Pourquoi et comment utiliser le tourteau de ricin ?

Le tourteau de ricin est un engrais bio très puissant qui possède des propriétés répulsives contre les insectes, les larves de taupin, les rats taupiers, les taupes, etc … Malheureusement, il n’est pas encore très utilisé en jardinage car sa toxicité peut être dangereuse pour les animaux domestiques.

Découvrez dans cet article ce produit issu du recyclage et qui peut vous aider à faire pousser vos fruits et légumes.

Qu’est-ce que le tourteau de ricin ?

Le ricin Ricinus communis est une plante vivace très connue sous les latitudes tropicales. Elle est appréciée par son feuillage palmé qui prend une teinte pourprée et pour ses capsules de fruits échevelées de couleur rouge vif.

Cultivée annuellement, cette plante produit des graines dont les usines extraient la fameuse huile que vous utilisez pour entretenir votre beauté.

En revanche, le tourteau de ricin est le reste provenant du pressage des graines de ricin après pression à froid. Il est recyclé en engrais et peut être adopté en agriculture biologique selon le règlement CE 834/2007 et 889/2008. Ce produit est conditionné en sac de 25 kg en seaux ou en boîtes de 4 à 10 kg.

Il se présente sous la forme de semoulette ou de petits granulés marron. Contrairement aux autres engrais naturels, le tourteau de ricin se décompose progressivement dans le sol. Avec son pH de 6 à 7 et son taux de matière organique près de 80 %, cet engrais super puissant ne transforme pas le sol acide.

Ce produit 100 % naturel favorise plutôt la croissance des plantes puisqu’il est composé principalement d’azote à 5,5 %, de phosphate à 2 %, de potasse à 1 % et d’oligo-éléments.

Propriétés du tourteau de ricin

Comme vous pouvez le constater précédemment, le tourteau de ricin est riche en matière organique (85 %). Environ un kilo de ce produit correspond à l’apport en nutriments qu’apporte généralement 20 kg de fumier. Par conséquent, il constitue un très bon engrais pour les plantes ornementales et potagères.

Grâce à son action douce et de longue durée, il permet une assimilation rapide et progressive sans engendrer de brûlures au niveau des racines. Ainsi, sa richesse en matière organique, qui se décompose à travers le temps, assure une réactivation de la vie dans la terre et une meilleure fertilité.

À part ses propriétés fertilisantes, le tourteau de ricin est aussi un excellent répulsif naturel. Il agit immédiatement contre les différents rongeurs dans le jardin (rats, campagnols, mulots.), les taupes, sans oublier certains insectes et parasites comme les vers blancs, les taupins, les courtilières, etc …

Le tourteau de ricin : un produit toxique

Lorsque le tourteau n’est pas encore traité, il contient une substance très toxique : de la ricine, dont la dose létale peut aller jusqu’à 1mg/kg. En effet, un gramme de graine contient entre 0,2 à 5 % de ricine.

Ainsi, ce produit doit être utilisé avec beaucoup de précautions. D’ailleurs, s’il est instillé par voie veineuse ou par inhalation, le tourteau de ricin arrive peut tuer comme un poison. C’est pour cela qu’il est très employé par les terroristes.

Pour régulariser cette toxicité, la ricine doit être neutralisée par chauffage en étuve avec 150 °C avant d’être vendue sur le marché.

Une fois cette étape accomplie, il peut être librement utilisé comme engrais biologique. Quelquefois, ce processus n’est pas du tout respecté à la lettre. Pour éviter tout danger, mieux vaut prévenir que guérir.

Pourquoi utiliser le tourteau de ricin ?

Vous vous posez sûrement la question : « pourquoi utiliser cet engrais plutôt qu’un autre alors qu’il est très dangereux ? ».

Les adeptes sont effectivement fanatiques de ses propriétés répulsives et insecticides sans avoir à utiliser des produits chimiques pour combattre les multiples ravageurs et parasites au jardin. De plus, le tourteau de ricin n’engendre aucune toxicité sur les cultures.

