Comment procéder au changement de son compteur EDF ?

Quand un compteur commence à fonctionner anormalement ou que de nombreuses coupures de courant perturbent votre quotidien, cela signifie qu’il est temps de procéder au changement de compteur EDF plus récent ou plus puissant.

Quelles sont alors les démarches à effectuer pour parvenir à ce changement ? Retrouvez les réponses dans cet article.

Pourquoi changer un compteur EDF ?

De nos jours, il existe deux sortes de compteurs électriques en service qui procurent l’électricité dans les habitations. Ce sont les compteurs électromécaniques qui ne sont malheureusement plus fabriqués aujourd’hui, et les compteurs digitaux ou communicants

Ce second modèle très courant envoie les données de consommation ainsi que les informations concernant leur état de fonctionnement au gestionnaire du réseau de distribution. Quant aux compteurs électromécaniques, ils sont progressivement remplacés par les compteurs Linky et disparaissent du marché.

Le changement d’abonné d’un compteur est une démarche obligatoire dans certaines situations. Le but est d’associer à un contrat le nom d’une personne ainsi que du logement dans lequel elle habite.

Si l’une de ses variables évolue à travers le temps, le contrat doit alors être résilié. Et pour ouvrir un nouveau contrat, il faut procéder à l’ouverture du compteur, ce qui implique un changement d’abonné pour EDF.

Toutefois, le consommateur a le droit de changer de compteur électrique à diverses occasions :

– L’appareil devient trop vieux et/ou commence à être en mauvais état.

– Le passage d’un compteur monophasé à un compteur triphasé.

– Lors d’un déménagement.

– Lors d’une séparation d’une colocation.

– Lors du décès de l’ancien propriétaire de la maison.

Les situations courantes impliquant le changement de compteur

  • Un équipement défectueux

Après 20 ans d’utilisation, les professionnels estiment qu’il faut procéder au changement de compteur. En effet, le matériel est jugé trop ancien et risque d’émettre un dysfonctionnement tôt ou tard. Vous risquez de rencontrer des problèmes comme une panne, par exemple. Cela nécessitera un changement intégral du compteur électrique.

Si une anomalie injustifiée survient, vous pourrez également remplacer votre compteur existant. Dans tous les cas, le client ne payera rien si le compteur est réellement vétuste. Ce sera le gestionnaire du réseau qui prendra en charge tous les frais liés au changement de compteur.

  • Un changement de puissance

Ce besoin se présente lorsque vous commencez à utiliser des appareils électroménagers supplémentaires comme un climatiseur, un sèche-linge, une piscine, un four ou autres matériels qui consomment une grande quantité d’électricité.

Lorsque la puissance souscrite est insuffisante, les fusibles risquent alors de sauter si vous utilisez simultanément ces appareils. Pour régler ce problème, vous devez passer d’un compteur 6 kVA à 9 kVA.

  • Un déménagement

En cas de déménagement, un changement de nom du contrat avec EDF doit être fait. Vous ne pouvez jamais récupérer le contrat d’énergie de votre ancien domicile ou de le transférer à votre nouvelle adresse. Il est également impossible de récupérer celui de l’ancien occupant. Vous devez donc résilier votre ancien contrat et en ouvrir un nouveau.

Néanmoins, vous devez quand même connaître le nom de l’ancien propriétaire des lieux. De cette manière, il sera possible de retrouver aisément le fournisseur d’énergie de votre appartement. De plus, vous pouvez choisir une offre similaire étant donné que votre consommation en électricité devrait être semblable.

  • Un changement suite à un décès

Certains logements continuent à être alimentés pendant plusieurs années suite au décès de l’ancien occupant. Or, vous devez informer votre fournisseur d’énergie le plutôt possible même si la résiliation de ce type de contrat ne compte pas parmi les formalités les plus pressantes.

D’ailleurs, si aucun héritier n’est encore nommé, il n’y aura aucun changement dans le nom du titulaire du contrat. Dans ce cas, le notaire sera désigné comme tiers de paiement, mais d’une manière provisoire.

