Comment faire une terrasse sur de la terre ?

Construire une terrasse est un projet intéressant. Elle donne plus d’accès sur votre jardin et vous donne la possibilité de profiter pleinement des beaux jours lorsque le soleil est au zénith.

Cette partie de la maison est d’ailleurs considérée comme une véritable pièce de vie extérieure. Il existe plusieurs possibilités pour construire une terrasse au sol. Suivez ce guide pour connaître les étapes indispensables pour mener à bien votre projet de construction.

À quel endroit construire sa terrasse ?

Le choix de l’emplacement de votre terrasse dépend de l’usage de celle-ci. Il y a plusieurs critères qui entrent en jeu pour déterminer l’endroit idéal.

  • L’orientation

Vous avez plusieurs orientations possibles, mais cela dépend du lieu où vous vivez. Pour avoir un ensoleillement optimal, les professionnels recommandent une orientation plus au Sud ou à l’Ouest. De cette manière, vous pouvez profiter de la lumière du jour jusqu’à la tombée de la nuit.

Si vous choisissez une orientation au Nord, cette partie de la maison se retrouve pratiquement à l’ombre la plupart du temps. Vous serez alors obligé d’affronter les problèmes d’humidité, car il fera toujours froid.

En complément du niveau d’ensoleillement, n’oubliez pas de prendre en compte l’influence du vent. Il peut être aussi désagréable que le manque de luminosité. Dans ce cas, vous devriez construire un brise-vent ou un mur.

  • L’usage de la terrasse

L’une des caractéristiques importantes pour choisir l’emplacement idéal de votre terrasse est de penser à son utilité. Cela vous donne une idée de la taille qu’elle aura. Si vous êtes une famille de 4 personnes, un espace d’une dizaine de m² est amplement suffisant. Au cas où vous envisagez d’en faire une vraie pièce de vie avec un salon d’extérieur, vous devez alors envisager une surface plus large.

Pour les maisons qui disposent d’une piscine, vous pouvez construire une terrasse de piscine. Cette dernière permettra de relier votre maison et votre piscine. Certaines personnes aménagent également des toits-terrasses. Ainsi, l’ensemble du bâtiment se retrouve sous la terrasse.

  • Bien définir les dimensions de la terrasse

Selon les fabricants de mobilier outdoor, 5 à 10 m² suffisent à installer une table avec quatre chaises. Pour profiter d’un espace plus confortable, optez pour une surface de 10 à 15 m². Pour pouvoir circuler librement autour de la table, réservez une largeur minimum de 2,5 à 3 m, soit 90 cm de large pour la table et 80 cm de chaque côté, pour une chaise et l’espace de circulation.

La forme de la terrasse varie généralement entre le carré et le rectangle. Mais, cela ne vous empêche pas d’adopter les autres surfaces comme octogonale, arrondie ou encore une terrasse qui entoure complètement votre villa. Séparer sa terrasse en deux parties est très en vogue en ce moment. La première se trouve devant la cuisine pour prendre le petit déjeuner et la seconde derrière la maison pour recevoir les invités.

Les différentes sortes de revêtement possible d’une terrasse

Le choix du revêtement dépendra de vos goûts, la nature du terrain et du style de votre établissement.

  • La pierre

La pierre est une matière très fréquente dans la construction d’une terrasse. Les terrasses en pierre sont d’ailleurs chaleureuses et nobles. De plus, ce revêtement offre des atouts indéniables, à savoir son prix abordable. Les différents types de pierres naturelles ou reconstituées sont aussi faciles à adapter à n’importe quelle situation.

  • Le bois

Le bois est une matière personnalisable. Vous pouvez l’utiliser en plusieurs déclinaisons en fonction de vos préférences. Vous avez le choix entre une terrasse en bois composite issu de bois recyclé, par exemple.

Pour le bois exotique, il est très solide et souvent utilisé en extérieur. En termes de prix, c’est le plus cher. Le bois européen est plutôt utilisé en intérieur pour le plancher. Si vous optez pour le bois, vous aurez une terrasse très esthétique qui donne un aspect naturel. De plus, il est très confortable d’y marcher pieds nus.

  • La terre cuite

C’est une alternative qui permet d’orner une terrasse de carrelage. Elle apporte une ambiance chaleureuse et méridionale à votre maison. Grâce à elle, votre terrasse sera plus résistante aux intempéries. D’ailleurs, cette forme de terrasse est facile à nettoyer. Il suffit d’utiliser un détergent approprié faiblement dosé. Au fil du temps, la terre cuite ne demande qu’une seule et unique séance de cirage par an.