En général, ce produit est utilisé comme fumier de fond et d’entretien pour la pelouse et le potager. Pour ce faire, il suffit de le répandre en surface.

Ne vous inquiétez pas, car il est adapté à tous types de sols et de cultures. Il convient cependant de le mélanger aux semis et aux plantations de légumes, de fruits, de fleurs, de vergers, etc …

Toutefois, il est conseillé de ne pas utiliser ce type d’engrais si vous avez des chiens, des chats et des enfants qui jouent dans le jardin. Ces animaux domestiques sont attirés par l’odeur du tourteau tandis que les petits sont intrigués par l’aspect de ce dernier donnant l’envie d’y goûter.

Dans ce cas, il faudra employer un autre engrais biologique efficace comme la poudre de corne broyée du sang séché ou encore du guano.

Comment utiliser le tourteau de ricin en toute sécurité ?

Pour tirer le meilleur du tourteau de ricin et optimiser au maximum les cultures de votre jardin, vous devez suivre impérativement les conseils ci-dessous :

Cet engrais naturel doit être enfoui pour ne pas être ingéré par les enfants ou les animaux de compagnie

– Pour un entretien régulier, épandez environ 20 à 25 Kg/100 m² dans le sol

– Si le tourteau de ricin est utilisé comme une fumure de fond, le dosage recommandé est de 10 à 50 kg/100m². Ce traitement doit se faire 3 à 4 semaines avant la plantation ou le semis des graines

– Pour obtenir une pelouse verdoyante, il en faut 3 poignées par m². Dans ce cas, l’épandage se fait 3 fois par an c’est-à-dire au printemps, en été et en automne.

– Au verger ou au jardin d’ornement, le tourteau de ricin peut être intégré aux plantations sans aucun problème. Vous devez le mettre au fond du trou. Ainsi, il perdra son potentiel de toxicité une fois que vous aurez rebouché le trou.

– Pour les massifs ou le potager, comptez à peu près 250 g de tourteau de ricin par m², toujours bien enfoui et 3 semaines avant la plantation ou le semis.

– Pour la plantation d’arbustes ou d’arbres fruitiers, mélangez 1/3 de tourteaux de ricin avec 2/3 de terre retirée.

Évitez d’utiliser ce produit quand il y a trop de vent, car vous risquez l’ingestion ou l’inhalation de la poussière.

– Pour enfouir le tourteau de ricin au fond de la terre, griffez le sol après chaque épandage. Puis, effectuez un arrosage léger. Ce geste permet de vous préserver de sa toxicité mortelle.

À quel moment utiliser le tourteau de ricin ?

Effectuez l’apport en tourteau de ricin entre les mois de mars, octobre ou de février à novembre en fonction de la région où vous habitez et du climat.

Ces périodes correspondent à la majorité des plantations ou à la préparation des planches qui permettent d’accueillir les futures cultures au potager.

Précautions d’emploi

Pour éviter les risques d’intoxication engendrés par ce produit, vous devez impérativement respecter la notice affichée sur l’emballage.

Nos conseils sont les suivants :

– Portez toujours des gants de jardinage quand vous devez manipuler ce produit

– Fermez tout sac entamé d’une manière hermétique

– Gardez hors de la portée des enfants et des animaux domestiques dans un endroit sec

– Tenez le produit loin des aliments et des boissons

– Ne mangez pas et ne buvez pas pendant sa manipulation

– Après chaque utilisation, lavez directement vos mains à grande eau avec du savon

Comment stocker le tourteau de ricin ?

Au cas où vous ne trouvez pas de tourteau de ricin certifié détoxifié, ne dramatisez pas. Il suffit d’adopter les précautions d’usage comme tous les autres produits de jardinage. Un stockage clos hors de portée des enfants et des animaux domestiques est conseillé pour les tourteaux détoxifiés.

Mettez ce produit dans un placard fermé à clé ou avec un cadenas dans un abri de jardin ou dans un garage. Ces emplacements sont de bons moyens pour placer en sécurité le tourteau de ricin.

