Comment coller du bois ?

Pour vos projets de décoration ou de bricolage, vous serez parfois amené à coller du bois. C’est plus pratique, et parfois, tout aussi robuste que de clouer ou de visser. Et c’est plus discret, donc généralement beaucoup plus esthétique.

Mais attention, vous devez bien choisir votre colle et utiliser les bonnes techniques pour coller du bois afin de garantir la réussite de votre projet. Alors, comment coller du bois ?

Quel type de colle pour le bois ?

À savoir qu’il existe différents types de colle qui peut vous permettre de fixer deux pièces en bois ensemble sans vis et sans clous. Cela peut aller des produits naturels aux produits synthétiques. Les grandes marques peuvent également vous proposer différentes tailles et types de colles selon vos besoins.

  • La colle blanche en vinyle

C’est la colle de bricolage la plus courante, notamment si vous aimez travailler le bois. Elle propose une bonne performance et une résistance à toute épreuve. Ce qui séduit les bricoleurs professionnels ou amateurs.

  • La colle polyuréthane

Ce sont notamment les professionnels qui utilisent le plus souvent la colle polyuréthane. C’est l’une des plus puissantes en matière de colle pour le bois, voire pour d’autres matériaux. C’est notamment un allié à ne pas minimiser pour les projets de construction en extérieur.

  • La colle contact en néoprène

Avec sa capacité à adhérer rapidement, et ce, même avant que le séchage ne soit terminé, la colle contact néoprène commence aussi à prendre un peu plus de place sur le marché actuellement. On connaît notamment la marque Pattex dans ce secteur. Mais il en existe d’autres sur le marché qui propose cet accessoire avec une forte capacité d’adhésion. Tel est le cas aussi de Bostik, Sader, etc.

  • La colle à vernis et mélaminé

S’il s’agit davantage de travaux de finition, on vous recommande la colle à vernis et mélaminé. C’est un article qui est généralement vendu en bouteille avec un bout applicateur afin de vous permettre de le mettre de manière plus discrète.

C’est le type de colle qui sert entre autres pour la mise en place de petits morceaux de bois.

  • La colle thermofusible

Il y a également la colle thermofusible. C’est l’un des équipements les plus prisés aussi par les bricoleurs du dimanche et les décorateurs. C’est la colle qui est livrée avec un pistolet chauffant pour en faciliter la mise en place et la fixation. Contrairement aux idées  reçues, ce type d’accessoire peut aussi être utilisé sur du bois, mais pas seulement sur du tissu.

  • La colle forte chaude d’ébéniste

Pour ébénistes professionnels, pour les réparations comme pour les créations en tout genre, il y a également la colle forte chaude. C’est un produit qui est assez atypique et compliqué à utiliser si vous n’avez pas le savoir-faire d’un tel artisan. Elle a tendance à sécher rapidement. Mais elle ne nécessite pas l’utilisation d’un point de serrage. Ce qui fait économiser énormément de temps dans les travaux.

  • Les colles naturelles d’en temps

Et pour travailler les meubles anciens et le bois, vous pouvez également revenir aux techniques d’en temps. Il existe plusieurs types de colles naturelles qui peuvent aussi faire l’affaire et vous assurer non seulement une certaine facilité d’utilisation, mais également un esthétisme sans nom à votre accessoire.

Sans compter que ces produits naturels n’aiment pas le bois et durent généralement plus longtemps que les nouvelles générations de colle proposées par les grandes marques. Tel est le cas par exemple de la colle de poisson, etc.

Demandez notamment conseil aux experts ou suivez les tutoriels en ligne pour la fabrication de ce produit. Il y a bien évidemment quelques grandes marques qui en proposent sur le marché qui sont prêts à utilisation, mais le prix peut ne pas être à la portée de tout le monde.

Comment choisir votre colle pour le bois ?

Bien évidemment, choisir le type de colle à utiliser pour votre bois ne se fait pas comme ça. Il y a des critères à prendre en compte pour assurer notamment la réussite de votre projet de bricolage.

  • La qualité de la colle

La qualité compte dans le choix de votre colle pour le bois. Vous pouvez en juger en vous basant sur la durabilité de la fixation et à l’esthétisme de votre accessoire. Une bonne colle doit effectivement se fondre complètement dans le bois.

