Comment faire fuir les taupes ?

La présence de taupes peut devenir un véritable cauchemar pour les jardiniers. Ce petit mammifère creuse plusieurs galeries souterraines pour rechercher de la nourriture. Une seule d’entre elles est capable de défigurer complètement un jardin en quelques jours.

Ainsi, votre pelouse sera bien retournée et laissera apparaitre des petits monticules de terre non esthétiques. Pour se débarrasser définitivement de ces bêtes, optez pour les méthodes naturelles. Voici les techniques optimales pour chasser les taupes facilement de votre jardin sans avoir à utiliser de produits chimiques.

Comment reconnaître une taupe ?

Le campagnol mesure entre 10 et 22 cm de longueur, pour un poids de 80 à 150 g. Son corps cylindrique, massif et trapu est recouvert d’une fourrure grise foncée ou noire intense, avec une queue longue d’un peu moins de la moitié de sa taille.

Sa tête est relativement allongée avec un museau pointu et des yeux microscopiques. Sa vision est donc quasi nulle mais son ouïe et son odorat sont très puissants. Il utilise ces deux sens pour repérer ses proies sous la terre ainsi que ses ennemis et de mesurer les distances de très loin avec une grande précision.

La taupe est un mammifère insectivore contrairement à sa cousine la souris domestique. Ses pattes avant sont caractéristiques car elles sont de grandes tailles, pourvues de cinq doigts terminés de fortes griffes ainsi que d’un faux pouce.

Ces dernières lui sont indispensables pour creuser jusqu’à plus de 20 mètres de galerie en une seule journée. Ces passages se trouvent juste en dessous de la surface du sol, au niveau des racines fraîches des arbres fruitiers, d’herbes ou d’autres ornements du jardin.

Comment vit la taupe ?

La taupe est un animal peu sociable qui vit exclusivement sous terre en creusant des galeries pour trouver de quoi se nourrir. Elle aime particulièrement la terre fraîche, riche en vers, en larves ou insectes. D’ailleurs, son régime alimentaire est à base de vers de terre (90 %), de cochenilles, de limaces, de larves et de vers blancs (10 %).

En ce qui concerne sa reproduction, elle s’accouple entre mars et octobre. Les couples vivent ensemble durant la période de la gestation (une trentaine de jours). Une portée peut comporter jusqu’à une vingtaine de petits. Une fois que leur progéniture atteint l’âge adulte, c’est-à-dire à deux mois, elle part à la découverte du monde, loin de ses parents.

Comparable aux rats d’eau, aux rats des champs, aux rats taupiers ou encore aux campagnols, la taupe envahie particulièrement les zones cultivables et les champs et aussi les espaces verts et les jardins.

Cette bête est très active puisque ses phases d’activités durent environ trois heures alternant avec des phases de repos de quatre heures. La taupe est active tout au long de l’année, car elle n’hiberne pas comme les autres mammifères.

Elle mange presque l’équivalent de la moitié de son poids pour survivre. En effet, son espérance de vie peut aller jusqu’à deux ans environ. Si jamais elle est privée de nourriture, elle peut mourir en un laps de temps très court c’est-à-dire moins de 12 h. Cela explique donc son besoin de creuser et d’élargir son territoire de chasse sur toute la surface du jardin. Le rat des champs doit absolument trouver de quoi s’alimenter.

Un réseau de galeries bien organisé

Lorsque vous observez les taupinières en surface, vous constaterez que leur taille varie de 15 à plus de 50 cm. Cette dimension est une sorte d’indication sur la forme du réseau de galeries souterraines. En effet, c’est un espace très bien organisé car il se compose de galeries principales permanentes et de galeries secondaires moins importantes.

Bien évidemment, ces tunnels peuvent ne pas être réutilisés ou peuvent être parcourus à des intervalles irréguliers. En cas de fortes pluies, ils se remplissent de terre. Dans certains cas, les taupes poussent la terre qu’elles ont excavé de leurs galeries profondes dans les tunnels moins profonds.

Les galeries principales creusées entre 20 à 30 cm de profondeur, restent définitivement en place. Leur diamètre est d’environ 2 à 5 cm. Pour les enlever, il faut entamer de gros travaux de déblaiement qui laissent place à des taupinières géantes.

Les galeries secondaires, par contre, sont superficielles et sont des ramifications des galeries principales. Ces sentiers font de 3 à 4 cm de diamètre. Ce sont plutôt des passages qui facilitent la chasse et qui sont creusés en fonction des besoins de l’animal pour trouver ses proies.