Comment planter le ricin ?

Avec sa grande taille et son feuillage palmé énorme, le ricin apporte une touche tropicale à votre aménagement. De plus, il est très facile à cultiver à condition de bien connaître ses particularités.

Si vous comptez en planter chez vous, veillez à ce que sa croissance ne soit jamais inhibée. Donc, évitez de le placer dans un pot minuscule, car cela empêche le développement de ses racines. La plante risque de mourir.

  • Mettre les semis à l’intérieur

Pour germer convenablement, cette plante originaire d’Afrique tropicale a besoin de chaleur. C’est pour cette raison qu’elle est souvent mise à l’intérieur au début de sa croissance. Ne le semez pas trop tôt dans un petit pot parce que cela arrête définitivement son déploiement.

Dans un premier temps, votre objectif est de produire un jeune plant avec des cotylédons et deux à quatre feuilles. Une fois ce stade atteint, vous pouvez enfin passer au repiquage.

  • Placer les plants à l’extérieur

Si vous avez assez de place dans votre jardin et que vous vivez dans une région plutôt chaude, vous pouvez directement semer vos jeunes plants.

Il faut attendre le bon moment entre les mois de mai et juin. Espacez bien les deux plants à une distance d’un mètre, car les graines tombées naturellement à terre germent au printemps suivant.

  • Mode de culture du ricin

– Le ricin trouvera son bonheur dans un sol ordinaire ameubli et enrichi de compost mûr.

– Cette plante adore particulièrement la chaleur, mais favorisez un emplacement abrité du vent.

– En ce qui concerne l’arrosage, effectuez-en copieusement en période estivale et paillez le pied de l’arbre pour maintenir la fraîcheur du sol.

– Même si le ricin tolère parfaitement la sécheresse une fois à maturité, il faut que le sol reste toujours un peu humide.

Aucun tuteur n’est nécessaire pour supporter sa taille énorme si vous décidez de le placer au soleil.

– Pendant sa période de végétation, le ricin ne requiert aucun entretien spécial. Il suffit d’enlever les plantes qui ont gelé pendant l’hiver. D’ailleurs, les tiges sont bien ancrées dans le sol et ne risquent pas de s’arracher facilement.

– Si vous habitez dans une région où il y a peu d’épisode de gel, taillez toujours les parties sèches à la fin de l’hiver.

Le ricin est une plante qui ne supporte pas le gel. Si la température descend les -3 °C, il meurt.

La floraison du ricin apparait en été : de fin juillet à septembre

  • Récolte des semences

Les capsules de graines peuvent être récoltées à la fin de l’été. Vous pouvez les mettre à sécher dans un simple sac de papier et hors de portée des enfants et animaux domestiques.

Elles s’ouvrent d’elles-mêmes durant l’hiver. Ensuite, il suffit d’extraire les graines pour votre prochaine saison de culture.

Un produit précieux pour améliorer le bien-être

Également appelée huile de carapate en Martinique, l’huile de ricin est obtenue par pression à froid des graines décortiquées. Certaines techniques traditionnelles utilisent aussi la pression à chaud. Les vertus médicinales de ce produit sont nombreuses dont voici quelques domaines :

  • Les cheveux et les ongles

Riche en oméga 6, cette huile végétale a la réputation de favoriser la pousse des cheveux africains et métissés et de les nourrir.

Si vous l’appliquez sur les ongles, elle donne un effet fortifiant. D’ailleurs, l’acide ricinoléique contenu dans l’huile de ricin est antibactérien et antifongique puissant.

Vous distinguerez plusieurs recettes de bain d’huile à base de ce produit pour traiter vos cheveux. Si vous adoptez l’huile de ricin au quotidien, votre chevelure est alors fortifiée et pousse plus vite.

En effet, elle nourrit en profondeur la fibre capillaire, ce qui favorise une croissance optimale. Dites adieu aux cheveux secs et cassants, car vous aurez enfin une crinière resplendissante.

