Quelle dalle pour un abri de jardin ?

Pour éviter que l’abri de votre jardin ne tombe en morceau, il est important de poser une fondation solide. La mise en place d’une dalle en béton assure la protection ainsi que l’isolation du sol face à l’humidité. C’est une structure importante et indispensable, quelque soit l’ouvrage que vous réalisez. Quand elles sont réalisées dans les règles de l’art, elles garantiront la longévité et la stabilité de votre abri de jardin.

La dalle de béton est-elle obligatoire pour l’abri de jardin ?

Cette fondation solide est effectivement obligatoire si vous envisagez de construire un grand abri à l’extérieur de votre maison. Par contre, pour les abris de petite taille, il suffit d’un nivellement de terrain.

Dans ce cas, vous avez besoin de nettoyer et d’aplanir le sol avant de déposer un film imputrescible pour éviter les remontées de l’humidité. Vous pouvez également monter l’abri de jardin sur des plots de béton. C’est une solution à la fois économique et pratique.

Pour ce qui est de l’autorisation de construction, elle concerne uniquement l’abri du jardin. Au cas où la dalle en béton dépasse les 5 m², il faut tout de même faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre commune.

Les avantages d’une dalle en béton

Le but de l’installation d’une dalle en béton est d’isoler le sol qui entoure votre édifice. Grâce à elle, vous aurez un support stable et une fixation excellente qui garantit la longévité de l’abri en question. D’ailleurs, le sol n’est pas toujours résistant pour supporter l’ouvrage prévu. La mise en place d’une telle fondation permet de disposer d’un socle équilibré et de répartir le poids de l’abri sur toute la surface.

Ce projet assure l’adhérence du cabanon au sol et le protège des bourrasques imprévisibles. En outre, elle servira de barrière efficace contre l’humidité, s’infiltrant dans les matières et engendrant au final des dégâts irréparables.

Quelles sont les dimensions idéales d’une dalle en béton ?

Les mensurations d’une dalle en béton dépendent des dimensions extérieures et des indications mentionnées sur la notice de l’abri choisi. Généralement, elles sont légèrement plus grandes que celles de l’ouvrage pour positionner convenablement l’ensemble de l’œuvre. D’ailleurs, une dalle en béton trop large risque de provoquer une stagnation d’eau de ruissellement. Par conséquent, des champignons et moisissures peuvent apparaître au cours du temps.

La dalle en béton est un matériau très prisé des constructeurs professionnels puisqu’il convient à de nombreux ouvrages. Elle peut être utilisée au niveau de l’étage d’une maison, d’un garage, d’une allée de jardins ou d’une terrasse. De plus, elle se prépare sans aucune difficulté particulière à condition de bien s’informer sur les dosages requis. L’unique problème que vous pouvez rencontrer c’est de déterminer l’épaisseur idéale.

L’épaisseur selon les travaux demandés

La dalle de béton doit avoir une épaisseur comprise entre 7 à 20 cm, selon les travaux à entamer. Cette consistance dépend de la charge à supporter :

– Pour une allée de jardin ou piétonne, une dalle béton d’environ 8 à 10 cm suffit

– Pour une allée carrossable, une épaisseur de 10 cm est largement recommandée

– Pour une allée de béton pour voiture, il faut 10 cm

– Pour une terrasse en béton, l’épaisseur équivaut à 10 à 12 cm. La dalle doit pouvoir supporter la charge du revêtement

– Pour une dalle de béton d’écuries, il faut 12 cm

– Pour un dallage sur vide sanitaire, prévoyez 15 cm

– Pour une dalle de béton pour hangar agricole, réservez 15 à 20 cm

– Pour une allée de béton pour poids lourds, réservez 15 à 20 cm avec les armatures treillis soudés

– Pour une dalle en étage, l’épaisseur varie entre 16 à 22 cm

Comme vous pouvez le constater, chaque type de travaux a sa propre dalle de béton et son épaisseur. Cependant, cette liste concernant l’épaisseur d’une dalle de béton n’est pas exhaustive. D’ailleurs, une mauvaise épaisseur au niveau de l’ouvrage peut l’exposer à une dégradation précoce. Des fissures et cassures risquent d’apparaitre avec le temps.

Comment calculer l’épaisseur d’une dalle béton ?

Le calcul de l’épaisseur dalle béton dépend de trois critères :

– Le type de sol

– Les dimensions de l’ouvrage

– La charge à supporter par la dalle

La nature du sol est l’un des points importants avant de réaliser n’importe quel ouvrage. Étant donné que la dalle en question s’appuie sur un support, il faut que celui-ci offre une stabilité suffisante pour garantir la durabilité de l’édifice. Toutefois, les sols durs ne requièrent aucune fondation préalable, notamment pour une dalle. Les artisans professionnels recommandent une épaisseur d’au moins 15 cm pour un sol meuble afin de prévenir le risque d’effondrement.

