Tout savoir sur le Scindapsus Pictus

Plante d’ornement par excellence, la scindapsus pictus se caractérise par ses feuilles tachées de blanc. C’est une touche esthétique et exotique à apporter notamment dans votre espace intérieur ou extérieur. Très résistante et facile à entretenir, sa plantation est à la portée de tous les amateurs de jardinage. Voici d’ailleurs quelques conseils pour réussir ce genre de projet d’aménagement.

Présentation de la scindapsus pictus

Mais avant de commencer, il convient d’en savoir davantage sur le scindapsus pictus. À l’instar des autres plantes, cette espèce nécessite un terreau et un emplacement spécifique pour bien se développer et arriver rapidement à maturité. Voici donc une brève présentation de la plante.

  • Description physique de la plante

Le scindapsus pictus est une plante grimpante. À maturité, elle peut atteindre les 3 m de hauteur. Elle se caractérise par ses feuilles persistantes toute l’année et qui sont tachées de blanc. D’où justement son nom « pictus » qui signifie littéralement « peint ». Elle dispose de tiges radicantes qui peuvent s’enraciner à distance. Ce qui explique d’ailleurs sa persistance et sa capacité à se développer le long des murs.

C’est une plante à croissance rapide qui s’invite depuis toujours dans les jardins et les maisons françaises. Elle peut venir apporter de l’ombre sur une terrasse ou un peu plus d’esthétisme sur un support en bois.

Tout dépend des envies et des goûts de chacun. Certains apprécient les effets en cascade. Mais attention, dans ce cas, il faudra attendre quelques années que la plante arrive à maturité. Sachez que plus elle grossit, plus elle aura de grandes feuilles.

Outre les feuilles persistantes toute l’année, le scindapsus pictus peut fleurir entre juillet et août et donner des fleurs sans pétales, mais composées de spathes. Ce qui lui donne un côté plus exotique encore.

En règle générale, le scindapsus pictus  est une plante pour le moins imposante et volumineuse avec des feuilles plutôt marbrées et luisantes.

  • Les autres appellations du scindapsus pictus

Le terme « scindapsus pictus » est scientifique. Les experts appellent aussi cette plante « trebie ». Mais le commun des mortels préfère généralement utiliser le terme « pothos argenté » ou encore « lierre du diable ».  

Dans le monde, le scindapsus pictus  peut aussi avoir plusieurs synonymes : «  pothos argenteus », « pothos argyraea », « pothos argyraeus », « scindapsus argyraeus », ou encore « scindapus pothoides ».

  • Quelques notions scientifiques sur la plante

Pour les scientifiques, le scindapsus pictus fait partie des plantae trachéophytes angiospermes monotics. C’est une plante qui fait partie de la famille des aracaea et du genre scindapsus.

Il s’agit d’une plante venant des régions tropicales d’où les nombreuses conditions de plantation à respecter pour en assurer le bon développement. Elle vient essentiellement d’Asie du Sud-Est.

  • Utilisé du scindapsus pictus

À l’origine, le scindapsus pictus était une plante d’intérieure. Elle séduit par son chic, son esthétisme et son exotisme. Elle s’invite facilement dans les bureaux, les salles de bains et même les cuisines. Et c’est d’autant plus le cas depuis que la tendance vous incite à apporter un peu de nature et de verdure dans votre décoration.

Mais depuis quelques années, le scindapsus pictus est aussi devenu un véritable élément de décoration d’extérieur. En serre comme dans les jardins, les jardiniers, tant novices qu’experts, apprécient son style et son côté rampant.

Ce qui permet d’ailleurs aussi d’apporter un peu d’ombre dans certaines parties de votre jardin. Sur les terrasses, les balcons ou simplement pour habiller la façade des murs : le scindapsus pictus  s’adapte à toutes les envies et à tous les goûts.

  • Plantation idéalement en pot

Idéalement, le scindapsus pictus se plante en pot. C’est surtout pour des raisons pratiques. En effet, en pot, la plante bénéficie de l’espace restreint dont elle a besoin pour parfaitement se développer. Mais aussi, elle sera plus facile à déplacer pendant l’hiver. Par ailleurs, les plantations en pot sont plus faciles à entretenir.

Nous vous donnons toutes les astuces pour réussir votre plantation en pot du scindapsus pictus un peu plus bas.

Les conditions de plantation d’une scindapsus pictus

Pour assurer notamment le parfait développement de votre scindapsus pictus, vous devez respecter quelques conditions de plantation. Ne vous inquiétez pas, la plantation de cette espèce en particulier est à la portée de tous les jardiniers, même amateurs. Voici toutefois quelques conseils de professionnels afin de vous aider en ce sens.

