Comment ouvrir un pot de peinture ?

Pour ouvrir un pot de peinture correctement, il faut le faire en employant certaines méthodes. Ce geste est très important si vous ne comptez pas utiliser la totalité de la peinture.

De cette manière, vous pouvez le refermer et le réutiliser pour une prochaine fois. Au cas contraire, la peinture à l’intérieur risque de sécher et devenir inutilisable sous l’effet de l’air.

Si vous ouvrez avec soin le couvercle, vous pourrez alors refermer le pot convenablement. Voici comment procéder à l’ouverture d’un pot de peinture et son système de fermeture selon le type que vous désirez utiliser.

Comment bien choisir un pot de peinture ?

Si vous voulez peindre la maison toute entière, une partie ou une pièce en particulière, le choix du pot de peinture s’avère être primordial. À part la sélection de la couleur, cette étape est également très importante.

Pour vous aider, voici les critères à prendre en compte :

  • Le support

Le type de support est déterminant avant d’acheter votre peinture. En effet, il peut s’agit d’un mur, d’un sol, d’un objet ou d’un plafond tout entier. Évaluez si la structure en question est réalisée en bois, en plâtre ou en béton.

Puis, vérifiez si le pot de peinture en question convient au type de support à peindre et à vos attentes. En cas de difficulté, faites appel à un professionnel en la matière pour déterminer le type de peinture adéquat pour votre surface.

  • La pièce de destination

Après avoir vérifié le type de support, il faut que le pot de peinture qui vous intéresse soit adapté à la pièce de destination.

Sachez que la peinture peut avoir un impact sur l’atmosphère de la salle de bain, de la chambre à coucher ou encore de la pièce à vivre.

Veillez aussi à ce que celle-ci soit conforme à l’utilisation du lieu à vivre. La teinte doit parfaitement résister à l’eau ainsi qu’à l’humidité pour la cuisine et la salle de bain.

En revanche, pour la chambre de bébé et la pièce à vivre, misez sur une peinture écologique. S’il s’agit de travaux en particulier, choisissez des teintes spécifiques.

  • La finition de la peinture

En ce qui concerne le choix de la peinture pour la finition, la peinture mate, brillante ou satiné peuvent offrir un résultat satisfaisant. À noter que le choix de finition doit parfaitement s’accorder avec la pièce de destination.

Dans la cuisine, par exemple, adoptez une teinte brillante car elle est plus facile à nettoyer qu’une peinture mate. Par ailleurs, la peinture antirouille permet aussi de traiter les surfaces à peindre.

Les différents types de pots de peinture

En général, il existe deux sortes de pots de peinture :

– Les pots de peinture avec un couvercle à pression sont en métal et le couvercle est parfaitement étanche

– Les pots à couvercle avec languettes sont ceux qui contiennent 10 litres au moins. Ils sont de forme rectangulaire et disposent d’un système de fermeture.

Au moment de l’ouverture, essayez de ne pas abîmer le couvercle pour qu’il soit à nouveau hermétique.

D’ailleurs, il vaut mieux transvaser la peinture restante dans un bocal hermétique si vous n’avez utilisé que la moitié du pot. De cette manière, le produit se conservera plus facilement.

Comment ouvrir un pot de peinture facilement ?

Avec le temps, la peinture peut s’abîmer. Il est donc très important de bien la conserver pour pouvoir la réutiliser un peu plus tard.

  • Un pot avec un couvercle classique

Dans ce cas, vous aurez besoin d’un tournevis plat et large.

L’ouverture du pot se passe comme suit :

– Insérez le bout du tournevis plat dans la rainure du pot

– Appliquez un léger effet de levier sur le tournevis, plus précisément à l’endroit de la fente entre le couvercle et le pot. Le couvercle se soulèvera.

Évitez à tout prix d’appuyer trop fort sur la manche du tournevis afin de ne pas abîmer le bord du pot ainsi que le couvercle.

– Effectuez le même geste tout le long de la rainure puis le couvercle devrait se soulever tout doucement sur tout le pourtour jusqu’à ce qu’il soit entièrement ouvert.

  • Un pot de peinture avec languette

Encore une fois, vous aurez besoin d’un tournevis plat.

Voici la procédure à suivre :

– Insérez avec précaution le tournevis sous la languette du couvercle

– Appuyer légèrement sur le tournevis pour pouvoir soulever les languettes

– Lorsque les languettes sont entièrement soulevées, le couvercle va alors s’ouvrir très facilement. Il suffit de le tirer tout simplement.

– Au cas où le pot ne s’ouvre pas une fois que les languettes sont relevées, vous devez introduire encore une fois votre tournevis entre le pot et le couvercle. Faites un petit levier avec le manche, mais toujours avec précaution. Agissez de la même manière qu’avec la méthode précédente.