En cas d’inoccupation du logement, ce sera le compte courant du défunt qui pourrait être prélevé d’une manière indéfinie, et ce jusqu’à l’épuisement total des fonds. Toutefois, les démarches à effectuer varient au cas par cas. Pour connaître les éventuels justificatifs à faire parvenir, contactez rapidement le service client EDF.

  • Un changement à la suite d’un divorce

Lors d’une séparation maritale, l’un des noms peut être supprimé sans frais à payer. Au cas où vous ou votre conjointe quittez le domicile conjugal, alors il faudra contacter EDF et signaler le changement de statut si bien évidemment vous avez signé le contrat à deux. Mais, il est aussi possible de changer le nom du contrat de l’abonnement en ligne. Pour cela, dirigez-vous le site officiel du fournisseur en allant sur l’onglet « mon compte ». 

  • Le changement en cas de colocation

Si vous habitez avec plusieurs personnes dans votre appartement, il est tout à fait possible de constituer un cotitulaire de contrat. Il suffit d’ajouter le nom de votre colocataire sur le contrat EDF.

La démarche est simple à réaliser :

– Appeler directement le service client EFD.

– Aller sur l’application EDF & Moi et modifier votre espace client.

– Envoyer une lettre type par voie postale à l’adresse du service client EDF.

Au cas où l’un des colocataires déménage et que d’autres personnes restent encore, il est nécessaire de faire les démarches inverses.

Autrement dit, il faut :

– Signaler à EDF le départ du co-signataire ou le seul signataire du contrat de fourniture.

– Le locataire restant doit résilier le contrat de gaz et d’électricité.

– Il doit souscrire à un nouvel abonnement pour le compteur.

– Il peut choisir une nouvelle offre chez un autre fournisseur d’énergie.

Le compteur triphasé et monophasé

Votre compteur peut être monophasé ou triphasé. Pour comprendre la différence entre ses deux dispositifs, vous devez savoir que toutes les installations électriques disposent d’une puissance de raccordement qui dépend des besoins du consommateur.

Les tarifs les plus fréquents sont : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA et 12 kVA. Un compteur triphasé est avantageux si vous comptez utiliser une puissance importante et supérieure à 18 kVA. D’ailleurs, ce changement est plus ou moins obligatoire avec certains équipements tels que les pompes à chaleur ou si votre appartement se trouve très loin du compteur.

Étant donné que la puissance d’un compteur triphasé est importante, les clients peuvent payer cher pour obtenir la puissance dont ils ont besoin. Dans ce cas, le passage du triphasé au monophasé serait la meilleure option.

Par contre, l’intervention est payante pour le client en question. Et son coût est souvent onéreux. Quelques fois, elle peut nécessiter un changement du compteur électrique.

Comment se passe le changement de compteur EDF ?

Pour remplacer intégralement votre compteur EDF, vous devez contacter votre gestionnaire de réseau, dans la plupart des cas ENEDIS. Ce genre d’intervention ne peut être réalisé que par les techniciens officiels de cette entreprise. Le prix de cette intervention dépend de la situation et le compteur envisagé. Généralement, cela coûtera entre 50 et 250 euros.

Par ailleurs, si vous êtes sur le point d’aménager dans un nouveau logement, il est tout à fait possible d’anticiper et de prévenir le technicien avant la date effective d’emménagement.

En outre, le raccordement électrique consiste à brancher des locaux neufs au réseau électrique. Cette intervention n’est pas un changement de compteur proprement dit même si le processus de raccordement implique la mise en place d’un compteur. Pour demander à être raccordé, vous devez vous tourner vers Enedis.

L’entreprise vous fera parvenir un devis relatif aux travaux de raccordement. Une fois que vous aurez accepté le devis, les travaux pourront être lancés. C’est au cours du chantier que sera installé votre compteur.

