Comment faire l’habillage d’un wc suspendu ?

Contrairement aux toilettes classiques, les WC suspendus sont munis d’un bâti-support généralement en métal. Celui-ci doit être obligatoirement habillé sans quoi votre pièce sera mal décorée.

Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous en fonction de votre budget, mais aussi de la configuration de cette pièce sanitaire. Découvrez dans cet article comment réaliser l’habillage du bâti-support qui forme les WC suspendus. Ainsi, vous saurez si ce type de toilette est celui qu’il vous faut ou non.

Qu’est-ce que le coffrage des WC suspendus ?

Comme n’importe quel coffrage, celui d’un WC suspendu sert à dissimuler le bâti support WC. Cet édifice soutient plusieurs choses à la fois, notamment le réservoir, le système de chasse ainsi que la cuvette suspendue des toilettes. En habillant ce bâti, vous cacherez tous ces éléments pour un rendu final plus esthétique.

De même, les tuyaux d’alimentation ainsi que l’évacuation seront également camouflés des regards. De plus, ce mobilier de salle de bain permet de régler en même temps la hauteur de la cuvette. D’ailleurs, c’est la solution appropriée pour les personnes à mobilité réduite.

Les avantages d’un coffrage de WC suspendu

Le coffrage des WC suspendus offre plusieurs avantages aux propriétaires du logement :

Cet équipement est facile à mettre en place. Certes, la réalisation du coffrage requiert diverses étapes plus ou moins complexes et fastidieuses, mais il reste quand même facile à installer.

En effet, vous devez découper les plaques de plâtre, percez le diamètre correspondant et l’emplacement des trous au sol sans oublier le tuyau d’évacuation et le tube d’alimentation.

Dans ce cas, les habillages prêts à l’emploi sont les mieux adaptés à vos besoins puisque vous n’aurez pas à effectuer tous ces travaux qui impliquent une précision sans faille.

Si vous choisissez cette option, l’intervention d’un plombier ou d’un plaquiste est recommandée. Pour le coffrage en plâtre, il devra être carrelé. Il faudra alors engager des découpes du carrelage à la pointe-de-diamant.

En outre, le coffrage est parfaitement solide et durable. Il résiste très bien à l’humidité ambiante présente dans la salle de bain. La chasse d’eau est installée en amont. Cela facilite ainsi la mise en place de la plaque de déclenchement reliée au mécanisme de chasse. Ce système est généralement manuel, pneumatique ou à bouton-stop.

Et pour terminer, la majorité des habillages sont munis d’un système isolant. De ce fait, l’installation des WC suspendus offre un équipement silencieux pour un confort sonore maximal.

Les points à considérer avant l’installation

Pour que l’habillage s’adapte parfaitement au modèle des WC, vous ne devez jamais le choisir par hasard. Il serait alors judicieux de vérifier si le support de l’habillage s’accorde avec le matériau de revêtement.

Dans ce cas, vous devez d’abord considérer la dimension de la salle d’eau, la taille de la cuvette, la forme ainsi que l’emplacement de la plaque de commande.

Si vous n’arrivez pas à faire l’évaluation vous-même, vous pouvez faire appel à un spécialiste dans le domaine. Cette personne sera en mesure de vous indiquer si l’habillage que vous avez choisi est adéquat à votre toilette.

À part ces critères, le côté esthétique doit également être un aspect crucial dans l’habillage de WC suspendu. En effet, ce type de revêtement vise à la fois le côté fonctionnel et pratique.

Il doit être un accessoire de décoration pour votre salle de bain.  Ainsi, il est préférable d’adopter pour un habillage plus décoratif pour avoir une toilette à la fois confortable et enviable.

Les solutions d’habillage de WC suspendu

Pour habiller convenablement le bâti-support de WC suspendu, vous avez diverses options au choix. Vous pouvez vous adresser à un fabricant de mobilier de salle de bains ou à un créateur du bâti-support qui propose plusieurs solutions d’habillage ou encore à un artisan qui conçoit des panneaux prêts à carreler.

Bien évidemment, vous pouvez effectuer l’opération vous-même en utilisant des plâtres en plaque ou du contreplaqué marine. Mais le prix des solutions prêts à carreler ou à peindre peut être assez élevé, à vous alors de voir quelle option vous souhaitez envisager.

  • Le coffrage prêt à l’emploi

C’est la solution la plus pratique à adopter car l’installation se fait d’une manière très rapide. Il suffit de choisir le modèle qui vous plait auprès des fabricants de mobilier de salle de bain ou de bâti-support.

De plus, ils apportent des conseils supplémentaires, très pertinents pour le choix de l’habillage de WC suspendu. Ce type de coffrage est recouvert d’un matériau résistant à l’humidité ainsi qu’aux écarts de température. Faites tout de même attention à la qualité du coffrage choisi.