Quand votre pot de peinture est enfin ouvert, refermez instantanément le couvercle après usage pour pouvoir vous en resservir la prochaine fois sans que celle-ci sèche.

Comment fermer convenablement le pot de peinture ?

Essuyez d’abord le bord de la boîte à l’aide d’un pinceau pour enlever les excès de peinture. Une fois que vous avez fini de peindre la surface en question, tenez la pointe de votre pinceau au niveau du bord de votre boîte et déplacez-le en cercle. Nettoyez la pointe de votre outil contre le couvercle, cela permet de ramener la peinture sur le bord dans la boîte.

De cette manière, votre couvercle ne devrez pas coller avec de la peinture. Bien évidemment, vous pouvez également utiliser un chiffon au lieu d’un pinceau. Pour terminer, placez le couvercle sur le bord, plus précisément sur le dessus du pot de peinture avec le côté de la teinte vers le bas lorsque vous avez fini de peindre.

Appuyez légèrement sur le couvercle en utilisant un marteau ou un maillet en caoutchouc. Tapotez par-dessus avec de petits mouvements suivant le sens des aiguilles d’une montre. Arrêtez une fois que le couvercle est bien en place.

Pour être sûr et certain que l’air ne s’infiltre pas à l’intérieur du pot et assèche la peinture, mettez un film plastique tout autour du couvercle et du pot. Cette méthode s’avère être très efficace. S’il vous reste très peu de peinture, transvasez-la dans un récipient hermétique.

Où jeter les pots de peinture ?

Une fois que vous avez terminé vos travaux de rénovation, vous vous demandez sûrement comment se débarrasser des pots de peinture vides ?

Sachez que ces derniers ne doivent pas être jetés n’importe où et n’importe comment car ils sont dangereux pour l’environnement, mais surtout pour la santé. Vous devez donc prendre certaines précautions.

  • Ce que dit la loi concernant les pots de peinture

Les pots de peinture figurent dans la liste des produits qui sont intégrés dans la démarche de gestion et de recyclage pour lutter contre la pollution. C’est pour cette raison que la loi a formulé des interdictions strictes.

Par conséquent, vous ne devez en aucun cas les déposer dans les poubelles réservées au tri en vue du recyclage, en particulier pour les enduits acryliques ou glycéros.

Concernant les restes de peintures, évitez de le verser dans les éviers ou les toilettes. Certes, ce sont des déchets ménagers, mais potentiellement dangereux. Vous ne pouvez pas jeter l’eau qui a servi à nettoyer les matériels d’une manière traditionnelle. C’est strictement interdit !

  • Les endroits recommandés pour jeter les pots de peinture

La peinture acrylique est très dangereuse, voire même toxique, pour l’environnement. Pour ne pas faire des stupidités, mieux vaut se renseigner sur la réglementation entourant ce type de déchets dans votre région.

Toutefois, si les pots sont entièrement vides ou que le résidu est bien sec, vous pouvez les déposer sans problème dans la poubelle classique. Au cas contraire, emmenez-les à la déchetterie.

Par contre, les pots de peinture glycéro contiennent des solvants ainsi que des pigments hautement dangereux pour la nature. Ces produits répondent parfaitement à la réglementation spécifique et sont classés comme déchets dangereux des ménages (DDM).

Déposez-les auprès d’un organisme spécifique, car ils peuvent s’en débarrasser ou les traiter à nouveau. Il s’agit généralement de l’écocentre de votre ville ou d’un point de dépôt et de recyclage situé à proximité de votre localité.

  • Que faire des restes de peinture ?

Si vous avez du mal à verrouiller correctement votre pot de peinture alors qu’il est encore rempli à moitié, la peinture sera alors inutilisable lors de vos prochains travaux de construction.

Or, les restes de peintures peuvent être conservés, ne serait-ce pour effectuer des retouches éventuelles. Évitez l’usage des pots translucides qui laissent passer librement la lumière du jour. Ce genre de contenant ne se ferme pas d’une manière hermétique.

Le geste idéal est de garder votre pot hermétiquement fermé dans un endroit sec, à une température ambiante et à l’abri de la lumière et du gel. Placez votre pot dans la cave, au garage, dans un abri isolé ou au placard.

L’objectif est de ranger la boîte dans un endroit qui ne subit pas une variation de température. Si vous respectez ces consignes, la peinture peut être gardée durant 3 ans.

Vous devez tout de même savoir qu’il existe des magasins spécialisés qui proposent de reprendre les pots de peinture déjà entamés. Ainsi, vous ne serez pas obligé de les jeter si vous ne voulez plus les utiliser. Sinon, déposez-les à la déchetterie la plus proche de vous !