Après les travaux, il faudra faire vérifier l’installation par le Consuel. Lorsque celui-ci a été bien effectué, l’organisme vous octroiera une attestation Consuel. Par conséquent, vous pourrez enfin souscrire un contrat d’électricité chez EDF ou chez un autre fournisseur pour mettre votre compteur en service et avoir de la lumière dans votre foyer.

Les différents types de compteurs électriques

Il existe plusieurs compteurs électriques dont chacun a sa propre spécificité :

  • Le compteur électromécanique

C’est la version classique monophasée Hellowatt. Premier utilisé par EDF, ce compteur génération ancienne reste toujours en activité en France. Il s’agit d’un disque qui tourne d’une manière proportionnelle à l’énergie consommée. Il présente l’avantage d’être très résistant et facile à utiliser.

  • Le compteur électronique monophasé de type EDF SAGEM

Ce dispositif fonctionne à l’aide d’un shunt. En d’autres termes, il mesure la tension aux bornes du shunt pour déterminer l’intensité électrique du logement. C’est la seconde génération des compteurs EDF. Ces modèles sont plus sensibles aux surtensions ainsi qu’aux surintensités.

En outre, le compteur électronique monophasé modulaire dispose aussi d’un système de mesure électrique moins encombrant et facile à installer. Ce dernier ne redoute pas les variations d’intensité par rapport aux compteurs électriques monophasés du type EDF SAGEM.

  • Les compteurs communicants Linky

C’est la dernière génération de compteur proposé par le fournisseur. Il peut être installé gratuitement. Défini comme compteur communiquant, ce modèle peut être relevé, coupé et remis en route à distance par un agent ENEDIS. Ainsi, ce compteur permet de mesurer la consommation d’énergie en temps réel.

Il offre aussi la possibilité d’observer les flux d’énergie électrique dans les deux sens pour les propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques. En même temps, il permet d’informer les consommateurs et de fournir des factures détaillées sur la consommation générale du foyer.

Les coûts de changement d’un compteur

Le changement de compteur électrique implique certains coûts. Les prix sont variables en fonction de la nature de l’intervention. Dans certains cas, ils peuvent être revus à la hausse, surtout si le client requiert une intervention en dehors des jours ouverts ou rapides.

Toutefois, si le changement de compteur EDF est lié à l’état de l’appareil, c’est-à-dire qu’il est défectueux ou dégradé par un ancien occupant du logement, tous les frais de l’intervention seront à la charge d’Enedis.

L’entreprise assure la maintenance du réseau et de l’équipement qui permettent de distribuer l’électricité jusqu’au niveau des logements des consommateurs.

Au cas où l’utilisateur en question souhaite changer de puissance ou d’option tarifaire, il doit alors changer catégoriquement de compteur. Le fournisseur se déplace pour réaliser cette intervention normalement à la charge de l’utilisateur.

Pour une modification ou un simple réglage des appareils, cela vous coûtera environ 66,26 € TTC en heures ouvrées et 114,02 € TTC en heures non ouvrées.

Si votre problème concerne le disjoncteur et qu’il est nécessaire de le changer, comptez 54, 78 € TTC en heures ouvrées et 94,27 € TTC en heures non ouvrées. Pour les maisons équipées d’un compteur Linky, toutes les modifications de puissance ou d’option tarifaire s’effectuent à distance et ne sont pas du tout facturées.

Le passage d’un modèle de compteur monophasé à un modèle triphasé ou inversement est la plus onéreuse. Vous devez réserver 154, 70 € TTC en heures ouvrées et 226,22 € TTC en heures non ouvrées.

Changer pour un nouveau compteur Linky

Passer d’un compteur classique à une version intelligente Linky est une chose envisageable. Cette opération est nécessaire et fait l’objet d’un vaste plan de déploiement prévu sur six ans. Ainsi, en 2021, environ 35 millions de compteurs communicants seront mis en place dans les maisons françaises. Ce chiffre représente environ une couverture de 90 % du réseau.

Ce changement de compteur ERDF, obligatoire pour les utilisateurs s’inscrit dans la lignée d’une directive européenne qui vise à atteindre une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques dans toute l’Union Européenne.

