Taux immobiliers bas : vaut-il mieux acheter à crédit ?

Aujourd’hui, comme depuis des dizaines d’années, l’immobilier est l’investissement phare. Achat direct, location ou bien d’autres encore : le marché se diversifie de plus en plus afin de répondre à toutes les attentes et à tous les besoins des investisseurs.

Avec la chute des taux de crédit immobilier des banques, c’est d’autant plus intéressant de se lancer aujourd’hui dans ce type de placement qu’il y a 30 ans.

Le crédit immobilier a de plus en plus le vent en poupe

C’est un fait ! En France, au cours des 30 dernières années, le nombre de demandes de crédit à la consommation n’a cessé d’augmenter. Les ménages français qui avaient si peur des dettes ont finalement changé d’avis. Il semble que ce soit la manière la plus simple et la plus rapide pour financer un projet.

Le crédit immobilier fait notamment partie des plus tendances. Avec un capital de 75 000 euros s’étalant sur 25 ans en moyenne, il est possible d’accéder simplement à la propriété ou de réaliser un investissement immobilier rentable. Et pour en profiter, il est possible aussi bien de s’adresser à une banque classique qu’à un établissement digital.

C’est un prêt affecté. Ce qui tend d’ailleurs à rassurer les emprunteurs et qui participent aussi à sa démocratisation actuelle. C’est-à-dire que vous y souscrivez pour un projet bien précis dont vous devez d’ailleurs présenter les justificatifs.

Ce peut être une promesse de vente ou un compromis de vente. Si d’aventure l’objet de l’emprunt n’est finalement pas disponible, celui-ci sera automatiquement annulé. Ce qui vous évite de faire des dépenses inutiles et de vous endetter pour rien.

Mais le prêt affecté propose également un autre avantage : le coût. En effet, comparés à un crédit personnel non affecté, les taux proposés par les banques sont plus intéressants. Aujourd’hui, ils culminent en moyenne à 1,5%.

Les avantages du crédit pour le financement de votre projet immobilier

Le crédit pour financer votre projet immobilier présente quelques avantages. Les banques répondent en moyenne en 48 heures à votre demande. Et le capital est libéré sous quelques jours sur votre compte. Vous gagnez du temps dans la réalisation de votre placement.

Par ailleurs, vous vous évitez de trop vous serrer la ceinture. Chaque contrat de crédit est personnalisé en fonction des besoins et des possibilités de chaque emprunteur.

Le taux pratiqué ainsi que les mensualités seront évalués selon le capital emprunté et la durée du contrat. Les simulateurs en ligne sont là pour vous aider à trouver les meilleures conditions d’emprunt. Ce qui minimise les risques de surendettement.

Recourir à un emprunt au lieu d’utiliser votre épargne est une bien meilleure idée afin de réaliser votre projet d’investissement immobilier. Ainsi, vous pouvez diversifier votre patrimoine. Ce qui est plus rassurant. Et cela vous permet de rentabiliser vos avoirs plus rapidement.

Le rapport entre la durée de l’emprunt et le taux pratiqué sur votre emprunt

Comme susmentionné, chaque contrat de crédit immobilier est unique. Il y a en effet un rapport entre la durée de l’emprunt et le taux pratiqué par les banques. D’où l’importance justement de calculer votre prêt avant de vous lancer dans quelques contrats que ce soient.

Pour dire simplement, plus votre crédit sera de courte durée, plus le taux sera minime. Sur 10 ans, par exemple, les TAEG vont de 0,40% à 0,60%  contre 0,55% à 0,85% sur 15 ans. Pour un emprunt sur 25 ans, vous allez devoir payer de 0,90% à 1,20% de taux d’intérêt à la banque.

Par ailleurs, sachez qu’en optant pour un crédit immobilier de courte durée, vous évitez que les taux ne s’accumulent. Ce qui reviendra moins cher en tout.

Et pour cause, qui dit « crédit immobilier de courte durée » entend aussi des mensualités pour le moins importantes. Ce qui vous expose à des fins de mois difficiles et à des déchéances de prêt. Comme quoi, contracter un crédit immobilier n’est pas une décision qui se prend à la légère.

Des démarches de plus en plus faciles

Mais si les crédits immobiliers ont autant le vent en poupe actuellement ce n’est pas seulement à cause des taux qui tendent à baisser. En effet, grâce aux démarches qui sont de plus en plus faciles pour y prétendre, de plus en plus de particuliers semblent être intéressés par ce système de financement.

En effet, depuis que les banques digitales sont entrées sur le marché, il semble que les demandes de crédit à la consommation ont augmenté. Avec ces établissements, non seulement les réponses se font en 48 heures, mais en plus, il n’est plus nécessaire de se déplacer pour prétendre à un contrat de crédit immobilier.

Cette souscription numérique facilite les souscriptions, mais impacte aussi sur le coût des crédits. En effet, comme tout est géré électroniquement, les banques digitales ne prennent pas de frais d’inscription. Ce qui réduit de manière optimale le TAEG d’un emprunt. Une autre raison qui participe d’ailleurs à la démocratisation de leur prestation.

Il n’en demeure pas moins toutefois que tout le monde ne peut pas prétendre à un crédit immobilier quand il veut et comme il le veut. La facilité d’accès aux prestations bancaires ainsi que les taux qui chutent ont attiré quelques profils de revenus trop modestes à se lancer dans un projet d’investissement.

Les risques de surendettement sont pourtant assez importants dans ce cas. Ce qui a obligé les banques à mettre en place des mesures de triage assez strictes avant d’accorder ou non un emprunt. Désormais, pour un premier crédit immobilier, vous devez avoir une capacité d’endettement de 33% minimum.

Un marché de plus en plus intéressant depuis 30 ans

L’évolution des taux de crédit immobilier depuis 30 ans incite effectivement les investisseurs à se lancer à crédit dans l’accession à la propriété immobilière. En moyenne, les taux pratiqués en baisse de 5% à 3,5% de 2009 à 2011. En 2015, ils étaient de 2% contre 1,5% en 2017. Depuis 30 ans donc, le taux de crédit immobilier  est passé de 9% à 1,5%.

Cet écart de 7,5 points a de quoi en intéressé plus d’un. Et les nouveaux emprunteurs ne sont pas les seuls à vouloir en profiter pour la réalisation de leur projet. Les anciens choisissent aussi de passer par le rachat de crédit immobilier afin de faire baisser le coût de leur emprunt et donc les risques de surendettement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star