  • La robustesse de la colle

La robustesse de la colle est également à prendre en considération. Après son application et son séchage, votre structure doit être aussi forte que si vous aviez utilisé des clous ou des vices. Raison pour laquelle d’ailleurs, on vous conseille de vous tourner uniquement vers les produits des marques référence, et ce, malgré leur prix. C’est plus sûr.

  • La capacité d’adaptation

Une bonne colle est non seulement celle qui résiste dans le temps, mais aussi celle qui peut s’adapter à tous les types de bois, et ce, de toutes les tailles. Par ailleurs, si vous êtes un bon bricoleur, vous aurez à travailler avec davantage de matériau en plus du bois. Optez donc de préférence pour un accessoire qui pourra être utilisé dans tous les cas.

  • Les normes à tenir en compte

Attention, la fabrication de colle pour bois doit également obéir à des normes. C’est un critère de choix important. En France, on parle de la norme DIN/EN 204 ou 205. Les enseignes qui proposent de bonnes colles ne manqueront pas de préciser cette information dans leurs fiches de description de produit.

Le respect de cette norme est important afin de garantir la réussite et la robustesse de votre projet de bricolage. C’est également, un gage de qualité.

  • Une colle qui peut résister à tout

On vous conseille également de choisir un produit qui peut résister à tout. C’est d’autant plus nécessaire si vous pensez à faire une création pour l’aménagement d’extérieur. À savoir que certaines colles ne résistent même pas à l’eau.

  • En fonction du type de bois

Enfin, il faudra tenir compte du type de bois que vous allez utiliser : l’épaisseur, le genre, les caractéristiques, etc. Cela peut en effet impacter sur les capacités de votre colle.

Soyez aussi précis que possible afin que le vendeur puisse vous aider et vous accompagner dans vos recherches. Cela vous évitera de faire des dépenses inutiles. Attention, contrairement aux idées reçues, les colles pour le bois ont aussi tendance à sécher avec le temps.

Aussi, faites attention aux quantités que vous achetez pour éviter de gaspiller. Si vous n’êtes pas un bricoleur professionnel notamment, on vous recommande les colles de petite ou de moyenne taille.

Préparer la surface avant de coller

Il vous faut préparer la surface avant de coller. Il en va de la réussite de votre projet de bricolage. C’est la première étape et notamment celle la plus importante.

  • Nettoyer la surface

Aucune colle ne pourra parfaitement adhérer si vous travaillez sur une surface qui n’est pas propre. Il faudra avoir une base nette et sans résidus. Raison pour laquelle aussi on vous conseille de poncer votre accessoire pour commencer.

  • Poncer pour avoir une base plane et lisse

Il vous sera plus facile d’assurer l’adhérence de la colle pour le bois si vous avez une base plane et lice pour travailler. Optez pour un rabot ou une ponceuse pour ce faire. Vous n’avez pas besoin d’enlever énormément de bois pour obtenir le résultat attendu. Tout dépend aussi de la forme de l’accessoire de base.

  • Laissez sécher le bois avant de commencer l’application

En outre, préférez travailler sur du bois sec. Non seulement c’est plus confort, mais en plus cela vous garantira une longue tenue de votre accessoire par la suite. Le bois humide a tendance à changer de forme quand il sèche, ce qui pourrait entrainer des écartements dans votre accessoire à la longue.

Il est préférable généralement de laisser le bois dans une température ambiance pendant 48 heures avant de poncer et d’appliquer quelques colles que ce soit.

Comment utiliser votre colle ?

Il y a également des techniques à respecter pour l’application de la colle comme il se doit. Ne vous inquiétez pas, c’est à la portée de tous les bricoleurs.

  • Travailler dans un environnement idéal

Pour travailler le bois, il est de mise de bien choisir l’environnement dans lequel vous allez le faire. En moyenne, on vous conseille une pièce de 18 à 20°C. À savoir qu’entre 8 à 10°C, le bois est humide. Ce qui pourrait entrainer les problèmes d’écartement par la suite comme susmentionné.

  • Appliquer à l’aide d’un pinceau pour un peu plus de minutie

Vous comptez utiliser de la colle pour bois ? Investissez dans un pinceau à poil long et épais. Ceci vous permettra d’atteindre chaque recoin de votre bois et de procéder avec minutie pendant les travaux.