  • Plantation en pot ou en serre

Comme susmentionné, la plantation en pot est idéale pour réussir votre scindapsus pictus. Néanmoins, vous pouvez également opter pour une plantation en serre, en extérieur. Le tout est de savoir gérer les expositions des plantes et l’environnement de ces dernières.

Toutefois, une plantation en serre est plus compliquée que celle en pot. Par définition, mettre en terre revient à assurer un emplacement définitif à votre plante. Ce qui nécessite un maximum de minutie et de rigueur.

  • Choisir l’emplacement de votre scindapsus pictus

Mais comment faire alors pour choisir le parfait emplacement pour votre scindapsus pictus ? Les experts insistent notamment sur les besoins de lumière de cette plante. Toutefois, il importe de souligner qu’elle ne supporte pas non plus les expositions trop violentes aux rayons du soleil. Idéalement, une zone de plantation semi-ombragée est conseillée.

Dans le meilleur des cas, le scindapsus pictus  devra être installé dans un environnement de 18 à 20 °C. Il a besoin d’humidité, mais ne supporte pas les eaux stagnantes. Un sol parfaitement drainé est donc de mise.

  • Le PH du sol de plantation

Pour choisir le meilleur emplacement pour votre scindapsus pictus, vous devez également prendre en compte la qualité du sol. Notamment, le PH de ce dernier devra osciller entre 6 et 7. Pour ce faire, vous avez les terreaux de bouturage, les terreaux de rempotage et les engrais spéciaux disponibles auprès des experts.

Si les terreaux sont utiles pour les plantations en pot, pour une mise en terre, un peu d’engrais mélangé au sol de votre jardin fera amplement l’affaire. Selon la qualité et la quantité d’engrais nécessaire, le prix des produits peut varier.

Pour les plantations au sol notamment,  si les engrais sont nécessaires au début, un rajout n’est pas obligatoire lors de l’entretien de la plante.

  • Quand commencer la plantation de votre plante ?

Il reste à savoir alors quand commencer la plantation de votre scindapsus pictus ? Si pour certains, cette plante peut être mise en terre toute l’année, les conditions climatiques idéales pour réussir votre projet de jardinage se trouvent davantage entre février et octobre. Vous aurez dans ce cas une première fleuraison entre juillet et août de l’année qui suit.

Sachez que le scindapsus pictus a une très faible résistance au gel. Aussi, vous devez vous assurer d’une bonne protection de votre plante en hiver, et ce, notamment si vous avez opté pour une plantation au sol. Dans une serre notamment, il est possible de gérer la température intérieure.

Plantation en pot : les bons à savoir

Comme susmentionné, le scindapsus pictus se plante idéalement en pot. C’est plus facile pour en changer fréquemment l’emplacement, en assurer l’entretien et en garantir le parfait développement. Mais dans ce cas, il y a quelques normes de plantation à respecter.

  • Comment choisir votre pot de plantation ?

Le scindapsus pictus nécessite une zone de plantation pour le moins restreint pour parfaitement se développer. Aussi, vous n’avez pas besoin d’un grand pot pour votre projet de plantation.

Pour quelques euros, vous avez plusieurs modèles et types de pots disponibles sur le marché. En règle générale, les jardiniers optent pour les pots en terre. C’est esthétique, chic et pratique pour un parfait drainage du sol.

La taille de votre pot ne devra pas être plus de 5 cm plus grand que votre plante.

  • Quel terreau utilisé ?

Bien évidemment, le scindapsus pictus  a besoin d’un terreau spécifique pour sa plantation. En effet, comme susmentionné, il apprécie davantage les sols neutres. Les spécialistes vous proposent notamment des produits spécifiques pour le rempotage de ce genre de plante, et ce, pour quelques dizaines d’euros seulement.

  • Exposition de votre pot

Mais pour assurer aussi le bon développement de votre scindapsus pictus, vous devez choisir la bonne exposition à votre pot. Sachez notamment que votre plante a besoin de lumière pour se développer. Mais attention, les rayons directs du soleil ne lui conviennent pas non plus. En intérieur, les rebords des fenêtres constituent les meilleurs emplacements pour ce genre de plante.

Il convient également de noter que le scindapsus pictus n’apprécie pas les sources de chaleur. Vous devez donc les éloigner des radiateurs et autres systèmes de chauffage de ce genre.

  • Tout sur le rempotage de votre plante

Bien évidemment, si vous devez planter en pot, vous devez penser à un moment ou à un autre au rempotage de votre plante. En effet, quand votre plante grandit, vous devez en changer le contenant pour que cette dernière se sente à l’aise.