Malgré ses atouts indéniables, ce produit possède tout de même quelques défauts à ne pas sous-estimer. Ces modèles ne favorisent pas la personnalisation de votre salle d’eau.

Si vous avez envie de changer la peinture ou le carrelage de ce type de coffrage, cela sera plutôt difficile à réaliser. Avant d’acheter votre coffrage, vérifiez bien que celui-ci est conforme à la norme NF. Cette mention est gage de sécurité, durabilité et qualité.

  • Les panneaux prêts à carreler

Il est également possible de trouver un autre type d’habillage chez les constructeurs. Il s’agit des panneaux prêts à carreler. Néanmoins, cette alternative est plus ou moins difficile à appréhender.

Elle est plus complexe à recouvrir et plus onéreuse par rapport aux autres solutions. Loin d’être des modèles standards, les coffrages prêts à carreler impliquent des recoupes de carreaux. Ces travaux supplémentaires demandent de l’expertise, de la précision et des outils adaptés comme la scie à pointe-de-diamant.

En revanche, ce coffrage est durable et hygiénique. D’ailleurs, les carreaux offrent d’innombrables avantages. Ils résistent à l’humidité ainsi qu’aux fortes variations de température.

Ce revêtement robuste passe facilement l’épreuve du temps contrairement à la peinture, la faïence ou le grès qui craignent les rayons UV. Son aspect reste intact et sans pigmentation.

  • Le coffrage prêt à peindre

Ce genre de revêtement est très facile à recouvrir. Vous n’avez qu’à appliquer deux à trois couches de peinture et le tour est joué ! De préférence, optez pour une peinture adaptée aux écarts de température ainsi qu’à l’humidité.

Ainsi, vous éviterez la propagation des moisissures et aucun risque que la peinture se détériore. Misez sur une teinte brillante ou satinée. Ces couleurs ont un effet lessivable et ne craignent pas les tâches. Évitez à tout prix les peintures mates.

Les solutions proposées par les fabricants de meubles

Les concepteurs de mobiliers de salle de bain réalisent aussi des solutions d’habillage intéressantes qui présentent plusieurs avantages. Cette option est vraiment avantageuse si vous décidez d’acheter un meuble chez le fabricant lui-même. Il aura forcément l’habillage assorti à votre meuble.

Toujours haut de gamme en général, ce type d’habillage s’installe facilement et s’accorde facilement au décor de la salle de bain. Ils sont accompagnés d’un système de parois latérales qui coulissent pour faciliter l’ajustement. Pour régler la hauteur de la cuvette, vous n’avez pas à découper quoi que ce soit. De plus, vous pouvez passer une commande avec ou sans bâti-support.

Les solutions des fabricants de bâti-support

Certains fabricants de bâti-support offrent des solutions d’habillage de leurs systèmes. Étant donné que cette option n’est pas du tout universelle, il est recommandé de vérifier que l’habillage que vous avez choisi est accompagné d’un bâti-support.

Pour cette option, référez-vous toujours aux grandes marques qui disposent de produits de qualité dont certains sont amovibles. En installant ce type d’habillage, vous aurez la possibilité d’accéder au bâti-support même après le montage. Quand le bâti-support est mis en place, une seule personne pourra mettre l’habillage.

Habillage caisson ou mur à mur

Si vous souhaitez un travail rapide mais efficace, cette solution est la plus appropriée pour votre salle d’eau.

  • Habillage pour WC suspendus type caisson

Les habillages de type « caisson » sont bien coffrés dans le bâti-support et forme un bloc. De ce fait, son installation doit se faire sans problème. Contrairement aux solutions précédentes, il n’y a aucune découpe ou de modification à effectuer.

Vous devez juste vous assurer que les dimensions de la salle de bain sont identiques à celles du bloc à mettre en place.

L’un des avantages principaux avec ce WC type caisson est qu’il peut être installé partout où vous le voulez. Disponibles dans presque toutes les grandes surfaces ou magasins de bricolage, ce revêtement se présente en forme de kits WC prêts à poser.

Toutefois, cette solution n’est pas très hygiénique par rapport à l’option suivante que nous allons vous présenter. Un recoin entre l’habillage de bâti-support et le mur peut survenir. Sur le long terme, cela favorise l’accumulation des poussières et des saletés qui sont difficiles à nettoyer.

  • Habillage pour WC suspendus types mur à mur

Ce type d’habillage est sans aucun doute la solution la plus hygiénique car les murs latéraux sont bien reliés. Ainsi, l’entretien se fait facilement. Si vous optez pour un modèle assorti aux murs, cela apportera une touche design à la salle de bain.