  • Le béton

Si vous choisissez cette option, misez sur la terrasse en béton coulé. Elle sera plus esthétique par rapport à la terrasse dallée. La terrasse dallée est facile à poser et n’aura jamais de problèmes de fissures dans le temps. Sachez que le béton modulable. Il se décline en plusieurs couleurs et accepte toutes les finitions : lissées, brutes ou cirées.

  • Le bambou

Les propriétaires qui souhaitent suivre la voie de l’écologie préfèrent les matières naturelles comme le bambou. C’est un composant à la fois solide et durable quand il est compressé. Dans les pays asiatiques, la majorité des terrasses sont aménagées en bambou. En choisissant cette solution, les forêts seront préservées puisque les fabricants ne coupent que les tiges et cette plante repousse très rapidement. En outre, son entretien est très aisé : une huile et un protecteur UV spécifique suffisent.

Les préparations pour créer une terrasse

Pour aménager une terrasse, de nombreuses personnes optent pour une solution simple. Il faut commencer par décaper le terrain qui va l’accueillir, verser du sable ou les lambourdes et poser le revêtement. Il faut savoir que le sol se tasse dans le temps, ce qui vous obligera à faire des travaux réguliers de remise à niveau. Pour éviter cela, voici les étapes à suivre :

  • Terrasser et décaisser le sol

Une fois que vous avez défini l’emplacement exact, préparez le sol de votre jardin. Délimitez la zone sur laquelle vous allez travailler en plaçant des piquets reliés par une ficelle. Au cas où le sol est en pente, il faudra terrasser et mettre à niveau toute la partie concernée. Décaissez sur au moins 20 à 30 cm pour accueillir la dalle de béton.

  • Niveler le sol

Quand vous avez dégagé le terrain, il est temps d’ajuster le sol. Pour cela, posez des planches autour de la fouille afin de délimiter l’espace et d’établir des coffrages. N’oubliez pas de prévoir une inclinaison d’au moins 5 % vers le jardin pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie et des eaux usées. Versez des gravats pour assurer ce débordement. Faites très attention à ce que le niveau de la terrasse soit inférieur de 2 à 3 cm de celui de votre habitation.

  • Couler la dalle de béton

La prochaine étape consiste à faire couler une dalle de béton de 15 cm de profondeur au niveau des coffrages. ceux-ce servent à maintenir la matière liquide durant le temps de séchage. De préférence, utilisez une bétonnière pour préparer votre béton.

De cette manière, vous serez sûr et certain d’avoir une quantité suffisante. Une fois dans la brouette, versez le béton sur l’emplacement dédié puis égalisez la surface avec une règle de chantier. Sachez qu’il faut un temps de séchage de 24 h avant de décoffrer.

Poser le revêtement

Si vous souhaitez ajouter un revêtement par-dessus la dalle, il vous faudra attendre au moins 15 jours à 1 mois pour qu’elle soit complètement sèche. D’ailleurs, la mise en place de chaque revêtement de sol requiert une technique particulière :

  • Sol carrelage

Vous aurez besoin de mortier pour poser correctement les carreaux. Lorsque le carrelage est complètement posé, protégez l’ensemble en le couvrant d’une bâche. Laissez sécher pendant 48 h avant d’appliquer les joints.

  • Sol bois

Fixez des solives en bois à la dalle en respectant un espace de 40 cm. Puis, fixez aussi des lames de bois sur les solives perpendiculaires.

  • Autre recouvrement

La mise en place de revêtements en pierre et en résine demande plus de technique. Seule l’intervention d’un artisan professionnel permet d’avoir un résultat satisfaisant avec des finitions parfaites.

L’installation d’une terrasse en bois

Comme vous le savez, le bois est une matière très légère. Dans ce cas, elle requiert peu de travaux. Bien évidemment, vous devez avoir une fondation en béton ou sur des plots du même matériau. Posez directement les lambourdes sur des cales en plastiques : comme le film géotextile, en fonction de la stabilité du sol.

Fixez les lattes de bois sur les lambourdes avec une pose vissée ou clipsée. Cette méthode est la plus fréquente lorsqu’il s’agit d’installer une terrasse en bois. Elle facilite le ruissellement des eaux et offre une meilleure stabilité de l’ouvrage.

Les accessoires indispensables pour une terrasse

Pour embellir votre terrasse, il est important de prendre en compte les accessoires qui l’accompagnent.

  • Un parasol déporté

Pour se protéger du soleil et de la pluie, installez un parasol sur votre terrasse. Le modèle déporté  se déplie facilement à l’aide d’une manivelle. Il dispose d’une pédale de rotation et d’une poignée d’inclinaison. De cette manière, vous pouvez incliner votre parasol jusqu’à 360 ° C.  En cas de léger vent, un auvent au sommet permet à l’air de mieux circuler et d’avoir une meilleure stabilité.