Les seules exceptions à cette règle sont notamment les colles avec un tube applicateur.

  • Utiliser une machine est aussi possible

Il est également possible d’appliquer la colle avec une machine. C’est ce que l’on appelle une « encolleuse automatique ». Le prix sera d’environ de 3 000€, donc pas à la portée de tout le monde. Mais vous pouvez en louer auprès de ceux qui en ont si vous ne comptez pas vous professionnaliser dans l’ébénisterie.

  • Comment choisir la bonne quantité de colle ?

Utilisez également la bonne quantité de colle. Cela vous évitera de gaspiller et cela facilitera aussi les travaux de finition sur votre structure. Bien évidemment, cela varie en fonction de la surface du bois. Généralement, les grandes marques vous donnent quelques indications en la matière sur leur étiquette de produit. L’information est évoquée en gramme par m2.

  • Faire preuve de patience

Enfin, faites preuve de patience. Il faudra quelques heures, voire quelques jours que la colle ne sèche complètement. Vous ne devez pas procéder autrement. Il en va de la robustesse de votre accessoire.

Les étapes à suivre pour coller du bois

Il ne suffit pas d’appliquer la colle sur le bois. Il y a des étapes à respecter pour vous assurer de la bonne tenue de votre accessoire.

  • La préparation du bois

Comme susmentionné, vous devez commencer par préparer le bois. Il faut avoir une surface lisse et propre avant d’appliquer la colle. Il en va de la facilité et de la réussite de votre projet de bricolage. Inutile de revenir sur les manières de faire pour cette première étape.

  • Appliquer la colle

Ensuite, appliquer la colle. Procédez avec un pinceau de préférence pour atteindre le moindre cm2 du bois et ainsi éviter de déborder. La quantité de colle nécessaire variera selon la surface du bois et son épaisseur. La bonne tenue de votre accessoire en dépend.

Quand vous appliquez la colle, n’en mettez pas simplement sur les rebords comme vous avez tendance à le faire sur du papier ou du tissu. Versez-en sur la totalité de la surface. Le niveau de résistance et la robustesse nécessaire ne sont pas les mêmes.

  • Mettre les deux parties de l’accessoire ensemble

Après avoir appliqué la colle sur l’une des surfaces, fixez les deux parties ensemble. Faites attention à l’emboitement qui peut avoir des incidences sur l’esthétisme et la robustesse de votre structure.

Même après l’application de la colle, vous avez tout de même une certaine liberté de mouvement dans la mise en place des deux morceaux. Vous pouvez changer un peu si vous vous êtes trompé. Mais le mieux reste tout de même de procéder doucement et avec minutie pour éviter de devoir déplacer les deux parties encore une fois.

  • Serrer les deux pièces pour assurer l’adhérence

Il faudra serrer les deux pièces ensemble jusqu’à ce que la colle ne sèche. C’est pour cela justement que vous avez besoin d’un serre-joint. Selon la longueur et la taille de vos morceaux de bois, le nombre de serre-joints peut changer. Préférez en mettre tous les 5 à 10 cm environ.

  • Enlever ce qui dépasse

Une fois les serre-joints en place et bien serrés, les excédents de colle peuvent sortir. Enlevez simplement ce qui dépasse. C’est une question d’esthétisme. Utilisez votre chiffon pour ce faire. Ce sera amplement suffisant si vous n’avez pas trop utilisé de colle pour bois.

  • Laisser sécher

Laissez sécher la colle. Puis, enlevez les serre-joints. Vous aurez deux pièces qui s’emboîtent parfaitement. Le temps de séchage varie selon le produit. Il faudra en moyenne quelques jours pour que les deux pièces collent parfaitement et puissent résister à toutes les utilisations. Lisez les consignes d’utilisations indiquées généralement sur les étiquettes. Ou vous pouvez aussi écouter les conseils des professionnels dans les tutoriels vidéo ou les guides en ligne.

Ce dont vous avez besoin pour ce faire

Pour ce projet de bricolage, vous aurez besoin de quelques accessoires. Ce sont des équipements qui devraient normalement se trouver dans la caisse à outils de n’importe quel bon bricoleur.