Vendu exclusivement avec les WC suspendus WiCi Concept, ce modèle est conseillé aux personnes qui sont très strictes côté hygiène.

En revanche, l’habillage de type mur à mur est un peu plus complexe par rapport aux solutions préfabriquées. Vous devez découper une partie de l’habillage. Ensuite, le panneau doit être recouvert de carreaux.

Si vous ne voulez pas perdre votre temps avec le découpage, la meilleure alternative est d’utiliser les panneaux prêts à poser. Privilégiez les modèles MDF hydrofuges laqués ou en bois.

Comment habiller le bâti-support avec des plaques de plâtre ?

Pour cette dernière option, il faudra appliquer un ou deux couches de plaque de plâtre ou utiliser une plaque de plâtre BA13 hydrofuge. Mais, avant de poser la plaque d’habillage du bâti-support, il est nécessaire de préparer au préalable l’installation du bâti support en mettant en place une cuvette provisoire afin de faciliter les ajustements.

Par la suite, placez immédiatement le bâti support à l’endroit convenu en utilisant les vis fournies par le constructeur. Si besoin, utilisez une visseuse avec un embout de 10 mm. Quelquefois, il arrive que les tiges filetées soient trop courtes.

Par conséquent, la fixation n’est pas correcte. Pour résoudre cela, servez-vous des manchons pour les rallonger. Quand l’installation du bâti support est achevée, procédez à la mise en place de la cuvette provisoire.

Après avoir ajusté ce récipient provisoire, utilisez une seule couche de plâtre hydrofuge. Cette étape est la plus simple, car il suffit de visser la plaque sur les murs latéraux et sur les rails du bâti-support. Pour assurer une meilleure stabilité de la cuvette, utilisez une cale en bois.

Comment faire un coffrage soi-même ?

Les personnes qui ont le goût du bricolage préfèrent effectuer les travaux eux-mêmes. Ainsi, le résultat obtenu sera parfaitement authentique et original.

D’ailleurs, c’est la solution appropriée si la configuration de votre salle de bain est trop complexe et que vous voulez personnaliser cette pièce selon vos goûts.

Dans ce cas, utilisez des planches en contreplaqué, placo de plâtre ou MDF. Ce sont des matériaux bon marché et adaptés à la salle de bain. D’ailleurs, ces dernières seront camouflées avec un revêtement résistant aux variations de température et à l’humidité.

N’oubliez pas de percer les trous d’alimentation aux diamètres qui correspondent aux tubes de la planche de placo et du tuyau d’alimentation.

Percez aussi l’emplacement qui concorde aux trous pour le passage des tiges filetées pour la cuvette. Et pour terminer les travaux, fixez la planche au mur à l’aide de simples vis.

Qu’il s’agisse d’un modèle de bâti-support universel en applique ou d’un bâti-support autoportant, sachez que la pose et la fixation du bâti support WC se fait au préalable avant le coffrage.

Choisissez toujours un bâti norme NF. Petite remarque, il n’y a aucune fixation au sol qui fait tenir le coffrage. Donc, faites très attention !

Les composants des WC suspendus

De manière générale, les WC suspendus comportent ces éléments suivants :

– Une lunette

– Une cuvette

– Un abattant

– Des charnières

– Un réservoir derrière le mur dans un coffrage

– Un bâti-support situé derrière le mur dans un coffrage

– Un kit de fixation

– Une plaque de commande placée sur le mur ou sur le coffrage

L’usage d’un bâti-support est vraiment important pour maintenir votre équipement bien en place et en sécurité. Si elles sont bien installées, vos toilettes seront robustes et vous n’aurez pas à vous inquiéter, car elles ne tomberont jamais en morceaux. Les WC suspendus sont conçus pour résister à un poids d’environ 400 kg.

Les points forts d’un WC suspendus

Les toilettes suspendues présentent des avantages que les WC classiques à poser n’ont pas. C’est un équipement unique très esthétique et moins encombrant. Il s’accorde parfaitement avec les toilettes contemporaines.

Il donne un thème plus moderne avec son design authentique. De plus, elles se placent directement dans la salle de bain ou dans la pièce dédiée à cet usage.

Comme vous l’avez remarqué, le mécanisme de chasse d’eau est encastré dans un coffrage, ce qui offre encore un gain de place supplémentaire.

Le fait d’être suspendu donne une parfaite illusion d’une cabine de toilettes plus grande qu’elle ne l’est, ce qui est un atout non négligeable lorsque l’espace à disposition est étroit.

Malgré son apparence simpliste, la hauteur des WC suspendus est parfaitement ajustable et peut s’adapter aussi bien aux jeunes enfants, aux personnes âgées ou encore aux personnes  handicapées.

