Quelles fleurs planter en Mai ?

Le mois de mai est l’une des meilleures périodes pour semer les plantes à fleurs qui ornent le jardin, mais aussi dans le potager.

La douceur et la longueur des journées reviennent, ce qui facilite la floraison des beaux pétales colorés. En tout, il existe plus de 250 variétés de plantes que vous pouvez planter en ce mois de mai.

Découvrez dans cet article, une sélection originale des espèces les plus communes et adaptées à vos envies.

Agapanthe

C’est une plante vivace qui fleurit généralement en période estivale ou au printemps. Elle offre de majestueuses hampes florales pouvant atteindre plus d’un mètre.

Pour bien fleurir, l’agapanthe a besoin de forte chaleur et de rayons lumineux. Cependant, elle tolère les petites gelées peu durables, mais ne supporte pas l’hiver rude.

Si vous optez pour les agapanthes achetées en pot, vous pourrez les planter tout au long de l’année, mais en dehors des gelées et périodes de canicule. Pour la mettre en valeur, placez-la en arrière-plan dans un massif ou dans un bac sur la terrasse.

Althéa

Également connue sous le nom : Hibiscus syriacus, l’althéa est un arbuste réputé qui s’adapte à toutes les situations et fleurit généreusement sans demander une attention particulière. Même s’il présente un aspect exotique, cette plante est très rustique et supporte les variations de température.

Généralement de couleur mauve, l’althéa se décline tout de même en plusieurs hybridations et est disponible en différents coloris : blanc, rose, rouge, bleu ou bicolore. Cette plante s’adapte à tout type de sol même le plus calcaire. Et pour fleurir abondamment, une exposition plein soleil est recommandée.

Anthurium

D’origine tropicale, l’anthurium est une plante en intérieur très réputée. Vous pouvez le mettre près d’une fenêtre voilée, dans une serre ou tout simplement dans une véranda.

Elle réclame beaucoup de lumière, mais ne supporte pas le soleil direct. De plus, elle requiert une température comprise entre 18 et 21 °C pour pouvoir fleurir en toute sérénité.

Entre les mois de mai à septembre, vous pourrez la sortir, mais n’oubliez pas de la rentrer le soir si les nuits sont fraîches. L’arrosage doit être régulier et modéré. Optez de préférence pour une eau de source ou récoltez l’eau de pluie pour l’arroser.

Azalée

L’azalée est un arbuste à fleurs originaire d’Asie qui produit une profusion de corymbes petits à grands composés de petites fleurs aux formes diversifiées.

Vous avez les azalées à feuilles caduques et les azalées japonaises à feuillage persistant. Certaines espèces peuvent s’élever jusqu’à 3 m de hauteur, mais il existe aussi des variétés moins imposantes qui sont utilisées comme plante d’intérieur.

Cette plante rustique préfère les sols très acides avec une forte hygrométrie et un emplacement semi-ombragé. Contrairement aux autres végétaux, l’azalée ne demande pas un taillage particulier.

Browallia

Originaires des Tropiques, les browallias sont des plantes fleuries persistantes, très appréciées pour votre décoration intérieure. Lorsque vous en prenez bien soin, elles offrent de belles inflorescences violettes et bleutées tout au long de l’année.

Le Browallia se décline en 30 espèces dont 7 sont officiellement reconnues. Pour s’épanouir, il supporte un emplacement mi-ombre et a besoin de profiter des rayons du soleil plusieurs heures par jour. Si vous voulez le planter en pleine terre ou en pot, préférez le printemps entre fin avril et début mai.

Chrysanthème

Plante annuelle ou vivace, cette magnifique fleur vient également d’Asie. Elle se caractérise par 5 pétales lobés, de couleur vive.

Le chrysanthème peut être semé au printemps en pépinière même s’il ne fleurit qu’à la fin de l’été ou à l’automne, il résistera très bien à la rigueur de l’automne et de l’hiver. Mais vous pouvez aussi le mettre directement en place au printemps.

Cette plante requiert tout de même une bonne orientation au soleil et un sol bien drainé pour favoriser sa croissance et sa floraison.