  • Acheter la colle auprès des professionnels

Il faudra bien sûr vous procurer la colle. Comme susmentionné, vous avez plusieurs marques et tailles de disponible sur le marché. Tout dépend de vos besoins et de vos envies, mais aussi de votre budget.

Choisissez de préférence les produits professionnels et de grandes marques. Ils vous garantissent un meilleur résultat. Il faudra bien évidemment y mettre le prix. Si vous prenez toutefois le temps de bien comparer les offres, vous pourriez négocier un meilleur tarif. A savoir également, les pots sont vendus et conditionnés selon le poids.

  • Le rabot ou une ponceuse pour lisser la surface

En fonction de la qualité de vos morceaux de bois, vous aurez peut-être besoin d’un rabot ou d’une ponceuse pour lisser la surface. Il importe, comme susmentionné, d’avoir une base plane pour le rendu esthétique de votre accessoire et pour faciliter justement aussi le travail du bois.

Selon vos envies et vos compétences en matière de bricolage, vous pouvez choisir un appareil comme un rabot électrique comme une ponceuse.

  • Un chiffon

Pour le nettoyage de la surface après la préparation, afin de vous débarrasser de la poussière et assurer l’adhérence de la colle, vous aurez également besoin d’un chiffon. Optez pour un accessoire sec pour éviter de mouiller le bois et ainsi mettre en péril la réussite de votre opération.

  • L’acétone

L’acétone n’est pas obligatoire. Mais cela peut aider à parfaire le rendu de votre accessoire après les travaux. C’est un type de vernis qui a pour but d’apporter un peu plus de brillance au bois. Simplement à appliquer sur la surface, il agit presque immédiatement.

  • Le serre-joint

Vous aurez également besoin d’un serre-joint. Ce sont des équipements qui peuvent être en bois ou en métal et qui permettent de tenir les deux pièces ensemble le temps que la colle n’adhère et ne sèche. Plusieurs marques et styles sont désormais disponibles sur le marché. Le choix est une question de budget et de goût.

  • Les cales en bois

Enfin, on vous conseille aussi d’investir dans des cales en bois. Ce sont des accessoires en forme de triangles et qui vous permettent de tenir le bois ensemble. Elles s’accompagnent généralement des serre-joints afin d’éviter d’abîmer la surface de votre accessoire avec des traces de serrage.

Ces cales ne sont pas obligatoirement à acheter. Il vous suffit d’utiliser les chutes de votre projet de bricolage. 

Il n’est pas forcé d’avoir des cales en forme de triangle. C’est seulement plus pratique pour la manipulation. N’importe quel morceau vous permettra de protéger votre structure des serre-joints.

Personnaliser votre accessoire : c’est possible

Quand les deux pièces seront collées et que vous avez fini votre création, il est bien évidemment toujours possible de personnaliser votre accessoire. C’est une question de style.

  • Mettre du vernis

Vous pouvez par exemple mettre du vernis. Cette étape peut revêtir différentes utilités. Notamment, ce peut aider à protéger le bois contre les insectes et les intempéries. C’est le gage d’une bonne tenue de votre accessoire.

Mais en plus, le vernis apporte de la brillance à votre bois. Vous gardez sa couleur naturelle, mais apportez un peu plus de modernité et de chic à votre structure.

Pour l’application du vernis, vous devez également utiliser un pinceau ou un rouleau. Utilisez cette fois un pinceau fin pour un peu plus d’esthétisme sur votre accessoire. Et bien évidemment, vous devez patienter durant le temps de séchage avant de toucher votre mobilier. Mais l’avantage est qu’une seule couche suffit amplement.

  • Peindre la surface

Vous pouvez également peindre la surface. Pour ce faire, vous devez utiliser une peinture pour bois. Vérifiez bien les étiquettes. Pour un prix compris entre 7 et 20€ le litre pour une colle pour bois classique, variable selon la marque, la couleur et la taille du pot, vous pouvez avoir de quoi personnaliser votre mobilier.

Pour les travaux de peinture sur du bois, utilisez un petit rouleau également. Il est possible notamment de finir vos travaux de peinture sur du bois avec une dernière couche de vernis. Le but étant toujours d’avoir le maximum de brillance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star