  • Un paravent

C’est aussi un accessoire indispensable pour se protéger du vent, du soleil, mais aussi des regards indiscrets des voisins. Vous pouvez l’utiliser pour cloisonner l’espace et obtenir deux espaces bien distincts. La première partie servira d’espace de détente tandis que la deuxième sera un espace de loisir. Installez-y votre table de ping-pong, par exemple.

  • Une voile d’ombrage

La voile d’ombrage est un accessoire indispensable sur une terrasse. Elle est à la fois esthétique et  protège efficacement des rayons solaires. Généralement, elle s’installe sur la façade de la maison ou au milieu d’une terrasse grâce à un système de sangle. Cette voile est disponible en plusieurs dimensions et couleurs pour s’accorder à l’ensemble de votre décoration.

  • Un salon de jardin

Incontournable sur la terrasse, le salon de jardin est composé d’un canapé, de deux fauteuils et d’une table basse. Il comporte souvent des coussins de couleur naturelle. Modulables, ses accoudoirs peuvent se relever et se transformer en un canapé pour un bain-de-soleil. Un salon de jardin fabriqué en résine tressée résistera plusieurs années aux changements climatiques.

  • Une guirlande d’extérieur

Pour avoir une ambiance guinguette au sein de la terrasse, optez pour une guirlande lumineuse, spéciale extérieure. Composées de plusieurs ampoules en verre, ces guirlandes se déclinent sous de nombreuses formes et longueurs. Au cas où l’une des ampoules s’abîme, il suffit de la remplacer, indépendamment des autres. Pour votre sécurité, chaque connecteur est étanche.

  • Une haie de verdure

Cette plante de verdure sert à dissimuler les regards du voisinage. Le brise-vue, imitation haie de verdure, est une option classique pouvant remplacer la canisse en bambou ou celle en PVC. Il s’installe facilement, en quelques minutes, sur les garde-fous de votre balcon. Cet accessoire apporte une touche naturelle à votre entourage. L’ensemble est suffisamment solide pour résister aux intempéries.

  • Une fontaine d’extérieur

Toujours dans le but d’apporter une touche originale à votre jardin, installer une fontaine d’extérieur est une bonne idée. Elle trouve sa place sur votre terrasse en offrant une ambiance apaisante grâce aux bruits de l’eau qui circule. Fabriqué en polyrésine, ce matériel est résistant au soleil ainsi qu’au gel. Elle imite l’aspect naturel d’une roche. Accompagnée d’un éclairage blanc, elle sera une source de lumière à part entière pour éclairer votre terrasse durant votre dîner.

  • Un tapis

Le tapis sert à cacher les défauts ou les salissures de votre terrasse. Il apporte également une touche cosy à l’ensemble de votre décor extérieur. Ce type de paillasson est vraiment résistant, antistatique, amortissant et hydrofuge. Il se nettoie facilement à l’aide de produits pour le sol ou avec un aspirateur. Ne craignez rien, il ne contient aucune substance chimique toxique.

Le prix d’une terrasse au m²

Le prix de la construction d’une terrasse varie en fonction des matériaux qui la composent, mais aussi d’autres éléments comme ses dimensions, sa forme, les finitions, l’état du terrain sur lequel elle va être construite et des personnalisations réalisées. Les dépenses moyennes peuvent aller de 15 €/m² à plus de 150 €/m², sans compter le prix de la mise en place.

Pour avoir une idée du tarif appliqué cette année 2020, voici un tableau récapitulatif pour vous préparer sur les coûts au m² des différents matériaux d’une terrasse (hors pose).

Type de terrassePrix au m² sans la pose
En bois européen15 à 25 €/m²
En bois composite20 à 50 €/m²
En béton40 à 100 €/m²
En carreaux10 à 150 €/m²
En pierre20 à 100 €/m²
En résine35 à 100 €/m²
En cosse de riz50 à 70 €/m²

Le coût d’installation de la terrasse

Vous pouvez employer trois techniques pour réaliser l’installation d’une terrasse. La première consiste à poser directement la terrasse par terre. Cette option est surtout utilisée pour la terrasse en bois ainsi que les caillebotis placés sur un sol plat et rigide. La deuxième solution est la mise en place de la terrasse sur un support ou une structure bien solide, comme la dalle de béton. Elle est recommandée pour un sol qui n’est pas très stable.

La troisième technique consiste à mettre la terrasse sur des piliers ou des plots en métal, en bois ou en béton. Elle est utilisée quand le terrain est pentu ou si vous souhaitez une terrasse plus élevée ou qu’elle comporte un étage. Le coût de l’installation varie alors de ces trois techniques. Mais en moyenne, il ne doit pas dépasser les 30 à 60 €/m². Le prix dépend aussi de la complexité des travaux à faire. Bien entendu, ce tarif ne prend pas en compte la main-d’œuvre et le prix des fournitures nécessaires.

