Tout savoir sur les piscines en bois : hors-sol, semi-enterrées, enterrées

Le bois fait partie des revêtements de piscine les plus prisés. Cela s’explique par le fait qu’il s’agit d’un matériau noble qui va donner du cachet à votre piscine. Que ce soit pour embellir une maison de style traditionnel, ou de design contemporain, le charme de la piscine en bois est toujours convoité.

Leur réputation vient aussi de leur polyvalence étant donné que vous pouvez trouver des modèles hors sol, semi-enterrés ou enterrés en fonction de la configuration de votre jardin ou de vos goûts. Nous allons voir dans cet article tout ce qu’il y a à savoir concernant les piscines en bois.

Les variétés de piscine en bois

L’avantage des piscines en bois, est que vous avez le choix entre plusieurs dimensions et formes. Même leurs modes d’installation peuvent être différents. Ainsi, on peut classer les piscines en bois en trois catégories bien distinct.

  • La piscine en bois hors sol

Il s’agit du type de piscine en bois le plus facile à installer étant donné qu’elle n’a pas d’emprise au sol compliquée. Elle s’achète en kit qui est composé de panneaux de bois à assembler pour former les parois de la piscine, de rails qui accueillent les panneaux rigides, du liner qui donne à la piscine son étanchéité et du système de filtration.

Vous pouvez aussi trouver des modèles qui incluent le kit d’entretien de l’eau avec les margelles de piscine et d’autres équipements comme l’échelle.

En ce qui concerne leur configuration, la piscine hors sol en bois est souvent rectangulaire ou octogonale avec une profondeur maximum de 1,60 m. Ce qui va garantir la sécurité si vous avez des enfants.

Quant au choix du bois qui s’adapte à la piscine hors sol, vous devez choisir une essence qui doit être stable dans le temps, résistant face aux intempéries et imputrescible à la prolifération des moisissures et des champignons.

Pour cela, il doit être préalablement conditionné avec un traitement en autoclave dans la masse. D’autres traitements peuvent également être appliqués au moment de la finition.

Un autre indicateur qui va aider dans le choix du bois est la classe de celui-ci. Pour la piscine hors sol, il est mieux d’opter pour les classes 4 ou 5 du fait que le bois dans ces catégories aura une durée de vie entre 15 et 20 ans.

  • La piscine en bois semi-enterrée

La configuration semi-enterrée peut satisfaire un certain nombre de personnes du fait qu’elle se situe entre la piscine hors sol et celle enterrée. Elle peut être aménagée de façon originale en l’associant avec une plage de piscine en bois surmontée d’un escalier.

Étant donné qu’une partie du bois est en contact direct avec le sol et une partie hors-sol, il se doit d’être résistant contre l’humidité et la prolifération des moisissures et des champignons. Il est donc primordial de choisir une essence de bois dans la classe 4 ou 5.

Pour pouvoir installer ce type de piscine, vous devez faire une déclaration à la mairie si sa superficie est en dessous de 100 m2 et que la partie  hors-sol est de 60 cm au maximum.

Au-delà de ces mesures, il est nécessaire d’avoir un permis de construire. Il en est de même pour la présence d’un abri de piscine qui dépasse 1,80 m de hauteur.

Pour pouvoir enterrer la partie inférieure de la piscine, vous devez passer par un terrassement et un coulage d’une dalle de béton avant de monter sa piscine.

  • La piscine en bois enterrée

Totalement intégrée dans le sol, la piscine en bois enterrée peut se fondre dans le paysage tout en étant élégante et épurée. Par contre, son installation est un peu plus compliquée que les deux autres types précédents.

D’abord, vous devez effectuer des travaux de terrassement qui vont se faire avec une pelleteuse. Ensuite, l’assise de la piscine sera constituée par un lit de gravier de quelques centimètres et d’un film polyane avant de couler une dalle en béton armé d’une épaisseur d’environ 15 cm. Puis, il ne reste plus qu’à monter la piscine.

Seulement, veillez à bien vérifier l’étanchéité des canalisations et des raccords hydrauliques avant de remblayer le pourtour de la piscine. D’ailleurs, les parois extérieures du bassin peuvent être protégées avec une nappe d’étanchéité de type Delta MS et isolées avec un géotextile avant le remblayage.

Concernant le remblayage, il va se faire avec des graviers roulés de taille moyenne et non avec de la terre. Les parties autour des canalisations seront recouvertes avec du sable et du grillage afin de les protéger. La stabilisation de celui-ci va être d’environ 6 mois. Vous devrez donc attendre ce délai avant d’envisager la construction d’une plage de piscine

Les contraintes administratives sont pareils que ceux de la piscine semi-enterrée.

Les avantages de la piscine en bois

En plus de l’esthétisme naturel qu’elle offre, la piscine en bois possède encore plusieurs autres avantages.

Entres autres, on peut citer la rapidité de son installation. En effet, il ne suffit que de 2 ou 3 jours pour mettre en place une piscine hors sol ou semi enterrée. Même si l’installation de la piscine enterrée nécessite plusieurs étapes complexes, vous pourrez l’utiliser rapidement si vous faites appel à des professionnels comme chez Azialo.

En plus, les piscines en bois se présentent sous plusieurs formes pour s’adapter à n’importe quel environnement. De ce fait, vous pouvez choisir un modèle qui convient à votre style et à votre budget.

En matière de goût, vous avez le choix entre une installation hors sol, semi-enterrée ou complètement enterrée en fonction de l’envergure de votre jardin.

Seulement, vous devez respecter les traitements du bois contre l’humidité pour pouvoir espérer une durée de vie jusqu’à 10 ans.

Par ailleurs, son esthétisme sera d’autant plus relevé si vous l’accessoirisez. Equipée d’un volet intégré d’un système de chauffage et d’un escalier à la place d’une échelle, votre piscine va allier confort et splendeur.

L’intégration d’un système de nage à contre-courant fera de votre piscine en bois un équipement moderne qui est complètement dans l’air du temps.

Les inconvénients d’une piscine en bois

Au détriment de tous ces bienfaits, le bois présente tout de même des points négatifs.

Ce sont surtout les aléas climatiques qui sont les ennemis de la piscine en bois. Avec de forte variation de température, le bois va être fragilisé. Ce qui va entrainer le fendillement de votre piscine.

Également, votre piscine en bois perdra sa couleur avec une forte exposition aux rayons du soleil. Ainsi, le bois est vulnérable que ce soit face à la chaleur ou à l’humidité.

C’est pour cela qu’il est toujours recommandé de choisir une essence de bois bien traité ou une essence naturellement imputrescible comme le bois exotique.

Le prix des piscines en bois

Le prix d’une piscine en bois va varier en fonction du type de bois, des dimensions, de la forme, du type d’implantation et des accessoires qui l’accompagnent.

Pour vous donner une idée sur le budget que vous devez allouer à votre piscine en bois, nous allons vous donner plusieurs prix à titre indicatif. Une piscine en bois hors-sol coûte à partir de 4 000 euros et une semi-enterrée est au prix de 8 000 euros environ. Par contre, la piscine en bois enterrée est plus chère, son prix est partir de 12 000 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star