Pour avoir un dosage adapté, il faut prendre en considération les dimensions de chaque dalle béton. Si vous décidez de construire une dalle de grande taille, misez sur un béton armé sans oublier la mise en place de ferraillage avec une épaisseur suffisamment importante. Les spécialistes utilisent des coffrages et une toupie béton pour avoir un résultat de qualité.

Le dernier critère à ne pas sous-estimer est la charge soutenue par la dalle en question. Elle varie en fonction de vos besoins comme vous pouvez le constater un peu plus haut. Une dalle béton destinée à un garage d’un véhicule lourd, type tracteur, devra être plus épaisse que celle d’un garage d’une automobile de plaisir. Le poids mécanique de l’engin entre donc en jeu.

Les différents types de béton pour dalle

Il existe plusieurs types de béton de nos jours puisque le béton traditionnel n’offre plus l’esthétique désiré. Pour y remédier, les fabricants ont développé d’autres variantes plus décoratives, avec un rendu tout à fait exceptionnel. Suivez les détails ci-après :

  • Le béton imprimé

Destiné pour un usage externe, le coulage du béton imprimé suit les étapes suivantes :

– Entamer des travaux préalables afin de préparer le terrain

– Faire un coffrage et une fixation de niveau

– Placer les durcisseurs au niveau du béton frais

– Vaporiser un démoulant

– Appliquer des moules suivant l’imitation choisie

– Attendre plus de 12 h avant d’effectuer le nettoyage et l’application du vernis

Le béton imprimé offre des avantages inégalés. En effet, il se décline en plusieurs nuances de plus de douze couleurs. Vous aurez ainsi un large choix pour embellir votre terrasse extérieure. Il en est de même pour les motifs. C’est au client de définir les motifs du béton : briques, planches de bois, motifs en forme d’hexagone, effet de roche, etc.

Le prix dépendant de la surface à traiter, il reste variable et dégressif. Voici quelques indications pour vous aider :

– 120 € au plus pour 1 à 50 m².

– Entre 70 et 100 € pour 51 à 100 m²

– Entre 40 et 80 € pour 101 à 200 m² ;

– Pour une surface de plus de 200 m², il faut faire une demande de devis.

  • Le béton désactivé

C’est un procédé de coulage de béton très particulier. Il consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier au sein de la surface. Le béton désactivé est très apprécié à cause de sa solidité imbattable. Cette matière granuleuse apporte à votre dalle une couleur à la fois accueillante et unique.

Si vous souhaitez avoir un aspect original au niveau de votre surface, choisissez cette matière de renom. Voici les qualités propres du béton désactivé :

– Antidérapant

– Exécution d’ouvrage rapide

– Durabilité exceptionnelle

– Mise en place classique

– Entretien facile

Comme le béton imprimé, cette matière offre également des nuances ou types de gravillon. Vous avec le choix entre la couleur jaune, saumon, arlequin, roulée blanche ou blanche bleutée. En ce qui concerne le prix, il est défini au mètre carré, dépend de la surface à couler et du type de granulat à utiliser. Pour une étendue de 1 à 200 m², réservez entre 40€ à 190€. Plus la surface est grande, plus le prix décroisse.

  • Le béton drainant

Cette matière possède une particularité exceptionnelle. Elle facilite l’évacuation d’eau et empêche ainsi la stagnation des flaques au niveau de la dalle. Contrairement au béton classique, il s’agit en fait d’un revêtement poreux qui permet à l’eau de s’écouler directement dans le sol.

Il concilie en même temps les performances hydrauliques, esthétiques et mécaniques. Le béton drainant peut être utilisé à n’importe quel endroit, mais il faut avoir une bonne infiltration de l’eau. C’est une belle alternative aux pavés. Puisqu’il est écologique, il peut devenir le béton de l’avenir.

Les couleurs sont très amples et offrent de nombreuses possibilités. Il suffit de préciser votre choix à l’artisan avant la réalisation proprement dite. Le prix au m² du béton drainant est relatif à la catégorie de béton drainant que vous utilisez. Le tarif varie entre 40 à 200 €/m² selon l’épaisseur et la surface à couvrir.