Quand bien même le scindapsus pictus aime être à l’étroit, il faut tout de même de l’espace pour qu’il puisse se développer. Dans cette optique justement, vous devez choisit un pot de 3 à 5 cm plus grand que le précédent contenant.

En règle générale, vous pouvez penser au rempotage de votre scindapsus pictus dès qu’il y a des racines dans le terreau. Il n’y a pas véritablement de saison idéale pour le rempotage de cette plante. Ce qui en facilite l’entretien et la plantation. Néanmoins, pour un rempotage réussi et garanti, sachez que la majorité des experts procède entre le mois de février et octobre.

Plantation en extérieur : les bons à savoir

Envie d’utiliser le scindapsus pictus  pour optimiser l’aménagement de votre jardin ? Que ce soit en serre ou directement dans le jardin, vous devez faire attention à quelques détails afin de garantir la réussite de votre projet de jardinage. Voici quelques astuces.

  • Comment préparer le sol ?

Aussi bien en extérieur qu’en intérieur, le scindapsus pictus  a besoin d’un sol neutre pour parfaitement se développer. Si les terreaux sont idéaux pour les plantations en pot, pour les plantations en extérieur, on conseille davantage les engrais à mélanger directement au sol de votre jardin.

Il ne sera pas obligatoire de rajouter de l’engrais fréquemment dans le sol pour entretenir la plante.

  • Trouver le bon emplacement

Comme la plantation au sol est vouée à être définitive, trouver le meilleur emplacement pour votre scindapsus pictus est de mise. Les conditions restent les mêmes que pour la plantation en pot. Notamment, votre plante a besoin d’une bonne exposition à la lumière du soleil, tout en restant à l’abri des rayons pour ne pas brûler.

Réaliser une bouture de scindapsus pictus

Le semis n’est pas la seule technique utilisée pour la plantation du scindapsus pictus. En effet, si vous avez trouvé votre plante chez une copine, vous pouvez très bien en prélever une partie pour une bouture chez vous. Voici quelques astuces à savoir.

  • Comment choisir votre bouture de scindapsus pictus ?

La réussite de votre bouturage dépendra notamment de votre choix de bouture. Il y a en effet quelques normes à respecter pour le choix de votre tige. Notamment, cette dernière devra faire entre 10 à 15 cm. Et bien évidemment, elle doit être dépourvue de fleurs. La bouture ne devra garder que les feuilles en haut de la tige.

Choisissez une tige en bonne santé et droite de préférence. Ce qui facilitera le bouturage. En tous les cas, les tiges du scindapsus pictus seront faciles à couper. Vous n’aurez pas besoin d’un sécateur pour réaliser le bouturage.  

  • Préparer votre bouture

Une fois la bouture prélevée, vous devez la préparer. Pour l’habillage notamment, vous devez enlever les fleurs et les feuilles comme précisé dans le paragraphe précédent. Pensez également à entailler la base de la tige et quelques points sur le côté afin de favoriser le développement des racines.

Avant de planter votre bouture dans le sol, utilisez une hormone de bouturage. Il vous suffit de la tremper dans la préparation pendant quelques minutes. Ceci accélèrera la production de la motte.  

  • Quand réaliser la bouture de scindapsus pictus ?

Idéalement, le bouturage de scindapsus pictus  devra se faire au printemps. Les conditions climatiques sont idéales afin de favoriser le développement de votre plante. Et bien évidemment, vous pouvez rempoter vos boutures dès que les racines apparaissent en respectant les normes de rempotage.

Pour la plantation notamment, il est toujours conseillé de choisir un sol au PH neutre. Des engrais et des terreaux spéciaux sont disponibles auprès des spécialistes afin de vous faciliter la tâche. Mais pour le bouturage, il peut aussi être conseillé d’utiliser un terreau spécial bouturage pour commencer. Vous pourriez alors réserver les terreaux et les engrais pour le rempotage de votre plante.

  • Réaliser votre bouturage

Focus maintenant sur le bouturage en lui-même. Une fois avoir choisi votre pot, versez votre terreau et placez votre bouture simplement et délicatement dans le pot. Tassez légèrement le sol et arrosez votre plante.

À savoir que le scindapsus pictus a besoin d’humidité. Aussi, pour le préserver, vous devez utiliser une sorte de cloche qui viendra recouvrir la plante.

