Qu’est-ce qu’un béton balayé ?

Très utilisé dans la construction, le béton balayé, brossé ou strié est l’une des solutions les plus économiques pour aménager l’extérieur des bâtiments.

Cette matière première est effectivement esthétique grâce à son rendu contemporain, mais aussi pratique à l’usage et facile à entretenir.

Il présente une surface bien texturée avec de fines stries régulières et parallèles. Découvrez dans cet article toutes les informations concernant le béton balayé.

Définition du béton balayé

Appelé béton brossé ou strié, le béton balayé est un matériau décoratif dont la surface est bien texturée avec de fines stries parallèles et régulières. Cela favorise l’adhérence et améliore aussi l’esthétique.

D’un point de vue technique, le béton strié est un revêtement de sol tendance qui est utilisé pour les travaux publics, mais aussi pour les aménagements privés. Il est composé de dallage, de ciment, de gravier et d’eau.

Il se distingue par ses finitions en stries réalisées sur le béton frais. Dans ce cas, l’ouvrir utilise un balai de marquage spécifique. Il peut également s’utiliser en se servant d’un râteau ou d’une machine spécifique et ce, afin de dessiner les rainures. Leurs régularités et formes varient en fonction du résultat final attendu.

Ce type de béton peut être à l’état brut ou coloré selon le goût ou la demande du client. Dans la majorité des situations, il est toujours de couleur grise.

En tout cas, il présente une durabilité et une robustesse incomparable afin de répondre aux exigences esthétiques. D’ailleurs, il s’intègre parfaitement à tous types d’environnement.

Caractéristiques du béton balayé

Ce revêtement est largement plus esthétique qu’une simple dalle de béton classique. L’une des premières propriétés de ce type de béton est sans aucun doute son aspect régulier et fin.

C’est pour cette raison qu’il s’intègre facilement à l’architecture urbaine ainsi qu’aux diverses constructions contemporaines. Les fines striures permettent de structurer l’espace et de créer une harmonie agréable à la vue.

De plus, il offre une résistance idéale, à condition de bien équilibrer le dosage. Sa surface est parfaitement dure et imperméable à l’eau. Le béton strié est un investissement à long terme, car il résiste à l’usure grâce à sa propriété antidérapante.

Ce matériau donne lieu à une exceptionnelle facilité de conception, ce qui permet de réduire considérablement la pénibilité des travaux et les coûts d’entretien ultérieurs. En d’autres termes, sa mise en œuvre est relativement simple.

Toutefois, il est plus ou moins compliqué de vous donner le dosage précis des ingrédients à adopter pour créer votre propre mélange de béton. Vous devez prendre en compte le type de projet à effectuer et que vous avez en tête. Dans tous les cas, il faut assurer une certaine robustesse et pérennité à votre structure.

Usage du béton brossé

Puisque c’est un revêtement décoratif, le béton brossé s’adapte facilement à n’importe quels usages et aide à une meilleure gestion de l’espace. Il permet de réaliser un bon nombre d’ouvrages publics tels que : les trottoirs, les allées de parcs, les parvis d’une église, les pistes cyclables, les ronds-points, les parkings, les cours d’école et bien d’autres encore.

Les constructeurs s’en servent également pour accomplir quelques installations privées comme la terrasse, les escaliers, le muret brique, l’allée de garage, le bord de piscine, la cour, etc.

Comme vous pouvez le constater, le béton balayé est polyvalent. Il s’intègre facilement à tout type de paysage, qu’il soit urbain, végétalisé ou rural. D’ailleurs, tout le monde peut circuler par-dessus en partant des piétons jusqu’aux voitures lourdes.

Pourquoi choisir le béton balayé ?

De plus en plus d’entreprises de construction optent pour le béton balayé pour réaliser un chef-d’œuvre authentique.

L’utilisation de ce genre de matériau apporte divers avantages sur de nombreux aspects :

  • Pour le style

Si vous décidez d’utiliser du béton strié dans votre projet, sachez que c’est un gage de l’originalité et de l’esthétisme de votre espace. Il s’accorde parfaitement à n’importe quel genre d’aménagement. De plus, il est facile à nettoyer.

  • Pour la robustesse

À l’inverse des bétons classiques, celui qui est balayé vous garantit une durée à long terme. Il est quasiment impénétrable et imperméable. Il arrive même à supporter une charge de plusieurs tonnes à condition d’avoir bien mesuré la densité du produit utilisé.