Filtrer la peinture ancienne avant de l’utiliser

Avant de plonger votre pinceau dans la boîte, vous devez d’abord enlever les grumeaux qui se sont formés dans la peinture.

Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

– Munissez-vous d’un cutter et coupez une bouteille plastique. Essuyez-la bien pour qu’il ne reste pas d’eau.

– Rabattez ensuite une vieille chaussette sur la partie haute de la bouteille. Elle servira d’entonnoir.

– Superposez la partie la plus large et la partie goulot.

– Mettez des gants et mélangez la peinture avant de la verser dans la chaussette pour la filtrer.

– Pour qu’elle soit bien fluide, n’hésitez pas à utiliser un diluant synthétique ou diluer avec un peu d’eau.

– Pressez la chaussette remplie de peinture

– Quand vous aurez terminé toutes ces étapes, les grumeaux devraient rester dans la chaussette

– Refermez-la et jetez le tout.

Peinture pâteuse : comment la fluidifier ?

Parfois, une peinture déjà entamée peut avoir une consistance pâteuse ou s’épaissit.

Pour lui redonner sa consistance normale, plus fluide, voici une méthode à adopter :

– Ouvrez le pot et déposez le couvercle côté peinture sur un carton, une feuille de papier ou un plastique

– Plongez le récipient dans de l’eau chaude

– Puis réchauffez-le pendant quelques secondes au bain-marie à faible température sans le faire bouillir

– Mélangez régulièrement l’ensemble à l’aide d’un fouet fabriqué avec un cintre en métal, un bâton, une barre ou un mélangeur adapté

– Pour qu’aucune peau ne se forme, placez un film plastique dessus

– Vous pouvez également réchauffer la peinture avec un radiateur, un aérotherme ou encore un soufflant. Mais, il faut que ces engins soient puissants pour augmenter la température à l’intérieur du pot. À défaut de ces matériels, diluez votre produit d’une manière plus classique en utilisant un diluant adapté à la nature de la peinture.

Autres astuces naturelles pour diluer la peinture

  • Diluer la peinture à l’huile avec de l’huile

Dans ce cas, vous aurez besoin d’un seau, d’une baguette, du jus de citron et de l’huile de lin. Ces accessoires sont disponibles dans les magasins de bricolage ou de peintures.

Pour ce faire, mélangez environ 60 ml de jus de citron avec 250 ml d’huile de lin dans le seau. Remuez doucement la solution avec la baguette.

Au moment où vous utilisez la boîte de peinture, incorporez cette mixture petit à petit dans la peinture tout en mélangeant toujours avec la baguette.

  • Diluer la peinture à l’huile avec des solvants classiques

Avant d’adopter cette autre technique, veuillez porter un masque de protection, des lunettes de sécurité et des gants en caoutchouc.

Les solvants que vous utilisez peuvent être dangereux, car ils émettent des vapeurs toxiques et agressives. En vous protégeant, vous éviterez les irritations. N’oubliez pas d’enfiler de vieux vêtements ou une combinaison appropriée.

Au moment de la préparation, cherchez un endroit bien aéré pour éviter que les produits s’accumulent dans l’air. Faites le mélange à l’extérieur, si possible. Au cas contraire, ouvrez toutes les fenêtres et portes. Démarrez le ventilateur extracteur si vous travaillez dans une pièce mal ventilée.

En ce qui concerne les produits, vous avez un large choix devant vous. En tout cas, la majorité des bricoleurs utilise du white spirit ou de l’acétone pour remplacer les diluants traditionnels comme l’essence de térébenthine.

De plus, ce genre de produit est souvent utilisé dans les tâches ménagères communes. Vous en trouverez facilement.

Faites tout de même attention, car il faut bien doser le solvant. Veillez à utiliser la bonne proportion d’acétone ou de white spirit pour diluer correctement la peinture à l’huile. À titre indicatif : adoptez un volume de diluant pour trois volumes de peinture.

En d’autres termes, ajoutez la moitié du diluant et mélangez les deux produits avant d’ajouter le reste du solvant et de mélanger à nouveau.

  • Diluer la peinture acrylique ou au latex

Si vous utilisez une grande quantité, adoptez dans ce cas un grand seau pour bien diluer la peinture. De cette manière, la consistance sera parfaitement homogène. Essayez d’utiliser les mêmes proportions dans les seaux de peinture que vous utilisez pour que la peinture ait la même consistance.

Utilisez environ 30 ml ou 2 cuillères à soupe d’eau par litre de peinture. Versez une partie de la peinture puis rajoutez l’eau dans le récipient et mélangez-les à l’aide d’une baguette appropriée.