Une fois qu’il atteint sa maturité, il peut atteindre 1 m de haut. Comme toutes les plantes semées au mois de mai, le chrysanthème réclame peu d’entretien si ce n’est que de l’arroser régulièrement.

Capucine

Vous êtes à la recherche d’une fleur facile à semer qui soit tapissante, grimpante et ravissante pour embellir votre jardin ? Privilégiez la capucine.

Cette plante est souvent utilisée pour agrémenter les balcons, les clôtures, les treillages et les tonnelles. Les capucines naines, quant à elles, trouveront leur place dans les massifs, les plates-bandes ainsi que dans les potées et les jardinières.

Sa culture est très facile à réaliser que ce soit en pot ou en terre. Toutefois, attendez la fin des gelées pour les semer en terre. De plus, les fleurs de la capucine sont tout à fait comestibles.

Dendrobium

C’est une variété d’orchidées originaire d’Asie du sud-est. Elle peut être terrestre ou épiphyte avec un feuillage caduc ou non.

Comme toutes les orchidées, le dendrobium a besoin d’un terreau spécial orchidée composé de : 60 % d’écorce broyée, 20 % de perlite et 20 % de charbon de bois broyé pour se développer. S’il s’agit d’une variété épiphyte, par contre, il demande 40 % de tourbe, 50 % de sable et 10 % de perlite.

Cette plante est très fragile et demande un arrosage régulier avec de l’eau minérale ou de l’eau de pluie. De mai à septembre, vous devez la garder à l’ombre. Il ne tolère pas le calcaire et se cultive en pot à l’abri du vent et de la chaleur comme dans son environnement naturel.

Glaïeul

Plantes à bulbes très réputées dans les jardins de campagne, les glaïeuls sont faciles à cultiver puisqu’ils sont peu exigeants. Ils se caractérisent par un feuillage évoquent les glaives et des fleurs en forme d’entonnoir.

Les coloris sont très variés allant du pastel ou vifs sauf le bleu pur. Cette plante est souvent utilisée en massif, plates-bandes, mais aussi en fleurs à couper. D’ailleurs, il s’associe parfaitement avec les cosmos ou les capucines.

Si vous comptez en semer, la période idéale se situe entre mars et juin. Peu susceptible, les glaïeuls poussent dans une bonne terre de jardin ordinaire, en plein soleil et bien drainée.

Guzmania

Le guzmania fait partie de la famille des broméliacées comme l’ananas. C’est une plante d’intérieur ornementale grâce à ses magnifiques bractées colorées et son feuillage brillant. Étant donné qu’il est très frileux, cette plante ne supporte pas le gel.

Une température au-dessous de 15 °C le fait souffrir. Il trouve son bonheur lorsqu’il reçoit une bonne luminosité, mais sans soleil direct aux heures les plus chaudes. Dans ce cas, placez-le près d’une fenêtre exposée à l’Est ou à l’Ouest.

Évitez de le mettre près d’une source de chaleur. Concernant l’arrosage, il s’effectue à l’intérieur de la rosette surtout si la température dépasse les 20 °C. Mais, si la température baisse, videz complètement la rosette en arrosant uniquement le substrat.

Gloriosa superba

La glorieuse ou lis de malabar est une plante vivace grimpante tubéreuse aux fleurs écarlates. Elle se retrouve le plus souvent au bord des ruisseaux dans les zones tropicales. Si vous souhaitez en avoir, il faudra respecter ces conditions.

Toutefois, elle pousse aussi en serre ou en intérieur sous un climat européen. La Gloriosa superba se caractérise par ses feuilles vert moyen, ovales, lancéolées et oblongues qui peuvent atteindre le 10 cm de long.

Leurs extrémités forment une sorte de vrille pouvant aller jusqu’à 5 cm. Pour pouvoir le cultiver, le lis glorieux en intérieur requiert une terre franche et de terreau à parts égales auquel il faut rajouter un peu de sable. Un arrosage hebdomadaire suffit amplement durant la période de croissance.