  • Le béton lisse ou autoplaçant

Comme son nom l’indique, le béton lisse emprunte des finitions douces et fluides. Il est généralement mis en place selon la gravité du terrain. Il a la particularité de se compacter naturellement sans avoir recours à un système de vibration. Les esplanades, les parvis et les terrasses d’extérieur  sont souvent composés de ce type de revêtement.

Le béton autoplaçant est très apprécié pour son aspect moderne. Son prix est d’ailleurs abordable par rapport à sa qualité très esthétique. Comptez entre 50 à 100 € le m². En ce qui concerne les teintes, elles dépendent des pigments utilisés. Vous pouvez avoir plusieurs nuances de gris ou d’anthracite.

Les étapes pour réaliser une dalle en béton pour l’abri du jardin

Si vous souhaitez avoir un abri de jardin suivant les normes, il est impératif de suivre les étapes ci-dessous pour réaliser une dalle en béton solide.

  • Délimiter la zone

Le premier travail est de prendre en compte le type d’abri que vous allez installer. Une orientation vers le Sud est avantageuse pour ranger vos affaires tranquillement. Si vous décidez de le mettre à l’arrière de votre jardin, vous aurez un bel abri pour vous prélasser le soir et profiter du coucher du soleil. Il faut que l’endroit en question soit un lieu qui favorise l’évacuation de l’eau de pluie.

Après l’emplacement, vous devez définir les dimensions de la plateforme en sachant que la dalle en béton n’est pas une science exacte. Privilégiez une dalle plus grande que l’abri de jardin, cela évite les imprévus.

  • Dessiner le plan

Avoir une esquisse bien détaillée du chantier est une chose primordiale pour tous les projets de constructions, y compris pour une dalle en béton destinée à l’abri du jardin. Pour faciliter le travail, posez des piquets à toutes les extrémités du chantier puis forez des axes attachés par des cordes.

  • Creuser la fondation

Avec une pelle à la main, creusez un trou de 20 à 25 cm de profondeur, tout le long des principaux supports de l’abri. Ensuite, décapez la terre végétale de toutes les impuretés comme les herbes, les gravats ainsi que les autres débris de la surface du chantier. Quand vous aurez terminé, placez un lit de pierre de 10 cm de haut puis étalez un mélange de gravier et de sable d’une taille de 5 cm.

Utilisez une dameuse pour pouvoir entasser minutieusement l’ensemble de ces matériaux légèrement humidifié. Ce geste permet d’éviter les affaissements. Après ces étapes, passez à la mise en place du coffrage en utilisant des planches de bois. Étalez par-dessus un film polyane afin d’éviter que l’humidité ne s’évapore au fil du temps. Veillez à ce que cette couverture recouvre également l’intérieur des planches.

Certains artisans utilisent des joints de dilatation pour préserver la dalle de l’abri de jardin des risques de déformation. Cette autre alternative est d’ailleurs obligatoire pour une surface de plus de 15 m². Ces joints sont installés tous les trois mètres. Pour être sûr et certain que la dalle en béton est bien solide, l’usage des armatures en métal est conseillé. Cela confère encore plus de stabilité à votre ouvrage.

  • Couler le béton

Cette action doit se faire en une seule fois afin de garantir l’étanchéité de l’ouvrage. En principe, le niveau de la dalle de béton déborde celui du sol. Cela empêche l’humidité d’envahir la terrasse. Avant le coulage proprement dit, il faut d’abord préparer le béton. Vous pouvez le faire manuellement ou à l’aide d’une bétonnière. Pour ce faire, mélangez un seau de ciment pour 2 seaux de sables, 3 seaux de graviers et ½ seau d’eau dans la bétonneuse.

Mélangez bien jusqu’à ce que vous obteniez la quantité dont vous avez besoin. Une fois prêt, il suffit de passer au coulage. Remplissez une brouette avec le béton et commencez par le déverser du côté du mur, si l’abri se situe contre la maison ou d’un autre bâtiment. Vous pouvez aussi verser au milieu du coffrage.

Le béton est constitué de plusieurs matières, notamment de cailloux, de sable, de ciment et un treillage en acier qui permet leur cohésion. L’utilisation d’un râteau permet d’étaler correctement le béton déversé. Pour égaliser la surface, n’hésitez pas à employer une règle en fer. Prenez appui sur les joints de dilatation et sur les planches.

  • Le temps de séchage d’une dalle en béton

Pour un usage externe, la prise du béton varie entre 24 h à 7 jours. Au-delà de cette pause, vous pouvez retirer le coffrage. Le séchage proprement dit peut atteindre 21 jours jusqu’à un mois, selon le type de béton que vous avez choisi.