Quand la terre ne comporte pas de lombrics ou de larves, la taupe doit alors creuser encore plus profondément pour se nourrir. Vous constaterez que les taupes creusent leurs fameuses galeries entre février et mars. C’est généralement durant cette période qu’elle évacue des petits tas de terre fraîche à la surface.

Ce labyrinthe de passages qui parcoure le sol, assure la protection et la circulation de plusieurs espèces de petits mammifères. Les souris empruntent souvent les tunnels des taupes lorsqu’elles vont manger les graines et les tubercules de plantes.

Le régime alimentaire des taupes

La taupe adore les vers de terre ainsi que les autres petits invertébrés qui se trouvent dans le sol. Certaines espèces consomment également une variété de noix. En réalité, les fameuses galeries organisées des taupes servent de pièges à vers.

Lorsque les petits insectes et vers tombent à l’intérieur de ces tunnels bien lisses, ils sont piégés. Avant de manger les vers de terre, cette dernière les tire d’abord entre ses pattes bien serrées afin d’enlever la terre recueillie et toutes les saletés sortant de l’intestin du lombric.

Comme vous le savez déjà, ce mammifère a un odorat acéré et une ouïe très fine. Quand une proie tombe dans son labyrinthe, il arrive à la détecter et court très vite pour le tuer et le manger tout cru. Sa salive est très toxique et paralyse les vers de terre en un rien de temps. De plus, la taupe est capable de stocker sa proie encore vivante dans un garde-manger pour une consommation ultérieure.

Les dégâts engendrés par ce mammifère

Même si la taupe participe à l’amélioration de la qualité du sol en créant des galeries souterraines, elle engendre plusieurs dégâts importants concernant l’activité des hommes. Dans certains pays, elle est considérée comme un véritable ravageur agricole tandis que dans d’autres comme l’Allemagne, elle figure parmi les espèces protégées et ne peut pas être tuée.

Insectivore, la taupe n’est pas un nuisible au sens usuel du terme. Elle ne nuit pas à l’homme, par des morsures ou des piqûres et ne détruit pas ses réserves. Elle ne constitue pas non plus un risque pour l’hygiène. Bien au contraire, ce mammifère est utile, car il détruit les nuisibles en grand nombre. Il ne ronge absolument pas les parties souterraines des plantes.

Voici une liste de dégâts causés par une seule taupe :

– la contamination de l’emmagasinage avec des particules de sol. Cela est très gênant pour le bétail, car il peut se blesser les pattes.

– le recouvrement des pâturages avec un sol frais qui réduit sa taille et son rendement ;

– l’apparition de pierres qui entraine des dommages aux machines agricoles ;

– la perturbation du sol qui bouleverse la croissance des jeunes plantes ;

– l’envahissement des mauvaises herbes dans les pâturages à cause de l’exposition du sol fraîchement labouré ;

– les dommages au niveau des systèmes de drainage et des cours d’eau ;

– les monticules peuvent également devenir une menace directe pour la sécurité du cavalier et de sa monture sur un terrain d’équitation

Les belettes et les campagnols utilisent souvent les tunnels des taupes pour accéder à des zones clôturées ou à des racines de plantes. Les taupinières détruisent une grande partie des pelouses et endommagent les racines des plantes. Cela cause indirectement la mort de ces dernières même si les taupes ne se nourrissent pas des racines des plantes contrairement aux campagnols et rats des champs.

L’utilité des taupes

Comme vous le savez maintenant, les taupes mangent des vers de terre. Or, ces derniers creusent de petites galeries près de la surface du sol lorsqu’ils sont à la recherche de leur propre nourriture.

La taupe consomme beaucoup de nourriture chaque jour, soit environ 100 g et pas seulement de vers de terre. Cet animal se nourrit très bien de vers blancs, de vers gris, de larves de tipules, de vers fil de fer, de larves de taupins, de larves de hannetons, de larves de noctuelles, ainsi que bon nombre d’autres larves et insectes.

L’ensemble des galeries qu’elles creusent permet d’aérer la terre en la rendant plus perméable et meuble à la pluie. Si vous voulez éliminer définitivement les taupes, il faut donc éradiquer les vers de terre et les insectes du sol. Mais, cela nuit à la qualité de votre terrain.

En outre, la taupe participe également au drainage ainsi qu’à l’amélioration du sol grâce à ses galeries. Elle protège votre potager puisqu’elle se nourrit des limaces qui ont tendance à dévorer vos jeunes plants. Si vous voulez cohabiter avec pour profiter de ses avantages, il suffit de détourner son terrain de chasse.

Pour ce faire, placez du compost sur une autre zone du jardin sur laquelle elle va construire son terrier. À son tour, le compost va naturellement attirer les vers et les insectes. Ce sera un véritable festin auquel les taupes ne pourront pas résister.