  • Trouver le bon emplacement pour votre bouturage

Il ne reste plus alors qu’à trouver le meilleur emplacement pour votre scindapsus pictus  en bouturage. Il en va de son bon développement et donc aussi de la réussite de votre aménagement. Idéalement, vous devez placer votre plante en intérieur. Optez pour un endroit chaud et lumineux, mais tout de même à l’abri du soleil. Surtout, choisissez un endroit facile d’accès afin de vous permettre d’arroser fréquemment la plante.

Comment entretenir votre plante ?

Bien évidemment, pour se développer rapidement et parfaitement, le scindapsus pictus a besoin d’attention. C’est une plante facile et très robuste qui ne nécessite que peu d’entretien. Il est donc idéal pour ceux qui n’ont justement pas le temps de s’attarder dans l’arrosage ou le taillage de leur plantes vertes, tout en souhaitant apporter un peu de verdure dans leur espace intérieur. Mais quelles sont donc les astuces à connaitre ? La réponse ici.

  • Bien utiliser votre engrais

L’utilisation de l’engrais est conseillée si vous ne souhaitez pas utiliser les terreaux spéciaux et que vous comptez faire une plantation directement au sol. En ligne et auprès des jardiniers experts, vous avez des engrais, parfois même biologiques, disponibles à des prix à la portée de toutes les bourses.

Obligatoires pour la plantation, les engrais ne sont pourtant pas nécessaires pour l’entretien du scindapsus pictus. Ils peuvent cependant aider la plante à mieux se développer et lui apportent du tonus et les nutriments nécessaires.

Si vous comptez utiliser de l’engrais, optez pour des engrais organiques. Pour l’entretien de la plante, un rajout d’engrais mensuel peut être une bonne idée. Le tout est de ne pas avoir la main trop lourde sur les quantités.

  • Déplacer votre pot pour une parfaite exposition de la plante

En moyenne, le scindapsus pictus  a besoin d’une température de 18 à 25 °C pour parfaitement se développer. Aussi vous devez fréquemment le déplacer pour qu’il ait les conditions idéales. D’où justement la plantation en pot.

Si le scindapsus pictus  se cultive généralement toute l’année, il peut être de sortir en mai jusqu’à septembre. Dans ce cas, choisissez un emplacement à l’abri tout de même des rayons du soleil, tout en y étant bien exposé.

Le reste de l’année, votre scindapsus pictus  devra retourner en intérieur pour le protéger du froid. Il peut servir à la fois pour la décoration des salles de bains, des salons, des espaces de vie, des bureaux, etc.

  • Les fonds de peau

À savoir que le scindapsus pictus  ne tolère pas les eaux qui stagnent. Aussi, vous devez aménager votre fond de pot pour assurer le parfait drainage du sol après arrosage. Il existe notamment des pots spécifiques avec un trou au fond. Mais le cas échéant, vous pouvez aussi utiliser les pierres.

  • Arroser votre plante : les bons conseils à savoir

Bien sûr, votre scindapsus pictus aura besoin d’arrosage. Mais il n’y a pas réellement de fréquence fixe. Vous devez arroser uniquement quand le sol est sec. Sachez que ce genre de plante ne supporte pas les eaux stagnantes. Cela risquerait d’étouffer les racines et donc de la faire mourir.

L’arrosage doit être minime en hiver. Le scindapsus pictus  entre en effet en repos et n’aura besoin que de très peu d’eau. En moyenne, si en été et au printemps, vous devez arroser votre plante toutes les semaines, en hiver et en automne, ce sera une fois toutes les 2 semaines environ.

  • Nettoyer les feuilles

Pour un maximum d’esthétisme, vous devez également nettoyer les feuilles de votre scindapsus pictus. Pour ce faire, vous n’avez pas besoin de l’arroser plus que de raison, au risque de la tuer. Il vous suffit de prendre une serviette et de l’eau et de nettoyer les feuilles délicatement.

Attention, l’utilisation de spray n’est pas conseillée. Selon les experts, le scindapsus pictus  n’apprécie pas tellement d’être vaporisé.

Procédez en tous les cas en toute minutie.  

  • Comment tailler votre scindapsus pictus ?

Enfin, vous devez savoir que votre scindapsus pictus  n’a pas besoin de taillage. Bien évidemment, vous pouvez choisir de structurer un peu votre plante grimpante pour lui donner un peu plus de forme. Néanmoins, ceci n’aura aucun impact sur son développement ou sa bonne santé.

Et dans ce cas, vous pouvez couper comme bon vous semble. Et un conseil : procédez plutôt au printemps si vous comptez tailler votre plante. C’est mieux pour sa santé. Attention cependant, ne touchez pas aux racines aériennes de votre scindapsus pictus. Elles sont très importantes pour votre plante et seront le gage de son bon développement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star