En outre, l’utilisation du béton décoratif est recommandée si vous ne voulez pas poser de carreaux ou de pavés au-dessus du béton brut classique. Vous aurez une finition parfaite et impeccable. L’unique inconvénient se trouve au niveau du prix. En effet, ce revêtement coûte plus moins cher. Son exécution est aussi laissée aux professionnels pour avoir un rendu sans défaut.

Le matériel indispensable pour couler une dalle en béton

Pour vous faciliter les travaux, adoptez les bons outils. Les instruments qui interviennent dans la construction d’une dalle en béton sont :

– Des piquets

– Une corde

– Une pelle ou autre instrument servant à creuser

– Une brouette

– Une bâche

– Une bétonnière

– Un niveau à bulle

– Un râteau

– Une règle de 2 m

– Une dame de maçon

– Des planches de coffrage

– Un film polyane

– L’huile de décoffrage

– Les treillis métalliques

Les matériaux indispensables pour préparer le sol sont :

– Les gravats

– Le sable

– Les graviers

– Le film polyéthylène ou le feutre géotextile

– Du mortier

– Des joints de dilations

Quelques conseils indispensables pour la réalisation

Avant d’entamer votre chantier, vous devez avoir à l’esprit ces quelques règles :

– Évitez de couler une dalle en béton lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid. Sa solidité risque de diminuer

– Humidifiez le béton s’il fait chaud

– Une fois que vous avez coulé la dalle, attendez quelques jours avant d’installer votre abri.

En respectant ces conseils, vous pourrez tranquillement mettre en place votre abri de jardin. D’ailleurs, il peut servir de local de rangement au jardin, mais aussi de coin détente ou d’espace de jeu. Ce coin deviendra un espace de vie à part entière où vous pourrez vous relaxer au contact de la nature.

Le prix d’une dalle béton

Généralement, le prix d’une dalle de béton varie en fonction de plusieurs critères, à savoir, les matériaux utilisés, la surface de la dalle, l’emplacement, les contraintes sur le chantier et les éventuels aménagements à faire au préalable.

  • Le tarif d’une dalle de béton réalisée par vous-même

Si vous avez le talent et les compétences, vous pouvez poser vous-même votre dalle en béton. Ainsi, vous pourrez économiser sur le coûté de la main d’œuvre. Il suffit d’acheter les matériaux et les outils ci-dessous.

La location d’une bétonnière vaut en moyenne 30 € par jour. Par contre, si vous envisagez d’en acheter, réservez à peu près 200 €. Pour les matières premières, comptez environ 5 € par sac de 40 kg de sable et 10 € par sac de 40 kg de béton. Concernant les outils, l’acquisition d’une pelle neuve vous coûtera 10 € contre 15 € pour une dame. Prévoyez 25 €/m² pour acheter le film géotextile, 5 €/m² pour le treillis métallique et 10 € par planche de coffrage.

Comme vous pouvez le constater, un tel projet nécessite un budget suffisant même si vous n’engagez pas un professionnel. L’achat ou la location des outils s’ajoute au coût des matériaux.

  • Le prix d’une dalle de béton posée par un spécialiste

Demander l’intervention d’un professionnel dans la mise en place d’une dalle en béton est une solution radicale pour avoir un résultat de qualité. Ces artisans disposent de tous les matériels appropriés et le savoir-faire nécessaire pour réaliser de tels travaux.

Les tarifs sont indiqués au mètre carré étant donné que la surface de la chape influence considérablement le montant des travaux. Le prix d’une chape se situe entre 40 et 50 €/m². Dans la majorité des cas, le maçon met en place un tarif horaire compris entre 35 et 65 €. Ce tarif varie en fonction de ses compétences, ses qualifications, la difficulté du chantier, la région concernée et les travaux préparatoires.

  • Exemple de devis pour une dalle en béton

Le budget que vous devez prévoir pour les travaux de construction d’une dalle de béton varie en fonction des caractéristiques propres de la dalle.

Si vous optez pour une dalle sans fondation, comptez entre 50 à 70 € HT/m² pour la réalisation d’une terrasse de plain-pied. Au cas où les fondations sont indispensables, rajoutez le prix du terrassement et des semelles en béton armées dans votre budget prévisionnel.

En moyenne, le tarif se situe entre 150 € HT/m3. Pour une dalle de béton surélevée avec un « hérisson », des travaux de maçonnerie sont nécessaires. D’autant plus, si la construction nécessite un mur périphérique en parpaings. Ce projet est facturé entre 40 à 60 € HT/m². Ce prix augmente si vous ajoutez le coût des matériaux qui constituent le « hérisson » ainsi que le transport.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star