Pour avoir la consistance voulue, n’hésitez pas à ajouter de l’eau, mais par petites doses. Si vous voulez avoir un produit plus liquide, continuez de rajouter de l’eau progressivement. Mais si la peinture épaisse vous convient, elle est alors prête à l’emploi.

Comment garder la qualité de la peinture ?

  • Lors d’une pause des travaux

Même si vous avez envie de terminer les travaux à temps, vous devez vous accorder une ou deux pauses pour prendre une tasse de café, par exemple. Dans ce cas, il vous faudra retirer tous les outils du pot et les emballer dans un sac en plastique hermétique. Veillez à vider l’air contenu à l’intérieur.

  • Si le diluant est sale

Quelquefois, le diluant peut présenter des saletés. Or, cela est très mauvais pour la consistance de la peinture. Ce que vous devez faire c’est de laisser reposer ce produit quelques jours dans un bidon. Puis, filtrez-le. De cette manière, vous pourrez encore vous en servir.

  • Conserver avec un solvant

Il suffit de la garder en retournant le pot. Ainsi, l’air ne passera pas.

Les signes pour savoir si la peinture est encore bonne ?

  • Date d’expiration

Comme tous les produits de bricolage, le pot de peinture affiche aussi une date d’expiration. Cet intervalle de temps sera indiqué sur l’étiquette de la boîte.

Toutefois, si la date de péremption arrive et que votre peinture est de teinte banche, vous pouvez toujours l’utiliser comme lustrage. Ce sera alors une autre façon de la réutiliser et surtout de faire des économies.

  • Brasser vigoureusement

La première chose à faire lorsque vous ouvrez un vieux pot de peinture est de le mélanger. Après tout le temps à rester immobile, tous les composants se sont séparés.

Vous devez donc brasser énergiquement pendant quelques minutes. Cette étape doit se faire avant l’ouverture pour éviter que la peinture ne se détériore.

  • Odeur

Lorsqu’une odeur inhabituelle se propage en ouvrant la boîte ou si des grumeaux apparaissent, cela signifie que votre produit n’est plus bon. Rendez-vous dans un point de dépôt pour recyclage de contenant pour vous en débarrasser.

  • Dépôt sur la palette de brassage

Si votre peinture sent parfaitement bon et que la date d’expiration n’est pas encore passée, amenez le contenant chez un détaillant pour qu’il soit brassé à nouveau.

Ouvrez le récipient, et observez bien s’il n’y a aucun dépôt épais sur la palette de brassage. C’est un signe pour vous indiquer que la peinture est encore utilisable.

  • Vérifier la présence de rouille

Plusieurs personnes ont tendance à se débarrasser des pots de peinture rouillés. Or, cette corrosion est tout à fait inoffensive si elle n’arrive pas dans le liquide. La rouille indique que le contenant a été placé dans un environnement humide.

S’il n’y a aucun signe de corrosion à l’intérieur du pot, vous pouvez tout de suite vous mettre au travail. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas l’utiliser. Dans ce cas, il faudra acheter une nouvelle peinture.

Quelques précisions important concernant la conservation des restes de peintures

Si vous fermez avec soin et précision votre pot de peinture, vous n’aurez aucun problème à le conserver très longtemps.

Pour éviter qu’une sorte de pellicule sèche se forme à la surface, retournez régulièrement votre pot. Ainsi, celle-ci se retrouvera au fond du récipient.

Au moment de la réouverture, remuez bien la peinture pour que tous les pigments et les matières qui stagnent au fond se répartissent de manière homogène. D’ailleurs, un pot pourra être correctement fermé s’il a été bien ouvert avec un ouvre-pot adapté.

Nettoyez instantanément les restes de peintures sur les couvercles pour qu’ils ne sèchent pas. N’essuyez jamais votre pinceau sur le rebord du pot, car vous risquez de gâcher une partie du produit et risquez de tacher le sol.

Même s’ils n’ont pas du tout l’air, sachez que les pots de peinture en métal sont fragiles et se plient facilement, car ils ne sont pas épais. Dans la majorité des situations, les peintres utilisent toujours une lame de couteau ou un tournevis pour les ouvrir.

Or, la couronne s’abîme à ce moment et vous n’aurez plus une étanchéité correcte lors de la fermeture du pot. Si vous voulez conserver les peintures le plus longtemps possible, il faut adopter les bonnes conditions et précautions.

Pour savoir si votre peinture est encore utilisable après quelques mois, il ne faut pas qu’elle ait une odeur anormale, des moisissures ou un aspect visqueux lors de son ouverture. Par contre, vous pouvez trouver une fine pellicule aqueuse à la surface du pot. Dans ce cas, c’est tout à fait normal !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star