Héliopsis

Vivace, caduque, rustique, robuste, l’héliopsis est une plante généreuse et peu exigeante. Elle pousse un peu partout et atteint les 60 cm à 1,80 m selon les variétés. Ses tiges sont à la fois raides et souples, ramifiées et composées de feuilles ovales, opposées, dentées et lancéolées de couleur vert.

Sa floraison est longue et abondante sous forme de capitule solitaire jaune intense. Cette plante se cultive très bien en pot comme en pleine terre. Si vous optez pour la culture en pot, installez-le dans un récipient de grande taille qui convient à sa hauteur.

Mettez-y un mélange de terreau de plantation et de terre. De préférence, plantez-le au printemps jusqu’en mai. Comme les tournesols, l’héliopsis ne craint pas la chaleur.

Impatiens

L’impatience ou impatiens est une plante herbacée connue sous le nom de balsamine. Elle pousse généralement de manière sauvage dans les forêts équatoriales, mais en particulier en Nouvelle-Guinée.

Cette plante est particulièrement frileuse, c’est pour cette raison qu’elle est plantée au printemps juste après les dernières gelées. Leurs tiges charnues de couleur vertes contiennent beaucoup de sève et sont facilement cassantes.

Les feuilles de forme ovale sont par contre semi-translucides, lisses et présentent des bords dentelés ou lisses selon l’espèce. Bien évidemment, ce type de végétation est très décoratif grâce à ses feuilles teintées en bronze, jaune ou panaché.

Pour pouvoir le cultiver, l’impatiens demande de l’ombre, un sol drainé riche en humus. L’impatiens ne supporte pas la sécheresse. Ainsi, conservez un sol frais avec un arrosage régulier sans qu’il soit détrempé.

Jacinthe du Cap

Le galtonia ou jacinthe du Cap est une plante vivace bulbeuse qui provient d’Afrique du sud. Très rustique, elle forme une touffe érigée à l’instar des perce-neiges. Mais, sa taille n’est pas du tout du même ordre, car elle peut atteindre les 1 m de haut.

La floraison de la jacinthe du Cap est plutôt tardive. Elle commence en été et se termine jusqu’en septembre. Ses fleurs campanulées, tubulaires et pendantes durent plusieurs semaines. Certaines variétés, comme le Galtonia candicans, diffusent un parfum vanillé.

La plantation de cette fleur se programme entre les mois de mars et mai dans un sol fertile, très peu acide, frais et bien drainé. Placez-le sur un massif ensoleillé ou sur une touffe isolée.

Kniphofia

Le kniphofia ou Tison de Satan est une plante vivace très ornementale apportant une touche exotique à votre jardin. Il offre une longue floraison flamboyant avec des fleurs jaunes, blanc crème, rouges ou orange persistant de juin à octobre.

Ces dernières font le bonheur des insectes butineurs tout au long de l’été. D’une taille variable de 50 cm à 1,20 m, le kniphofia est très facile à cultiver. En effet, il n’exige qu’un sol bien drainé, un emplacement ensoleillé et chaud.

Ces conditions facilitent sa floraison. Grâce à sa touche d’exotisme, il arrive à réchauffer et à structurer les jardins de curé, contemporains ou encore les massifs champêtres.  

Lilas d’Espagne

Connue aussi sous le nom de la Valériane ou Centranthus, cette plante vivace florifère se caractérise par sa floraison de longue durée. En effet, elle offre environ 6 mois sur 12 de fleurs sans demander un entretien spécial.

Dès le mois de mai jusqu’en octobre les fleurs minuscules étoilées apparaissent au niveau des feuillages. Très rustique, le lilas d’Espagne arrive à supporter les températures allant jusqu’à -20 °C en hiver.

Ce type de plante se retrouve généralement dans les jardins champêtres et les jardins de curé. Dans un tel environnement, elle se ressème naturellement et abondamment. Cependant, elle trouve également son bonheur dans les cailloux comme dans l’argile, dans les sous-bois, sur les talus et rocailles arides, les berges des torrents, le long des routes ou encore dans les prairies humides.