  • Pour la stabilité et le confort

À part le fait d’apporter un peu de structure à votre maison, le béton brossé garantit une stabilité et un confort d’usage. C’est un point essentiel si vous avez des enfants qui jouent avec les moyens de locomotion moderne. De cette manière, ils ne courent aucun risque d’accident. La présence des stries limite toute perte de contrôle de ces engins.

  • Pour la sécurité

D’après quelques sondages, le béton balayé est plus visible durant la nuit que les versions classiques. Il est également un gage de votre sécurité pendant la nuit en facilitant l’accès à votre porte d’entrée ou à votre garage, par exemple.

Malgré cela, ne minimisez jamais l’éclairage du jardin. La lumière assure le confort des lieux et embellit l’extérieur de votre maison.

  • La modicité

Le béton balayé est un matériau modique. Il n’est pas hors de prix et ne détonne pas vraiment de celui du béton classique. En choisissant ce type de revêtement, vous n’aurez pas à dépenser une somme d’argent considérable pour l’entretenir.

Les différentes constructions réalisées avec du béton balayé

Le béton strié convient à un large panel de constructions immobilières et de travaux publics.

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais ce matériau est presque présent dans la majorité des revêtements de sol :

  • Les parkings

Pour réaliser les parkings, le béton balayé sera l’unique option à adopter. À part le côté esthétique, bien évidemment, les routes en béton striées sont stables, sûres, et ce, malgré la présence des pentes.

Ce revêtement garantit l’uniformité des lieux. Il ne mettra jamais en péril la qualité ainsi que la robustesse des pneus de votre voiture. Peu importe le genre et la catégorie, vous aurez toujours une adhérence parfaite sur la chaussée.

  • Les cours

En général, les cours publics sont faits de béton balayé. Cela peut être ceux des supermarchés, des écoles, des églises ou des particuliers. C’est surtout le côté design et contemporain de ce revêtement qui est mis en avant.

De plus, il est très pratique si vous ne voulez pas gérer l’agencement des plantes diverses et variées dans le jardin. Dans ce cas, pour donner une touche verte à votre espace extérieur, installez des fleurs en pot, ce sera plus pratique !

  • Les allées

Vous désirez mettre une allée dans votre jardin ? Utilisez le béton balayé comme matière première. De cette manière, vous perdrez moins de temps dans la réalisation des travaux. Vous aurez un résultat à la fois stable et esthétique qui s’adapte à n’importe quel style de décoration d’extérieur.

  • Les pistes cyclables

Savez-vous que les pistes cyclables sont réalisées avec du béton strié ? Comme dit plus haut, les stries assurent la sécurité des cyclistes, car les pistes sont moins lisses. Ainsi, les novices pourront apprivoiser en toute sécurité leurs VTT.

En outre, les pistes cyclables sont également adaptées aux nouveaux engins de 2 ou 3 roues tels que les hoverboards, les skateboards, les gyropodes, les vélos électriques ainsi que les gyroroues.

Ces machines sont très utilisées en France pour faciliter la circulation dans la métropole.

  • Les trottoirs

Les trottoirs sont aussi faits en béton balayé à l’exception de certaines routes récemment rénovées. Le coulage de ce béton prend moins de temps que les autres. C’est pour cette raison que les prestataires de travaux publics l’ont choisi.

Ce revêtement de sol durera alors des années. De nuit comme de jour, les piétons seront en sécurité en circulant sur du béton balayé.

  • Les terrasses et balcons

Les propriétaires d’un logement privilégient ce genre de béton pour améliorer le côté esthétique de leurs projets. Ainsi, les travaux d’aménagement tel que la création d’une terrasse ou d’un balcon sont effectués avec du béton strié.

Actuellement, les terrasses en bois séduisent moins à cause de leur entretien plutôt difficile. À la fois moderne, simple et confortable, le béton balayé est donc une alternative intéressante. Il suffit de savoir l’habiller pour lui donner vie.

  • Les bords de piscine

Si vous avez besoin d’un peu d’originalité dans votre décoration extérieure, vous pouvez aussi adopter le béton brossé sur les bords de votre piscine. Plus pratique, très en vogue et sécurisé, il suffit de quelques cm3 de ce béton pour aménager cet espace. Contrairement aux graviers, vous aurez moins de dépenses en utilisant cette matière.

Le prix du béton balayé

Si vous effectuez vous-même les travaux, le béton balayé vous revient au même prix qu’une dalle en béton classique. Il faudra seulement rajouter le prix de l’achat du balai à manche spécifique.

Hors la main d’œuvre, le tarif d’une dalle en béton gris standard varie entre 20 à 30 €/m². Mais ce tarif est plus élevé pour du béton coloré ou à base de ciment blanc.

Comment réaliser un sol en béton strié ?