En ce qui concerne l’installation des compteurs Linky, ENEDIS l’ex ERDF envoie directement un courrier entre 30 à 45 jours avant la date prévue de pose du compteur. Ce dernier informe alors le consommateur de l’arrivée de son nouveau compteur communicant Linky dans les prochains jours qui suivent.

L’installation dure environ 30 minutes et ne requiert aucun travail particulier. Bien évidemment, la mise en place du compteur intelligent est entièrement gratuite, mais la Contribution tarifaire d’acheminement augmente légèrement.

Qu’est-ce que le tarif Bleu ?

C’est un tarif réglementé réservé uniquement aux clients particuliers ainsi qu’aux petits professionnels dont la puissance du compteur ne dépasse pas les 36 kVA.

Contrairement aux autres tarifs réglementés : jaunes et verts pour les grandes sociétés, le tarif bleu pourrait disparaitre à moyen terme étant donné l’ouverture à la concurrence du marché du secteur de l’énergie partout en France.

Malgré la présence de fournisseurs alternatifs abordables, il reste tout de même le tarif préféré de la majorité des foyers français en 2020.

En réalité, le tarif bleu EDF se divise en quatre types :

– Le tarif Base touche 53 % des ménages. Son prix d’abonnement est avantageux et son prix en kWh est identique tout au long de la journée. Malheureusement, il n’est plus disponible pour les puissances de compteur supérieures à 18 kVA.

– Les tarifs Heures pleines/Heures creuses touche à peu près 45 % des foyers français. Le gestionnaire de réseau fixe le prix du kWh selon les tranches horaires que vous voulez.

– Le tarif EDF Tempo est variable d’un jour à l’autre. Son tarif est imprévisible, car le prix du jour est annoncé que la veille au soir.

– Le tarif EDF EJP ou « Effacement jour de pointe » impose des prix dissuasifs lors des jours de pointe afin de lisser la demande d’électricité. Malheureusement, vous ne pouvez plus souscrire à cette offre de nos jours.

Les évolutions récentes du tarif EDF bleu en 2020

Entre 2007 et 2016, ce tarif réglementé a connu une hausse invraisemblable, ce qui alourdit considérablement la facture des clients particuliers EDF. Ces augmentations prennent également en compte l’accroissement des coûts de production d’électricité, la gestion ainsi que le transport.

Le premier changement du prix de l’électricité a eu lieu  le 1er août 2013 avec + 5 %. Au fil du temps, ce tarif ne cesse d’augmenter :

– Le 1er janvier 2014 avec +3 % du fait des taxes,

– Le 1er novembre 2014 + 2,5 %

– Le 1er janvier 2015 + 2,5 % du fait des taxes

– Le 1er août 2015 + 2,5 %

– Le 1er janvier 2016 + 2 % du fait des taxes.

Il y a eu une baisse du tarif réglementé le 1er août 2016 à cause de la chute des prix de l’électricité sur les marchés de gros. Pour rattraper la hausse du tarif en 2012, le 1er août 2017 les particuliers ont subi une augmentation de 1,7 %.

Puis, le 1er février 2018, une nouvelle hausse de +0,8 % a été constatée alors qu’au 1er août de la même année, celui-ci a connu une basse de -0,5 %. C’est une première depuis deux ans.

Logiquement, une hausse des prix de l’électricité était pressentie en 2019, avec une augmentation ayant pu atteindre les 10 %. Mais, cela n’a pas eu lieu avec la détermination des Gilets jaunes. Et récemment, en 2020, le tarif bleu a augmenté deux fois cette année : le 1er février 2020 avec + 2,4 % et le 1er août 2020 avec + 1, 54 %.

Quelles sont les autres options moins chères que le tarif bleu d’EDF en 2020 ?

L’année 2007 est marquée par l’ouverture totale du marché de l’énergie. De plus en plus de concurrents proposent des offres alléchantes aux particuliers. Depuis, les ménages français ont le choix entre les fournisseurs classiques d’énergie EDF et Engie et les fournisseurs d’énergie alternatifs.