Une espèce protégée

La taupe est un mammifère qui vit à l’état sauvage. Cependant, elle est protégée dans la Région de Bruxelles-Capitale, selon l’ordonnance du 29 août 1991 relative à la conservation de la faune sauvage et à la chasse. En d’autres termes, vous ne pouvez pas la capturer ou la tuer si vous habitez dans cette région.

À quelle heure sortent les taupes ?

Les taupes ne sont pas du tout des animaux sociaux. Elles restent seules constamment dans leurs terriers en creusant continuellement de longues galeries. Cependant, durant la période de reproduction, ce sont les mâles qui rendent visite aux femelles dans leurs terriers et partent tout de suite après l’accouplement.

La femelle construit donc une grande chambre pour y accoucher et les jeunes quittent le nid cinq semaines après leurs naissances. C’est à ce moment-là qu’elles remontent à la surface pour chercher de nouvelles aires d’alimentation et construire leurs propres terriers.

Avant d’accoucher, la taupe femelle émerge souvent pour rechercher de la paille ou des bâtons avec lesquels elle tapisse son nid. En dehors de ces périodes, la taupe reste toujours sous terre à moins que le sol ne soit trop sec pour qu’elle puisse se nourrir. Lorsqu’elle se promène à la surface, elle est vulnérable aux prédateurs, notamment la nuit. Si vous croisez une taupe adulte au-dessus du sol, cela signifie qu’elle a sûrement des problèmes.

Dans ce cas, il est assez difficile de déterminer l’heure exacte où les taupes font un bond à la surface du sol. Ce que vous devez savoir c’est que les jeunes taupes sortent peu de temps après leurs naissances et les taupes matures sortent de temps à autre dans l’obscurité de la nuit.

Les prédateurs des taupes

Les taupes figurent dans la liste des animaux intelligents et méfiants. Elles sont particulièrement résistantes et connaissent très bien leur environnement et les dangers, y compris les êtres humains ! Ainsi, se débarrasser des taupes n’est donc pas chose aisée.

Pour en venir à bout, sans avoir à utiliser la manière forte, vous pouvez opter pour des mesures préventives afin de les dissuader. La présence d’arbres ou de haies attire les prédateurs naturels dans votre potager : hiboux, putois, chouettes, buses, corbeaux, renards, etc. C’est un moyen facile pour s’en débarrasser définitivement.

Vous pouvez également installer un poulailler dans votre jardin en y installant des poules. Vous aurez ainsi de bons œufs frais à déguster tous les jours. Par ailleurs, le fait d’avoir un chat ou un chien à la maison peut également être avantageux si vous avez des taupes dans votre jardin.

Les méthodes favorables pour faire fuir les taupes

Quand les taupinières commencent à devenir trop nombreuses et inesthétiques, vous devez faire quelque chose. Les solutions naturelles pour se débarrasser des taupes sont nombreuses. Ces techniques s’appuient souvent sur les caractéristiques biologiques des taupes.

  • Mettre des poils de chien dans les trous

L’une des astuces qui permettent d’éloigner les taupes de votre jardin est de se jouer de leur odorat sensible. Étant donné qu’elles possèdent un odorat très fin, elles peuvent aussi être attirées par un certain nombre de produits naturels comme les poils de chiens ou de cheveux, par exemple. Disposez-en quelques-uns dans les taupières après avoir brossé votre toutou. L’odeur des poils agit directement comme un répulsif et les fait fuir à des kilomètres en un rien de temps.

  • Enfoncer des branches de sureau dans les taupinières

Le sureau est un arbuste répulsif contre les taupes. Il suffit de planter quelques branches dans le sol, plus précisément tout autour des taupinières pour faire fuir les nuisibles. Pour être sûr et certain qu’elles ne reviendront plus jamais, faites fermenter 1 kg de feuilles de sureau dans 10 litres d’eau pendant plusieurs jours. Au final, vous obtiendrez un purin de sureau concentré que vous versez directement dans les taupinières.

  • Cultiver des plantes désagréables pour les taupes

Mis à part le sureau, les taupes détestent aussi les bulbes à fleurs de fritillaire impériale, les euphorbes, la jacinthe, les oignons, l’ail, les jonquilles et le ricin. Leurs odeurs font fuir les taupes. D’ailleurs, le tourteau de ricin est un engrais bio, riche en oligo-éléments et en matière organique.

Il a le pouvoir de repousser ce petit mammifère, mais aussi les mulots et les campagnols. En plus de son effet répulsif, il a également une action insecticide. C’est pour cette raison qu’il est souvent utilisé comme fumure de fond et d’entretien dans le potager et pour le gazon.