Voici les différentes étapes à suivre pour réaliser un sol en béton balayé :

  • Délimiter la dalle

À l’aide de piquets, délimitez l’implantation de votre future dalle. Puis, tendez le cordeau entre les piquets.

  • Décaisser le sol à la profondeur souhaitée

En utilisant une pelle et une pioche, creusez le terrain jusqu’à ce que vous atteignez la surface voulue. Si la surface est supérieure à 10 m², il faudra alors employer une mini pelle mécanique de location.

Tenez compte de l’épaisseur de la sous-couche pour la profondeur de décaissement. Généralement, il est de 20 cm à laquelle s’ajoute 13 cm minimum d’épaisseur de dalle béton.

Dans le cas d’une allée carrossable, il faut 15 cm minimum. Pour compacter le sol, servez-vous d’une dame manuelle ou d’une plaque vibrante. Enfin, n’oubliez pas de vérifier la planéité du fond de fouille.

  • Préparer la sous-couche

Cette partie de la construction doit être réalisée avec des matériaux compactables types 0/31,5 cm concassé. Ces derniers doivent être déposés sur une épaisseur de 20 cm, répartis d’une manière homogène et compactés à l’aide d’une plaque vibrante. Quand ce travail est terminé, vérifiez toujours la planéité de la surface.

  • Réaliser le coffrage

Cette étape est très importante, car elle permet de délimiter la dalle et de maintenir le béton jusqu’à sa prise. Ces coffrages serviront de guide dans la mise à niveau de la surface de la dalle lors du tirage du béton à la règle. Par conséquent, la hauteur finale doit correspondre à la hauteur souhaitée de la dalle béton.

En outre, vous avez trois options au choix pour réaliser le coffrage :

– Utiliser des planches en bois rigides et solidement fixées

– Réaliser un calepinage avec des éléments décoratifs tels que les briques ou les pavés

– Employer des coffrages flexibles qui permettent de réaliser les contours de dalle. Ils détiennent des formes courbes et plus esthétiques

  • Mettre du polyane

Le film polyane se place sur l’intégralité de la surface de la dalle. Quelques fois, il remonte sur les coffrages. Si vous prévoyez un recouvrement, adoptez une largeur de 20 cm.

  • Placer les joints de désolidarisation

Généralement en forme de bandes en mousses compressibles, ces joints mesurent entre 5 à 10 mm d’épaisseur. Ils servent à désolidariser la dalle de n’importe quel obstacle qui risque de gêner son mouvement.

Ainsi, les risques d’apparition de fissures seront esquivés. Ces joints ou bandes de rives sont placés sur toute l’épaisseur de la dalle.

  • Ferrailler la dalle

Une fois que toutes ces étapes sont achevées, il est recommandé d’armer le béton pour lui conférer encore plus de résistance à la dalle. Dans ce cas, utilisez un treillis structurel de type ST25C ou maille carrée de 150 mm, fil de 7 mm de diamètre. Déposez les armatures au niveau des cales d’au moins 3 cm d’épaisseur.

Faites très attention, car les extrémités du treillis ne doivent pas entrer en contact avec les coffrages. Laissez environ un espace de 5 cm.

Au cas où vous aurez besoin de plusieurs panneaux de treillis pour la couverture de la superficie de la dalle, il faut les recouvrir sur une maille et les lier à l’aide d’un fil à ligaturer.

  • Couler le béton

Mettez directement le béton dans le coffrage et répartissez-le à l’aide d’un épandeur à béton. Veillez au bon enrobage des aciers par le béton.

  • Mettre à niveau

À l’aide d’une grande règle de maçon, tirez le béton en prenant appui sur les coffrages. Impulsez un léger mouvement de va-et-vient latéral pour limer le béton tout en reculant.

  • Lisser

En vous servant d’une taloche, réalisez des mouvements circulaires puis lissez avec une lisseuse. N’oubliez pas de peaufiner l’arrondi des rebords de la dalle à l’aide d’un fer à bord.

  • Appliquer le balai sur le béton frais

Lorsque ces étapes sont accomplies, réalisez enfin, le traitement de surface spécifique au béton balayé. Passez le balai de marquage avant que le béton ne durcisse pour créer les fameuses stries à la surface du béton frais. Trempez le balai dans un seau d’eau et enlevez l’excès d’eau. Faites attention ! Il ne doit pas tremper le béton.

Passez le balai tout doucement sur l’intégralité de la surface en un seul mouvement par bande successive. Faites chevaucher les bandes entre elles et assurez-vous de bien marquer le sol. Procédez délicatement en ramenant le balai vers vous et en donnant un angle de 30 ° par rapport au béton. Pour avoir une rugosité importante, il suffit d’augmenter l’angle. Enfin, laissez durcir.