En outre, vous pouvez également l’utiliser sur vos cils et sourcils en cas de besoin. Ils peuvent bénéficier des bienfaits de l’huile de ricin.

  • La peau

La membrane cutanée est souvent victime de multiples soucis : acné, vergetures, cicatrice, rides, etc … Grâce à ces propriétés émollientes, hydratantes, antimicrobiennes et antifongiques, elle peut régler d’un coup tous ces problèmes de peau.

De plus, cette huile miraculeuse protège contre les dermatoses telles que l’acné ou les mycoses. C’est à cause de cette polyvalence qui en fait un produit extraordinaire pour le corps et le visage.

Que ce soit en cataplasme ou en massage, votre peau profite de ces bienfaits miraculeux. Son action anti-âge est aussi bouleversante chez les femmes âgées. Enfin, elle est exceptionnelle pour se protéger du soleil. Il suffit de mélanger les graines écrasées avec un peu de roucou pour en faire une huile solaire 100 % naturelle.

  • Les douleurs articulaires

Très utilisée dans la médecine chinoise, l’huile de ricin atténue efficacement les douleurs liées à l’arthrose. Avec sa propriété anti-inflammatoire, elle améliore le confort de vie des personnes qui souffrent de cette maladie articulaire.

Cette huile végétale est aussi efficace pour les douleurs musculaires comme les courbatures liées à l’effort après une séance sportive.

Pour ce faire, chauffez une quantité raisonnable d’huile de ricin et massez consciencieusement la partie douloureuse pendant quelques minutes tous les jours jusqu’à la disparition de la douleur.

Si le massage est insupportable, vous pouvez toujours essayer un cataplasme fait maison c’est-à-dire avec un linge propre imbibé d’huile de ricin préalablement chauffée. Gardez-le sur la zone concernée pendant une à deux heures.

  • Le système digestif

Si vous êtes confronté à des problèmes de constipation, l’huile de ricin peut être votre meilleur remède pour éviter que cela ne se reproduise.

Néanmoins, vous devez être vigilant concernant la dose d’huile à ingérer. Au cas de surdosage, elle irrite la muqueuse intestinale et provoque de fortes diarrhées. Pour votre sécurité, consultez d’abord un médecin avant d’envisager cette option.

Il existe tout de même une autre alternative pour atténuer vos douleurs digestives : mettez un cataplasme sur l’abdomen, en particulier au niveau du foie. L’huile a directement un effet drainant sur les toxines de l’organisme.

  • Les douleurs de règles

Si vous êtes tous les mois confronté à des règles douloureuses, sachez que l’huile de ricin peut calmer assez rapidement les dysménorrhées. Comme les douleurs articulaires, versez quelques gouttes sur les doigts et massez délicatement les temps jusqu’à ce que la douleur se dissipe.

Contre-indication des graines de ricin

La graine de ricin entière est très dangereuse et est interdite par voie orale. La coque contient un poison mortel qui provoque instantanément des nausées, vomissements, douleurs abdominales, déshydratation, diarrhées.

L’écrin engendre surtout des troubles sérieux au niveau du foie, des reins et du pancréas. Au final, cela peut entraîner la mort. Quelques graines entières peuvent tuer un homme adulte en parfaite santé.

Les graines de ricin en cosmétique

Saviez-vous que beaucoup de rouges à lèvres sont composés d’environ 50 % d’huile de ricin ? En effet, l’huile de ricin forme un film de surface à la fois durable et brillant après son application.

Même avec des températures chaudes, le rouge à lèvres ne s’estompe pas puisqu’il se transforme en un produit solide et résistant.

Tout comme le rouge à lèvres, le ricin est présent dans les vernis à ongles, notamment ceux qui deviennent souples après séchage. Dans les crèmes hydratantes, par contre, l’huile de ricin joue un rôle d’émollient c’est-à-dire qu’il favorise la réparation de la peau et assure une bonne hydratation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star