  • Planter des bornes à ultra-sons

L’autre manière de s’attaquer aux taupes est de s’en prendre à leur ouïe développée. Il s’agit de planter des bornes à ultra-sons spécialement conçues pour les éloigner du jardin. En mettant la bonne fréquence entre 300 à 500 Hz toutes les 35 à 40 secondes, les vibrations s’éparpillent sur un terrain de 400 à 600 m².

Bien évidemment, il faut changer régulièrement la place des bornes solaires pour plus d’efficacité. Ces signaux sonores sont inaudibles pour les humains mais très désagréables pour les taupes. De cette manière, vous pourrez les tenir assez loin de votre propriété sans les tuer.

  • Faire du bruit avec une bouteille en plastique

Les bouteilles ne sont pas des ultrasons, mais elles émettent du bruit particulièrement désagréable pour ces mammifères. Pour ce faire, posez la bouteille à l’envers sur un bâton planté dans le sol. Même si cette technique est peu esthétique, le sifflement du vent dans la bouteille effraye les taupes gênantes.

  • Utiliser les pièges à taupes

Si vous voulez impérativement tuer les taupes qui envahissent votre jardin, privilégiez l’usage des pièges à taupes métalliques ou en plastiques. Ce sont des accessoires tout à fait abordables qu’il faut insérer dans les galeries de ces mammifères, puis recouvrir l’ensemble de terre. Pour savoir si votre piège a fait ses preuves, vérifiez son efficacité après 48 h. Et pour finir, enlevez la terre de ces objets non naturels.

Les astuces anti-taupes à bannir

Il est fortement déconseillé d’utiliser les techniques polluantes et cruelles à l’égard de ces petites bêtes. D’ailleurs, les produits chimiques sont interdits à cause de son impact sur l’environnement et la santé. La naphtaline est un pesticide très puissant et dangereux dont les propriétés sont peu biodégradables et surtout cancérigènes.

La méthode qui consiste à utiliser des bris de verre ou des branches de rosiers ont très peu d’effet. Elles provoquent surtout des souffrances inutiles. De plus, les taupes ne sont pas hémophiles. Si elles se piquent ou se coupent, elle meurent instantanément. Cet acte de barbarie est tout simplement cruel.

Certains recommandent l’usage de l’euphorbia lathyris. Cette plante possède des feuilles et des tiges dressées de couleur vert argenté. Elle est très toxique non seulement pour les animaux, mais aussi pour l’homme.

Il ne faut surtout pas couper la plante, ne pas se toucher les yeux ou mettre ses doigts dans la bouche après l’avoir manipulée. D’ailleurs, ce végétal risque d’envahir votre jardin en très peu de temps. Le fait que cette plante éloigne les taupes n’a pas encore fait ses preuves jusqu’à ce jour.

Quel est le meilleur moment pour mettre des pièges à taupes ?

Comme un bon nombre de rongeurs, la taupe peut être piégée à n’importe quelle saison et même dans presque toutes les conditions météorologiques. Il n’y a pas de moment précis où elles sont faciles à attraper, car elles creusent toujours de la même manière et à tout moment de l’année.

Cependant, ces mammifères nuisibles ont tendance à être plus actifs au printemps, en été et en automne. En d’autres termes, elles utilisent couramment leurs parcours et peuvent tomber facilement dans un piège fixe.

Les taupes peuvent-elles entrer dans la maison ?

Les taupes voyagent rarement au-dessus du sol. Il est inhabituel qu’elles arrivent à entrer dans le seuil de votre maison. De plus, un tel risque est particulièrement périlleux pour ces animaux qui ne sont pas du tout équipés pour se promener sur une surface plane ouverte. Il existe peut-être une exception pour les propriétaires qui ont une fondation de maison peu profonde.

Comment connaître le nombre de taupes dans votre jardin ?

Généralement, les dégâts que vous pouvez constater sont l’œuvre d’une ou de deux taupes au maximum. Nettoyez toutes les collines de terre fraîches à l’aide d’un râteau pour déterminer le nombre de taupes que vous pouvez avoir dans votre jardin. Ensuite, définissez le nombre de zones actives simultanément en observant les nouvelles galeries récemment créées.

Au cas où vous constatez deux zones différentes d’activité fraîche durant une nuit, il est fort probable que vous ayez plus d’une taupe chez vous. Si vous n’avez qu’une seule zone active à la fois, cela signifie qu’il n’y a qu’une seule taupe. En fait, il n’y a pas une seule technique concrète qui permet de déterminer exactement le nombre de taupes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star