  • Scier les joints de retrait et décoffrer

Après 36 heures, réalisez le sciage des joints de retrait. Ils doivent diviser la dalle à la manière d’un damier, en surface la plus carrée possible. Respectez l’espacement de 5 m maximum entre deux joints. Si besoin, tracez l’emplacement des joints avec un cordeau traceur.

Ensuite, découpez les joints avec une disqueuse munie de disque diamanté, réglée sur une profondeur de l’ordre du 1/3 de l’épaisseur de la dalle. Servez-vous de la lame de la disqueuse pour vous aider. Quand les joints sont sciés, il ne reste plus qu’à décoffrer.

Comment utiliser un béton balayé ?

Contrairement à ce que vous pouvez croire, le béton balayé ne s’utilise pas au hasard. Il faut faire appel à un artisan expert dans le domaine pour sa mise en place, car il y a des bases à savoir pour bien le couler.

  • Les normes à respecter

Pour avoir un résultat satisfaisant, vous devez choisir le bon produit. Heureusement, les marques se sont engagées à respecter la norme XP P 18-305 pour fabriquer ce produit de construction. Cette norme témoigne la robustesse et la qualité de ce revêtement du sol.

  • Le matériel nécessaire

Pour mener à bien le coulage du béton strié, vous devez vous équiper de tous les matériels et outils. À part les tenues de chantier, vous aurez également besoin d’une pelle, d’une truelle, d’une brosse, d’un balai et d’un râteau pour dessiner les stries.

Comme vous pouvez le constater, le coulage du béton respecte les mêmes étapes que la mise en place du béton classique. Mais, il faut prendre la brosse ou le râteau pour réaliser les stries.

  • Le délai de séchage

Le temps d’attente varie en fonction de la densité du béton et de l’épaisseur de la structure. Au minimum, vous devez attendre environ une semaine pour garantir la solidité de votre nouveau revêtement.

Cependant, le béton classique met environ 1 heure pour prendre. Mais, vous devez alors respecter ce délai de séchage avant d’utiliser la surface. Si vous utilisez votre terrasse avant que le béton ne sèche, les stries risquent de s’abîmer et de partir.

La densité du béton balayé

Pour créer une allée, vous n’avez pas besoin d’une construction avec une forte masse volumique. Par contre, si vous comptez exposer votre revêtement à une certaine charge, il faudra alors investir dans un béton de forte densité. En somme, vous êtes le seul à savoir gérer la densité du béton.

En d’autres termes, le béton balayé pour les gros travaux vous coûte plus cher que ceux pour les aménagements privés. Dans tous les cas, vous avez des bétons déjà prêts à l’emploi disponible dans les magasins de construction. Il ne vous reste plus qu’à faire une comparaison de prix et de la qualité des produits proposés par les différentes marques.

Par ailleurs, si vous utilisez les kits de béton balayé ou un mélange personnalisé, prenez le temps de bien malaxer le produit pour en faciliter le coulage. La bétonnière est également recommandée pour faciliter vos travaux.

Les inconvénients du béton balayé

Même si le béton strié est très avantageux dans la construction, il comporte quelques inconvénients à prendre en compte :

Les risques de blessures sont vraiment très élevés en cas d’accidents, notamment lorsque le béton est en contact avec la peau. Ce type de béton peut créer pas mal de blessures graves.

La durée de séchage est plutôt longue.

– Sa réalisation dans les zones de circulation crée plusieurs perturbations

– Il y a des risques de nuisance sonore lorsque les stries sont accentuées, particulièrement dans les zones de circulation.

Les joints peuvent être comblés par les déchets et développés des mousses et de l’herbe.

– Certains constructeurs le considèrent moins esthétique par rapport au béton classique.

Avec le temps, le béton balayé peut perdre en rugosité. Dans ce cas, un entretien est nécessaire.

Comment entretenir la surface en béton balayé ?

Ce type de revêtement de sol est très exposé à la poussière, notamment entre les rainures. C’est pour cela qu’il est conseillé de traiter le béton en prévention en appliquant un film protecteur par pulvérisation.

Dès que le besoin se ressentira, brossez vigoureusement toute la surface pour enlever les impuretés qui s’y seraient glissées.

Ensuite, vous pourrez remettre le film protecteur. La maintenance périodique est réellement indispensable si vous voulez que le sol soit toujours comme neuf et reste en parfait état. D’ailleurs, si l’entretien béton est bon, le matériau pourra bénéficier d’une longévité exceptionnelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star