Comment entretenir une terrasse ?

Pour maintenir son aspect original et sa splendeur, votre terrasse en bois demande un peu d’entretien. Suivez ces étapes pour y parvenir sans aucun problème :

  • Nettoyer à grande eau et avec une brosse en chiendent

En général, la terrasse se nettoie une à deux fois par an, particulièrement après l’hiver, si elle est en bois. Vous aurez besoin d’un balai-brosse et d’un seau rempli d’eau. Si besoin, rajoutez du savon noir ou du carbonate de sodium dans l’eau afin de nettoyer en profondeur les salissures qui s’y trouvent.

N’hésitez pas à frotter légèrement pour éradiquer les mousses et lichens. Ces débris associés à la pollution rendent votre terrasse plus terne et glissante. L’usage d’un nettoyeur haute pression permet aussi de simplifier le travail, mais appliquez le en douceur, car trop de pression risque de soulever les fibres du bois.

  • Appliquer des produits spécifiques au bois

Si vous constatez des grisaillements, appliquez tout de suite un dégriseur. Ce phénomène est un processus naturel engendré par les rayons UV sur le bois combiné au lessivage des eaux de pluie. Ce produit nettoie la surface du bois en enlevant la teinte grisâtre entre les bois. Évitez à tout prix l’utilisation du chlore. Ce produit est très efficace contre les mousses implantées sur la terrasse, mais il est fatal pour les fleurs et plantes alentours.

Appliquer un saturateur permettra de faire remonter les pigments des essences du bois. Par exemple, l’acide oxalique redonne au bois sa couleur d’origine. À part le dégriseur, vous pouvez aussi installer une terrasse en cosse de riz ou en bois composite.

  • Décaper les saletés sur la surface en bois

Il existe certains matériaux de terrasse qui supportent mal les produits détergents. Leurs acidités attaquent la matière et la fragilisent encore plus. Pensez plutôt à un nettoyage classique avec de l’eau additionnée de savon pour la nettoyer. Et pour que l’huile pénètre facilement, un ponçage de votre terrasse est efficace.

Une fois cette étape achevée, vous pouvez passer à l’entretien proprement dit. Avant d’appliquer de l’huile nourrissante, veillez à ce que le bois soit complètement sec. Dans le cas contraire, ce produit ne pourra jamais pénétrer. D’ailleurs, vous perdez votre temps si vous souhaitez huiler votre terrasse après une averse.

  • Quelle est la fréquence idéale pour huiler une terrasse ?

Un bois mal traité finira par grisailler, devenir fragile et cassant au cours du temps. Pour garder l’aspect naturel du bois, il faut huiler votre terrasse deux fois par an. Le printemps est idéal afin d’aider le bois à se remettre des rigueurs du froid de l’hiver. Cette couche permet aussi de la protéger des rayons du soleil. La seconde fois à l’automne avant l’arrivée des premières gelées.

Sachez que les huiles destinées à l’entretien du bois contiennent des substances qui préservent la teinte naturelle du bois. Elles le protègent contre les divers dégâts causés par les moisissures, les insectes, mais aussi de la pourriture sans oublier les rayons UV et l’humidité. Pour ce faire, appliquez une fine couche régulière en utilisant un rouleau ou un pinceau adéquat. Puis, enlevez les excédents avec un chiffon.

Le choix de l’huile varie en fonction de l’essence du bois. N’hésitez pas à lire attentivement les indications sur l’emballage pour savoir s’il est adapté ou non à votre terrasse. En effet, certains produits sont uniquement utilisés pour les bois tropicaux tandis que d’autres sont destinés aux bois de conifères.

Évitez l’usage des lasures standard qui ne pénètrent pas en profondeur. Prenez une huile spécialement formulée pour les terrasses qui ne se lessivent pas rapidement. Le bois met environ 8h à 10h de temps pour absorber entièrement le produit appliqué. Dans ce cas, il faut être patient avant de réutiliser la terrasse normalement.

  • Nettoyage d’une terrasse en pierre

Pour ce type de terrasse, munissez-vous d’un balai-brosse, d’un seau avec de l’eau tiède additionnée de cristaux de soude ou bien de savon noir et d’un peu d’huile de coude. Ensuite, il suffit de frotter la surface.

  • Lavage d’une terrasse en carrelage

Le carrelage supporte mal les lavages successifs. Vous devez seulement utiliser un balai-brosse et un mélange d’eau tiède/savon noir. Pour les taches plus coriaces, saupoudrez directement de bicarbonate de soude. Après 5 minutes d’attente, sortez l’huile de coude pour frotter la surface.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star