De plus, ces concurrents possèdent une structure légère par rapport à l’ancienne entreprise d’État. En effet, leurs frais de gestion sont moins élevés afin de proposer aux consommateurs des offres avantageuses que le fournisseur traditionnel.

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE)

Le rôle principal de cette organisation d’État est de calculer la grille tarifaire idéale pour le tarif réglementé. Pour ce faire, elle prend en compte les coûts de production ainsi que l’acheminement supporté par EDF.

Après avoir effectué le calcul, les propositions sont mises en application par le biais d’un arrêté ministériel émis par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire ainsi que le Ministère de l’Economie.

En d’autres termes, la CRE maîtrise donc les prix de l’électricité. Par conséquent, les prix pratiqués sur le marché sont basés avec cette grille tarifaire. Cela permet de protéger les consommateurs des hausses souvent arbitraires.

Dans quelles situations souscrire à une offre EDF bleu ?

  • En cas de déménagement

Lorsque vous changez d’adresse, vous devez souscrire à un contrat d’électricité. Dans ce cas, vous pouvez choisir l’offre EDF bleu.

Pour souscrire, contactez le service clientèle en lui fournissant :

– Le numéro de Point de Livraison de votre compteur,

– L’adresse complète,

– Le nom de l’ancien occupant du logement concerné.

Au cas où votre nouvelle maison n’a pas de raccord à l’électricité, vous pouvez en faire une demande auprès d’Enedis pour ensuite souscrire à une offre auprès d’EDF. Pour connaître les tarifs de raccordement ainsi que l’installation du compteur, visitez le site internet d’Enedis.

Cependant, si vous vous opposez à la pose d’un compteur Linky, vous ne pourrez pas raccorder votre logement au réseau. Désormais, les compteurs traditionnels ne sont plus installés.

  • En cas de changement de fournisseur 

Pour souscrire votre appartement actuel à une offre EDF bleu, sachez que vous n’avez nullement besoin de résilier votre ancien contrat. Il suffit de contacter le service client d’EDF afin de souscrire à un contrat et demander ensuite l’ouverture d’un compteur.

Pour plus d’informations concernant les offres d’électricité et les différents fournisseurs, vous pouvez consulter le site lesfurets.com qui compare de nombreux fournisseurs.

À qui s’adresser pour changer un compteur ?

Comme le réseau de distribution d’électricité, les compteurs électriques relèvent de la responsabilité d’Enedis, le principal gestionnaire du réseau. Peu importe le changement que vous souhaitez faire, adressez-vous d’abord au fournisseur d’énergie que vous avez choisi. Il se chargera d’instruire le dossier et de transmettre la demande à Enedis.

Vous recevrez alors un devis détaillé et si la proposition est valide, le gestionnaire du réseau enverra un technicien pour remplacer votre compteur dans les dix jours qui suivent l’accord pour effectuer le remplacement ou les modifications.

Vous devez savoir que seuls les techniciens Enedis sont habilités à intervenir sur les compteurs électriques, particulièrement lorsque ce dispositif est installé à l’intérieur de la maison. En effet, c’est un procédé très délicat qui suit normalement un protocole très strict. En aucun cas, vous ne devez intervenir ou confier l’opération à un simple électricien.

Pouvez-vous installer votre compteur vous-même ?

Non seulement ce geste est dangereux, mais catégoriquement interdit. Si vous souhaitez modifier votre compteur ou changer son option, mieux vaut contacter un fournisseur d’électricité professionnel. Puis, ce dernier contactera le gestionnaire de réseau Enedis. Le technicien viendra effectuer l’opération.

Par ailleurs, il est aussi défendu d’ouvrir son compteur soi-même, de changer directement sa puissance ou de le fermer. Cette action illégale est vraiment dangereuse pour celui ou celle qui manipule les dispositifs électriques. Dans le cas d’une résiliation du contrat, contactez le service client du fournisseur ou rendez-vous dans les agences EDF.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star