Lotus

Plante aquatique très célèbre, le lotus ou Nelumbo nucifera est une plante viacerhizomateuse qui fait partie de la famille des Nélumbonacées. Ce genre comprend deux espèces : le Nelumbo lutea est de forme arrondie et se développe à la surface de l’eau.

Ses fleurs sont de couleur jaune pâle. En revanche, le lotus sacré ou Nelumbo nucifera est le plus spectaculaire avec ses feuilles qui ressemblent à des assiettes géantes aux bords ondulés.

Si vous comptez en planter, il faudra avoir un plan d’eau stagnante plus ou moins boueuse ou un bassin ayant une profondeur minimum de 50 cm pour ne pas avoir à l’hiverner au chaud. Son emplacement doit être ensoleillé pour pouvoir profiter d’une floraison exceptionnelle.

Molène

Le bouillon blanc ou la molène se retrouve le plus souvent dans la nature sur les bords des routes ou dans les jardins oubliés. Au printemps, une ou plusieurs tiges se dressent jusqu’à deux mètres de haut et émergent du cœur des rosettes.

Ces fleurs sont généralement de couleur jaune alors que celles de sa famille sont plutôt pourpres, blanches ou rouges. La molène fleurit de juin à septembre avec des fleurs éphémères, hermaphrodites qui se renouvellent en permanence.

En outre, le bouillon blanc est une plante médicinale et de décoration pour les massifs. Elle est souvent associée avec des plantes annuelles telles que les bégonias, les roses d’Inde ou les géraniums.

Némésia

La némésia est une plante idéale pour agrémenter les bordures jardinières ou suspension. Avec ses jolies petites fleurs de couleurs chaudes, elle est très décorative.

De plus, sa culture est très facile. Il est préférable d’effectuer un semis sous abri à partir du mois de mars puis de repiquer en godet lorsque les premières feuilles sortent. Mettez-les en place au mois de mai.

Privilégiez un emplacement partiellement ensoleillé et non brulant pour assurer une floraison abondante.

D’ailleurs, la meilleure situation reste la mi-ombre. La némésia apprécie les sols riches en matières organiques et en humus, légèrement sablonneux, bien drainé et acide ou neutre. Après la plantation, n’oubliez pas d’arroser généreusement, mais sans excès.

Œillet d’Inde

L’œillet d’Inde figure parmi les plantes les plus cultivées dans le jardin. À part sa floraison abondante tout au long de l’année, cette plante requiert très peu d’entretien. De plus, il est très florifère et facile à cultiver.

Ses fleurs peuvent être simples ou doubles selon les variétés et se déclinent en une large palette de couleurs allant de jaunes à oranges. Sa hauteur varie de 20 cm pour certaines variétés tandis que d’autres peuvent atteindre les 90 cm.

L’œillet d’Inde peut être semé en jardinière, en massif, mais aussi dans un potager entre les rangs de légumes. Si vous optez pour les petits godets, misez sur des plants en bonne santé, non flétris avec beaucoup de feuilles et sans fleurs.

Orchidée

À la fois élégante et raffinée, l’orchidée est une plante qui séduit beaucoup de personnes étant donné qu’il apporte une touche d’exotisme au jardin.

Contrairement aux idées reçues, les orchidées sont relativement faciles à entretenir à condition de bien respecter les règles qui assurent leurs floraisons.

Généralement épiphyte dans la nature, la plupart des orchidées sont cultivées en pot. À l’exception des cymbidiums que vous pouvez cultiver avec la base enrobée de sphaigne puis attachée sur un tronc d’arbre.

Pétunia

Le pétunia est une jolie fleur qui fleurit à l’arrivée du printemps jusqu’aux premières gelées. Cette plante est semée en pleine terre, entre avril et mai, quand les risques de gelées sont écartés.

Pour assurer son développement, il est préférable de placer les semis sur un emplacement ensoleillé.

Par contre, s’il fait très chaud, il faudra privilégier une zone mi-ombre. Dans tous les cas, évitez les endroits trop ventés, car le pétunia craint les courants d’air. Qu’il soit en bac ou en pot, mélangez ensemble de la terre et du terreau suspension.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star