Généralement, l’élévation de la fixation murale est de 40 cm du sol. Mais, vous pouvez l’installer à 10 cm plus bas pour faciliter l’accès aux petits ou à une hauteur plus élevée lorsqu’il est destiné aux individus à mobilité réduite. C’est donc la solution idéale si vous avez des enfants en bas âge ou des seniors à la maison.

Comme son nom l’indique, les WC suspendus disposent d’une cuvette fixée au mur et non au sol. Étant donné qu’il n’est pas au contact du sol, cet équipement est facile à entretenir. Le nettoyage des toilettes ne sera plus un obstacle à votre balai.

Vous pourrez atteindre chaque recoin de la salle de bain. Vous aurez une salle d’eau bien propre, à l’abri des moisissures et des fissures causées par l’humidité et les bactéries.

Les WC suspendus sont vendus avec un équipement complet, notamment un robinet d’arrêt et un flotteur intégré au châssis. Le bâti-support rassemble toutes les pièces indispensables au bon fonctionnement du système de chasse d’eau. Ne vous inquiétez pas, car la cuvette est bien solide puisqu’elle est maintenue par des tiges filetées résistantes.

Le dernier point fort de cet équipement est son économie d’eau. En effet, la chasse d’eau encastrée ne peut contenir que 5 à 6 litres en fonction du modèle que vous choisissez.

Or, une chasse d’eau classique va contenir 9 litres d’eau normalement. Ainsi, l’eau sera mieux exploitée avec ce dispositif. En achetant un WC suspendu, votre facture en eau mensuelle deviendra alors plus légère.

Les points faibles d’un WC suspendu

L’une des difficultés majeures d’un WC suspendu réside dans son installation. Vous devez impérativement faire appel à un professionnel  pour la réaliser. La mise en place de cet équipement implique plusieurs types de travaux.

D’ailleurs, si vous décidez de remplacer les toilettes classiques par ce nouvel équipement, cela demande des modifications importantes au sein de cette pièce. Il est obligatoire de diminuer la profondeur de l’espace à cause de l’installation du bâti-chasse.

Le système autoportant est destiné aux maisons avec un mur fragile tandis que le bâti-chasse murale s’adapte plutôt aux murs plus solides.

Quand une fuite d’eau ou un dysfonctionnement du dispositif survient, cela rend le nettoyage plus difficile. Les canalisations se trouvent entre les murs et sont difficiles d’accès, même pour un spécialiste.

Ainsi, pour contourner ce problème, vous devez installer une trappe d’accès ou un système coulissant afin d’accéder facilement à la canalisation lors des travaux de pose. De cette manière, vous ne serez pas obliger de démonter et de réparer le mur en entier à chaque fois qu’un problème surgit.

Contrairement aux modèles traditionnels, les WC suspendus sont plus onéreux. Son prix n’est pas donné à tout le monde.

Ce tarif élevé englobe à la fois sa conception, sa nécessité de supports spéciaux et le travail plus important au moment de l’installation. Il faut s’attendre à payer une centaine d’euros pour ce type de toilettes sans compter le coût de la main-d’œuvre.

Quel est le prix d’un WC suspendu ?

Auparavant, les WC suspendus étaient très chers. Mais avec le temps, son prix s’est abaissé, car il y a un éventail plus important de références avec les nombreux acteurs sur le marché. De plus, ce dispositif gagne de plus en plus de popularité.

De nos jours, le prix des toilettes suspendues se situe entre 170 € à plus de 1700 € pour les modèles plus sophistiqués. Concernant le réservoir et le bâti-support qui soutiennent les toilettes, il faut ajouter entre 100 à 400 €.

À cela s’ajoute le tarif de l’installation par le professionnel, sans compter la pose de cloison et la peinture. Un plombier facture à peu près 170 € pour la mise en place d’un WC suspendu dans une nouvelle maison. Néanmoins, le coût d’installation lors d’une rénovation est beaucoup plus cher allant de 170 à 400 €.

En tout, le coût global d’un WC suspendu avec la pose comprise se situe entre 350 € et près de 1700 €. Ce prix est largement plus élevé que celui de toilettes traditionnelles.

Toutefois, cette fourchette de prix varie en fonction de la qualité ainsi que de la marque des WC suspendus que vous avez choisis. Cet équipement n’est certainement pas hors de portée de ceux qui cherchent à investir dans une salle de bain élégante.

Il vaut mieux investir dans des produits de qualité qui pourraient durer aussi longtemps que possible, que ce soit pour la cuvette, le bâti-support ou encore l’installation.

La majorité des modèles d’entrée de gamme moins chers n’offrent jamais un meilleur rapport qualité-prix. De cette manière, vous ne changerez jamais de toilettes avant 10 ans en moyenne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star